Background Color:
 
Background Pattern:
Reset
Sunday, September 22, 2019
Menu
Nouvelles récentes

 - Sunday 22 September 2019

L’ACF considère délaisser les services directs à la population

Points saillants de la 105e Assemblée des députés communautaires fransaskois

Le président de l’ACF, Denis Simard et le directeur général, Ronald Labrecque lors de l'Assemblée des députés communautaires le 6 avril 2019

Le président de l’ACF, Denis Simard et le directeur général, Ronald Labrecque lors de l'Assemblée des députés communautaires le 6 avril 2019

Photo : Frédéric Dupré
REGINA - La première rencontre en 2019 de l’Assemblée des députés communautaires (ADC) a mis la table concernant les orientations de l’Assemblée communautaire fransaskoise (ACF) pour les prochains mois. Des travaux de fond sont en cours ce qui devrait engendrer des transformations importantes qui affecteront la structure, le mandat ainsi que les opérations de l’organisme.

Tous les députés étaient présents pour cette rencontre à l’exception de madame Hélène Chénard (Moose Jaw). D’entrée de jeu, un nouveau député a été assermenté pour représenter le district vacant de Battleford, monsieur Agama Sangaré. Depuis les contestations judiciaires des élections de 2017, les deux postes de député communautaire pour la ville de Saskatoon demeurent toujours vacants. Les membres de Saskatoon souhaitent qu’une élection partielle ait lieu. Étant donné qu’une refonte du règlement électoral est en voie d’être complétée, les députés ont adopté d’obtenir un avis juridique sur la manière à procéder pour tenir ces élections selon l’ancien ou le nouveau règlement. Ce nouveau règlement pourrait être adopté de manière imminente lors d’un conseil exécutif.

Le dossier de la gouvernance interne de l’ACF est encore à l’ordre du jour. La présidente de comité de gouvernance, Josée Bourgoin, députée de Prince Albert, se dit heureuse de l’avancement des travaux dans la refonte des statuts et des règlements, ainsi que des politiques de l’organisme. Elle tenait à souligner l’ampleur de la tâche et a souligné que le soutien offert par le consultant externe était essentiel dans ce dossier. Une version modifiée des statuts et règlements sera d’ailleurs proposée lors de la prochaine assemblée générale qui aura lieu le 15 juin prochain. Le lieu précis reste à être déterminé. Madame Bourgoin ajoute que les modifications aux politiques de l’ACF et aux statuts pourraient être présentées lors du Rendez-vous fransaskois, en novembre prochain.

Le directeur général, monsieur Ronald Labrecque, a présenté la restructuration de l’équipe qu’il a mise en place au cours des dernières semaines. Le nouvel organigramme a été présenté aux députés. Cette restructuration devrait permettre à l’ACF de faire des économies, bien que le budget préliminaire déposé ne présente pas de baisse dans la masse salariale. Après un huis clos d’environ 20 minutes, les députés ont reçu de manière unanime le nouvel organigramme. Ce nouvel organigramme permettra de recentrer les activités de l’ACF dans le domaine politique. Le directeur des communications, Marc Masson, change de titre pour analyste politique. Monsieur Masson devra conseiller et préparer des documents en matière de relations avec les gouvernements. La coordonnatrice des communications relèvera de la direction adjointe, poste occupé maintenant par Myriam Ben Nacer. Ce poste combine des responsabilités administratives internes avec le mandat de supervision des deux postes des coordinations (nord et sud) pour la concertation et le renforcement communautaire. Madame Ben Nacer avait été promue à la direction de la concertation communautaire en décembre dernier, ce poste est désormais combiné avec le poste de direction adjointe.

D’autre part, le directeur général a souhaité obtenir un nouvel appui des députés pour continuer le processus de séparation des services directs à la population des opérations de l’ACF. Cette restructuration s’aligne avec les préoccupations de Patrimoine canadien. Parmi les services qui seront délaissés, il y a ceux destinés à l’accueil et à l’établissement des nouveaux arrivants francophones en province, les services de recherches d’emploi et le Camp voyageur. Monsieur Labrecque envisage la création d’un organisme indépendant pour les services en immigration dont l’ACF serait le fiduciaire. Pour les services d’employabilité financés par la province, qui étaient offerts par l’ACF depuis près de 20 ans, les discussions se poursuivent pour que ces programmes soient transférés au Conseil économique et coopératif de la Saskatchewan. Les députés ont donc voté en faveur de poursuivre dans cette direction et ils désirent être informés des arrangements plus concrets qui pourraient émerger dans les prochains mois.

Organigramme de l'Assemblée communautaire fransaskoise - 2019

Organigramme de l'Assemblée communautaire fransaskoise - 2019

Print
1979

Theme picker

 

Navigation du site


Categories

Le Portail fransaskois