Background Color:
 
Background Pattern:
Reset
Friday, September 21, 2018
Menu
Nouvelles récentes

 - Friday 21 September 2018

Alexandra Drame (EV)
/ Categories: Communautaire, Saskatoon, 2014

Restaurants chics vs camions-restaurants : Saskatoon, mosaïque gastronomique!

Image
Les grands restaurants ne sont plus l’exclusivité des grandes villes. Saskatoon commence à se faire un nom sur la carte de la gastronomie canadienne et de nouveaux restaurants ouvrent chaque semaine. Et il y en a pour tous les goûts, de la Haute Cuisine aux camions-restos!

La première édition du Saskatoon Street Food festival a eu lieu à la fin de l’été. Par curiosité je m’y suis rendue. Et quel ne fut pas mon étonnement de voir des milliers de gens faire la queue pendant une quinzaine de minutes ou plus, debout, dans la bousculade, afin de commander de la nourriture. Ces personnes se dirigeaient ensuite avec leurs plats durement gagnés, en évitant de se faire bousculer, afin de s’asseoir sur un banc ou même par terre afin de passer à l’étape de la dégustation. Sur leurs genoux.

Je me suis demandé qu’est-ce qui peut bien pousser les foules à venir manger dans de telles conditions, quand on peut être bien assis au restaurant, et commander et déguster tranquillement. Je dois être un spécimen en voie d’extinction car plus de 7000 personnes ont assisté à ce festival. Les organisateurs, victimes de leur succès, ont du s’excuser auprès de toutes les personnes déçues qui n’ont pas pu manger car les stocks étaient épuisés dès 14 h.

Des cuisines sur roulettes!

Les reportages sur la « Folie des Foodtrucks » qui s’est emparée de tous les continents se multiplient. De grands chefs se lancent aussi dans l’aventure : même s‘ils gardent leurs restaurants traditionnels ouverts (heureusement!), certains inaugurent une deuxième enseigne sur roulettes, histoire de desservir un plus grand public. Les programmes télévisés de compétitions culinaires ont déjà cédé à cette mode en donnant des défis dans des camions-restaurants à leurs candidats. Désormais, on n’y sert plus seulement des frites et des hot-dogs, mais de plus en plus de produits frais et de plats de qualité.

Si cette nouvelle tendance de restauration mobile gagne la ville des ponts dès que les beaux jours arrivent, d’autres types d’établissements viennent également enrichir l’offre gastronomique de la ville. Des restaurants ouvrent presque à chaque semaine, de tous styles, tailles, et pour toutes les bourses. Mais surtout, on assiste depuis quelques années à l’ouverture de restaurants d’un haut standing, auquel les prairies n’étaient pas encore très habituées jusque là. Qui aurait pensé que Saskatoon compterait un restaurant classé parmi les 10 meilleurs au pays? Que des chaînes de restauration s’installeraient chez nous avant d’ouvrir à Toronto ou Winnipeg? C’est pourtant le cas! 

Les grands chefs envahissent les prairies

Dale McKay, le premier vainqueur de Top Chef Canada est un petit gars des prairies. Après avoir gagné, il s’est dirigé comme beaucoup d’autres vers Vancouver et sa vibrante scène gastronomique pour se lancer dans le business. Mais quand les loyers de ses deux restaurants ont atteint la coquette somme de 40 000 $ par mois, il s’est dit qu’il était temps d’aller voir ailleurs. Et c’est comme cela qu’il est revenu dans sa ville natale de Saskatoon pour ouvrir Ayden Kitchen & Bar. Et grand bien lui en a fait puisque son restaurant a été classé 10e meilleur au Canada par le site Internet spécialisé en hôtellerie et restauration Vacay.ca.

Rob Feenie a lui aussi gagné un concours d’art culinaire à la télévision, Iron Chef America. Et le chef originaire de Vancouver vient d’ouvrir son 26è restaurant de l’enseigne Cactus Club Café à Saskatoon le mois dernier. Et ceci avant Toronto ou Winnipeg où les ouvertures sont prévues en 2015! Le restaurant de plus de 300 couverts est bondé tous les jours depuis son ouverture. Son emplacement dans le quartier Riversdale, juste à l’entrée de la partie ouest de la ville, est un autre choix audacieux puisque ce quartier, autrefois déserté par les commerces, fait partie du plan de revitalisation de la ville et voit s’installer de plus en plus d’enseignes modernes. Autre exemple, Little Bird Pâtisserie y a ouvert boutique et y sert de véritables macarons! Des macarons et des grands restaurants dans le West Side, qui y aurait pensé il y a quelques années!

Saskatoon se métamorphose. La variété de ce que l’on peut y mettre dans son assiette se diversifie chaque jour. Alors que vous aimiez manger sur vos genoux ou dans des assiettes de porcelaine, l’important c’est de faire plaisir à votre estomac!

Print
5425
 

Navigation du site

Categories