Close

Les timbrés

Laurent Desrosiers
/ Categories: Les timbrés, 2015

Des portraits de l'Ouest sur les timbres

Encore une fois, je prends mon inspiration de la revue West, édition du printemps 2013. Un article par Deborah Lawson nous fait remarquer qu'avant 1875, les timbres canadiens n'avaient que 4 sujets: le castor, Jacques Cartier, le prince Albert et surtout la reine Victoria. L'an 2000 a vu une explosion philatélique, dit-elle. En effet, Postes Canada a produit en cette année 117 timbres pour résumer presque tous les aspects de la vie canadienne.

Au cours du dernier siècle, un grand nombre des plus jolis timbres canadiens ont mis en évidence des citoyens et citoyennes, des événements et des scènes de l'Ouest canadien. Lawson, dans son article, avoue que c'était une tâche monumentale de choisir une dizaine de timbres significatifs tant par leur beauté artistique, leur valeur historique et même sentimentale.

En partant de 1930, Lawson signale le timbre du Mont Edith Cavell. Ce mont de 11,033 pieds est situé dans le Parc national de Jasper. C'est un classique avec "Canada" dans une banderole arquée à travers le haut du timbre. C'est le premier timbre canadien à illustrer une scène reculée ou sauvage. Il commémore la mémoire d'une garde-malade exécutée pour espionnage par les Allemands pendant la 1ère Grande Guerre.

En 1994, un timbre commémore Jeanne Sauvé, née Benoît, de Prud'homme, Saskatchewan. Elle a été journaliste pendant 20 ans avant de se lancer en politique. Elle a occupé 2 ministères et a été la première Présidente de la Chambre des communes. C'est en 1984 qu'elle est devenue la 1ère femme assermentée comme Gouverneure générale du Canada.

En 1982 est paru un timbre inoubliable d'un héro incomparable - Terry Fox. Ce timbre évoque un jeune homme avec une jambe artificielle dans sa tentative de courir de l'Atlantique au Pacifique. La maladie le forcera à interrompre sa traversée à Thunder Bay, Ontario. Il demeure l'inspiration de dizaines de milliers de jeunes Canadiens qui courent annuellement pour recueillir des fonds destinés à la recherche pour combattre le cancer.

Un timbre de 1967 nous montre un tronçon de la route de l'Alaska entre Watson Lake et Fort Nelson. Postes Canada a utilisé une peinture de la Colombie-Britannique de A. Y. Jackson, un célèbre membre du Groupe des Sept.

Un timbre de 1987 illustre la bibliothèque de Battleford. L'architecture de l'édifice a été reprise avec quelques variations dans plusieurs villes à travers le pays. On doit se souvenir que cette chronique a déjà mentionné qu'Andrew Carnegie avait financé la construction de plus de 120 bibliothèques au Canada dont celle de Battleford.

Une peinture miniature d'Emily Carr sur un timbre issu en 1991 fait parti du programme "Chefs-d'œuvre d'artistes canadiens". Carr s'est spécialisée dans des sujets de nature sauvage, puissants et solennels. Elle a vécu surtout sur la côte du Pacifique. Son œuvre "Le corbeau" figure aussi sur un autre timbre canadien.

En 1993, une feuille miniature de 12 timbres a paru pour commémorer des parcs provinciaux et territoriaux. Six des 12 sont de l'Ouest et des Territoires. Dans son choix de timbres spéciaux, Lawson a choisi le timbre du parc Writing-On-Stone en Alberta. Le timbre est bien sûr une peinture miniature. L'artiste m'est inconnu. L'illustration dans la revue West semble être une aquarelle vraiment jolie.

Un timbre semblable, en style, au précédent est une scène sauvage de la rivière Churchill. Long de 1,609 kilomètres, ce 5e plus long fleuve du Canada naît dans les Rocheuses et se déverse dans la Baie d'Hudson. Il était une route majeure de transport durant l'ère de la Compagnie de la Baie d'Hudson et de la Compagnie du Nord-Ouest.

Print
3329

Comments are only visible to subscribers.

NnewsWidgets - timbrés

  • All
  • Les timbrés
More

    No content

    A problem occurred while loading content.

    Previous Next
    Terms Of UsePrivacy StatementCopyright 2014 par L'Eau vive
    Back To Top