Background Color:
 
Background Pattern:
Reset
Wednesday, September 19, 2018
Menu
Nouvelles récentes

 - Wednesday 19 September 2018

Luc Bengono
/ Categories: Regina, Société

Pâques en images à la paroisse Saint-Jean-Baptiste

Vendredi saint

Vendredi saint

Photo : Luc Bengono

Vendredi saint (17 avril)

Chaque année, durant la semaine sainte, et précisément le Vendredi saint, un Souper de partage est organisé à la paroisse Saint-Jean-Baptiste. L’opportunité est offerte à chaque paroissien de préparer une soupe de son choix et de la faire déguster aux autres membres de la communauté. Les fonds receuillis à cette occasion sont remis à l’association Développement et paix, présidée à la paroisse par Bernard Laplante. C’est un grand moment d’intimité et de convivialité.


Samedi saint

Samedi saint

Photo : Luc Bengono

Samedi saint (18 avril)

Le samedi saint, la célébration commence vers 20 h 30 par la cérémonie de bénédiction du feu, à l’extérieur de la paroisse. L’instant est propice au recueillement et prépare les cœurs à la veillée pascale.

La veillée pascale sainte s’achève par une dégustation de vin et fromage offerte par le Conseil paroissial, avec l’appui de nombreux paroissiens.

 

Dimanche de Pâques

Dimanche de Pâques

Photo : Luc Bengono

Dimanche de Pâques (19 avril)

La première lecture a été faite par l’ancien curé de la paroisse Saint-Jean-Baptiste, l’abbé Gary Kuntz. Ce fut, sans aucun doute, un des moments les plus émouvants de la cérémonie. 


Dimanche de Pâques 

L’Épicerie du Ciel

« Depuis plusieurs années, un homme marchait sur la route de la vie. Un jour, il voit une pancarte sur laquelle il est écrit : Épicerie du Ciel. Curieux, il décide de se rapprocher de ce supermarché. Quand il arrive à l’entrée, les portes s’ouvrent grandement, il se retrouve à l’intérieur et il voit une foultitude d’anges. Ils sont partout.

Un ange lui tend un panier et dit : « Mon enfant, fait des achats avec soin. Tout ce dont un être humain a besoin se trouve dans cette épicerie. Ce que tu ne pourras pas emporter aujourd’hui, tu pourras revenir le chercher plus tard ».

Dans un premier temps, l’homme prend la Patience et l’Amour qui se trouvent dans la même rangée. Dans un rayon plus loin, il voit un sachet d’intelligence et de compréhension. Il le prend en se disant : « J’en aurai besoin partout où j’irai ».

Il prend aussi deux boîtes de sagesse, un sac de foi, un sac de charité, bien sûr j’aurai aussi besoin de cela, se dit cet homme. Il ne pouvait pas manquer le Saint-Esprit qui était partout dans le supermarché. Au passage, il saisit plusieurs dizaines de paquets de force et des cartons de courage, qui l’aideront à affronter les difficultés de la vie.

Son panier est presque plein, mais il se souvient qu’il a besoin de la Grâce. Et il ne faut pas oublier le Salut. Il ramasse donc plusieurs sachets de salut, en plus le salut était gratuit ce jour-là dans le supermarché. Enfin, pensant qu’il avait tout pour gérer sa vie, il avance vers le comptoir avec son panier plein de marchandises pour payer sa facture.

Cependant, en allant vers la caisse, il aperçoit des sacs de prière. Il en prend quelques-uns au passage et les met dans son panier, car il sait qu’une fois sorti de l’Épicerie du Ciel, il sera confronté au péché. Devant la caisse, il constate que la paix et la joie sont accrochées dans un kiosque ;  les chansons et la louange sont sur un plateau. Il décide d’en prendre aussi.

Puis, il dit à l'ange qui se trouve à la caisse : « Maintenant, combien je vous dois ». L'ange lui sourit et dit : « Pour vous c’est gratuit. Emportez toutes ces grâces partout où vous irez ». L’homme, surpris demande encore une fois : « Je dois payer combien? ».

« Mon enfant », dit l'ange, « Dieu a payé toute votre facture, il y a longtemps, très longtemps! »

« Chère paroissiennes, chers paroissiens, Dieu savait que nous aurions besoin de la Patience, de l’Amour, de la Compréhension, de la Sagesse, de la Foi,  de la Charité, de la Force, du Courage, des chants et de la louange pour marcher à travers le long voyage de la vie, a expliqué, l’abbé Jean-Baptiste Okkai. Cependant, Dieu savait aussi que toutes ces grandes qualités sont insuffisantes sans la prière et la prière à travers le Christ ressuscité.

« Le récit de la résurrection est donc une importante histoire d'amour entre Dieu et toute sa création, a poursuivi le curé de la paroisse. La résurrection est une histoire d'amour de Dieu - un parent qui est prêt à payer la totalité de la dette de ses enfants afin que ses enfants puissent vivre dans la paix et la joie parfaite, dans l'amour et la liberté…

Donc, réjouissons-nous de célébrer la résurrection du Christ qui nous a libérés - une fois pour toutes. Soyons de plus en plus conscients que nous sommes désormais appelés à devenir des sources d'espérance et des témoins de la résurrection pour tous ceux et celles que nous rencontrons chaque jour dans notre vie ! Dieu ne les a pas mis sur notre chemin par hasard… ». C’est en ces termes que l’abbé Okkai a terminé son prêche, dans un silence méditatif.

À la fin de la messe, le président du Conseil paroissial, Florent Bilodeau, semblait satisfait. « Dans le prochain bulletin paroissial, il ne faut pas oublier de remercier tous ceux et celles qui ont contribué à la réussite de la semaine pascale », a-t-il soufflé à l’assistante paroissiale. 

Print
4169

Navigation du site

Categories