Background Color:
 
Background Pattern:
Reset
Wednesday, September 19, 2018
Menu
Nouvelles récentes

 - Wednesday 19 September 2018

Claude Martel
/ Categories: Regina, Sport, 2014

Y avait pas grand monde à la messe... du football!

Voici probablement l'unité la plus importante au football : La ligne offensive. Celle-ci défend le quart-arrière et nous avons un bel exemple ici. Darian Durant a du temps de lancer le ballon et aucun joueur défensif ne pourra mettre au sol Darian!

Voici probablement l'unité la plus importante au football : La ligne offensive. Celle-ci défend le quart-arrière et nous avons un bel exemple ici. Darian Durant a du temps de lancer le ballon et aucun joueur défensif ne pourra mettre au sol Darian!

Photo : Claude Martel

Rebonjour mes chers amis partisans du Vert. Il me semble qu’on s’est parlé tout juste dernièrement, soit à la finale de la coupe Grey qui avait lieu au mois de novembre dernier. 

 

Eh! Que c’était le fun!!! Hein! Comme on dit : Mets-en!!!

 

On vas-tu revoir ça cette année? Peut-être que oui, peut-être que non! Mais auparavant, va falloir mettre une nouvelle équipe sur pied et c’est pour cette raison que samedi après-midi dernier, j’étais assis, bien tranquille, avec mon plus jeune à regarder ce qui se passait dans la cathédrale du football en Saskatchewan soit le bon vieux stade Mosaic. 

 

Le vieux stade sera notre endroit de dévotion au football professionnel jusqu’à temps que la plus grosse, moderne et plus belle cathédrale du football sera prête pour la saison de football de 2017.

 

En passant, il ne faisait pas chaud, chaud. Il bremassait (verbe qui n’existe pas mais pour les plus jeunes, il y avait une fine bruine qui nous tombait dessus) un petit brin. On était, presque, habillé comme au dernier match de la coupe Grey le 23 novembre dernier. Pas de farce! Mon plus jeune avait ses caches-oreilles et ses mitaines. Puis le papa avait ses combines sous son imperméable. On avait laissé la flanelle (chandail à l’effigie des Riders) verte à maison. Cette fois-ci!

 

Puis, il y avait bien des bancs de vide autour de nous. Comme qui dise, y avait pas grand monde à messe!!!

 

Avec les bancs vides autour de nous, c’était pas mal plus agréable pour aller calmer notre envie d’aller au petit coin sans être obligé d’attendre à la demie et aussi, sans déranger tout le monde en les faisant se lever pour vous laisser passer! Il n’y a pas beaucoup de places entre les bancs d’aluminium et le voisin d’en avant de vous!!!

 

Tout un bonus quand la cathédrale est à moitié vide comme ça!!!

 

13 094 spectateurs sur une possibilité de 33 000!!! Pas trop de houblon qui se vend dans ce temps-là!!!

 

Ah oui! En passant, il y avait bien des gros joueurs sur le terrain car c’était une partie d’avant-saison où on évalue tous les joueurs. Ce n’est pas juste les entraîneurs de position qui examinent à la loupe le travail des recrues et des vétérans mais bien les partisans, eux-aussi, qui deviennent évaluateurs.

 

Il y avait environ 150 joueurs parmi les deux équipes qui s’affrontaient sur le terrain.

 

C’était bizarre de voir notre doudoune verte adorée être planté sur le côté du banc des visiteurs cette fois-ci car les adversaires, la toute nouvelle équipe des RedBlacks d’Ottawa... Ou bedon les Rouge et Noir d’Ottawa avait pris position sur le côté du banc de nos Verts!!! Franchement, je ne suis pas capable avec ce nom-là. Ça fait nom d’équipe trouvé, mettons, vite fait!!!

 

J’aimerais mieux qu’ils se nomment comme auparavant : Les Rough Riders d’Ottawa!!! Même pas les Renegades!!! Non! Les Rough Riders avec, pas d’espace, entre Rough et Riders. Comme dans le bon vieux temps où ils étaient forts!

 

En tous les cas, on leur souhaite longue vie dans la ligue canadienne de football...

 

Les entraîneurs se font aider, avec l’évaluation, par les spectateurs. On veut voir qui fera l’équipe. On ne veut pas voir de joueurs qui se traînent les savates sur le terrain!!!

 

Il y a eu quelques moments excitants dans la partie comme lorsque Darian Durant a pris position comme quart arrière au deuxième quart. On a vu qu’il n’avait pas perdu la touche magique et qu’il faisait mouche régulièrement!!! Pour la jeunesse, ils atteignant la cible (ses receveurs de passe) en lançant des passes précises vers eux.

 

Les autres quarts arrières des Verts ont encore des croûtes à manger avant d’atteindre la maturité et l’expérience de Darian Durant. Une chance que nous l’avons, celui-là!

 

En espérant que M. Durant ne tombe pas au combat subitement pendant une partie. Sinon, la saison risque d’être ardue pour notre petite équipe si cela devait se produire. 

 

Touchons du bois!!! Mais le poste de quart arrière me rend nerveux un petit brin.

 

De même que celui de porteur de ballon. Depuis que le porteur étoile de l’an dernier, Kory Sheets nous a faussé compagnie pour aller tenter sa chance avec les Raideurs d’Oakland, (ce que nous lui souhaitons en passant), cette position ne m’inspire pas confiance présentement.

 

À moins que la recrue Anthony Allen ne renverse la vapeur et ne s’installe confortablement à ce poste pour nous épater et s’épater lui-même en parcourant beaucoup de verges cette saison.

 

Pour les autres positions, je crois que nous sommes en carosse!!! La ligne offensive, l’unité, je crois, la plus importante sur le terrain de football paraît solide avec un bon noyau de vétérans. Chez les receveurs, il y beaucoup de potentiel malgré la perte du petit numéro 7, Weston Dressler, partit s’essayer avec les Chiefs de Kansas City dans la LNF.

 

La défensive a du potentiel et pour les unités spéciales, on a des bons botteurs et peut-être, avons-nous un méchant retourneur de botté en la personne de Troy Stoudermire...

 

Bref, on a assisté à une victoire de nos petits gars par la marque de 21 à 17.

 

L’évaluation se continuera demain soir au vieux stade contre les Eskimos d’Edmonton.

 

Malheureusement, il manquera environ une vingtaine de joueurs car ils auront été retranchés dimanche dernier. Après la rencontre de demain soir, le lendemain, les entraîneurs de position et l’entraîneur en chef, M. Chamblin, auront la lourde et pénible tâche de dire à certains joueurs talentueux qui ne feront pas partie de l’édition 2014 des Roughriders de la Saskatchewan, détenteur de la coupe Grey 2013. 

 

Dire à un bon gars et bon joueur de football de bien vouloir redonner le cartable des jeux à son entraîneur en chef n’est jamais une chose facile à faire.

 

Et ce, pour les deux parties en présence!!!

 

Mais c’est la vie dans le monde du football professionnel!!!

 

Allez!!! On se voit demain soir au vieux stade et je vous raconterai tout ça dans votre journal francophone préféré pour l’édition de jeudi prochain!

Print
4359

Navigation du site

Categories