Close
Jean-Pierre Picard (EV)
/ Categories: Éditorial, Opinion, Politique

NPD Alberta et Conservateurs fédéraux : même avantage

Ils étaient nombreux à se réjouir de la surprenante arrivée au pouvoir du NPD en Alberta. Après avoir maintenu les Conservateurs au pouvoir pendant 44 ans, la province a fini par avoir la réputation d’une société plutôt à droite. Plusieurs parlent d’un vent de changement au pays.

Mais ceux qui voudraient empêcher Stephen Harper d’obtenir quatre mandats majoritaires consécutifs,  record égalé uniquement par Wilfrid Laurier et John A. MacDonald, ne devraient pas se réjouir trop vite. C’est grâce aux failles de notre système électoral que le NPD a pu se glisser entre les divisions du vote de ses adversaires. 

En fait c’est généralement le cas au Canada. Il est rare de voir un parti prendre le pouvoir avec une majorité de votes. L’équipe de Harper a remporté l’élection de 2011 avec moins de 40% du suffrage exprimé (39,6%). Cela ressemble à ce qu’a obtenu le NPD albertain a obtenu (40%).

En Alberta, l’arrivée du Wild Rose Alliance Party est venue saper l’appui aux Conservateurs en séduisant les électeurs les plus à droite de l’échiquier.  Le WRAP a réussi à maintenir la quasi totalité de ses sièges en plus d’en gagner 4 de plus qu’en 2012. L’appui populaire aux partis de droite albertains s’est maintenu au dessus de la barre des 50% depuis l’élection de 2004.

À Ottawa, c’est le même scénario, mais à l’inverse. Ce sont les partis plus à gauche (ceci étant relatif évidemment… pas besoin d’être socialiste pour être à gauche de Stephen Harper) qui se divisent le vote. On a tendance à oublier qu’après l’élection de 1993 les Conservateurs fédéraux n’avaient plus que 2 sièges alors que les Réformistes de Preston Manning en remportaient 52. En 1997 le Reform Party devenait l’opposition officielle face aux Libéraux reportés au pouvoir.

Le règne des Libéraux aurait pu continuer longtemps si les partis de droite n’avaient pas uni leurs forces derrière un seul parti. Le Reform Party est devenu le Canadian Alliance en 2000 avant de s’unir au parti Progressiste conservateur moribond en 2003. 

À l’élection suivante, en 2004, les Libéraux n’obtenaient qu’un gouvernement minoritaire. Puis en 2005, la droite, unie sous Stephen Harper, prenait le pouvoir et ça dure depuis ce temps.

Il y a fort à parier qu’avec la division du vote centre/centre-gauche aux élections fédérales Harper risque de se faufiler encore une fois au pouvoir. Qu’est-ce que cela augure pour le pays? 

Ce gouvernement a sabré dans tellement d’institutions en recherche en environnement que l’on peut se demander combien de temps il faudra pour reconstruire. Sur le site Web de l’Association des communicateurs scientifiques du Québec on peut lire :  « Le gouvernement fédéral musèle les scientifiques, coupe leur financement pour la recherche… »

Et il y a d’autres domaines qui subissent les politiques actuelles comme les programmes sociaux, les libertés civiles, etc. 

Je vous invite à lire l’excellente analyse de Chantal Hébert dans l’Actualité sur ce qui nous attend avec un prochain gouvernement Harper. Selon elle, « S’il est réélu, Stephen Harper pourrait lancer un assaut décisif contre les deux derniers bastions de résistance aux idées conservatrices : la Cour suprême et Radio-Canada. » 

http://www.lactualite.com/opinions/les-prochains-combats-de-stephen-harper/

Print
15557

Autres nouvelles - Éducation

La Grande Traversée

Une école de la vie

Transformés, c’est sans doute le mot qui revient le plus dans les commentaires des six élèves du Pavillon secondaire des Quatre Vents (PSQV) de Regina, qui ont participé à l’édition 2014 de La Grande Traversée (LGT) en Saskatchewan.

Thursday, May 29, 2014/Author: Alexandre Daubisse (EV)/Number of views (19478)/Comments (0)/
Deux écoles saskatchewannaises se partagent 112 000$ de la Fondation Indigo pour l'amour de la lecture

Deux écoles saskatchewannaises se partagent 112 000$ de la Fondation Indigo pour l'amour de la lecture

Plus de 1,5 millions distribués aux écoles primaires dans le besoin

La Fondation Indigo pour l'amour de la lecture octroie des subventions du Fonds pour la littératie de 1,5 million de dollars à 20 écoles primaires dans le besoin.

Wednesday, May 28, 2014/Author: Anonym/Number of views (24697)/Comments (0)/
Un débat mal engagé et un mauvais choix pour le Canada

Un débat mal engagé et un mauvais choix pour le Canada

Le RESDAC se prononce sur le financement du développement des compétences

Le débat actuel concernant le financement du développement de l’alphabétisme et des compétences au Canada dérape. 

Monday, May 26, 2014/Author: Isabelle Salesse/Number of views (27181)/Comments (0)/

Méga-procès pour les écoles francophones en Colombie-Britannique

« Si on construit, les gens viennent »

C’est le Champ de rêve, version francophone hors Québec. Depuis 1982, un scénario semblable s’est déroulé dans plus de 130 collectivités francophones et acadiennes. Bâtissez l’école, disaient les parents, et vous verrez, les inscriptions y seront et les jeunes y resteront.

Friday, May 23, 2014/Author: Lucien Chaput (Francopresse)/Number of views (14462)/Comments (0)/
Les élèves de Debden voyagent à la Ville de Québec

Les élèves de Debden voyagent à la Ville de Québec

En novembre 2013, nous avons commencé à planifier notre premier voyage éducationnel à la Ville de Québec. Avec l'aide de nos parents, notre communauté et nos enseignants, nous avons commencé les collectes de fonds. Pendant les heures de classe, nous avons recherché les activités qui satisferaient nos résultats d'apprentissages de nos programmes d'études. Les billets d'avion étaient achetés, et avant qu'on le sache, on était parti! 

Thursday, May 22, 2014/Author: Diana Couture – École Publique de Debden/Number of views (19293)/Comments (0)/
Edward Simon, 1er finissant de l’école Sans-Frontières à Lloydminster

Edward Simon, 1er finissant de l’école Sans-Frontières à Lloydminster

L’histoire en marche

Le 23 mai prochain, Edward Simon deviendra le premier finissant de l’école Sans-Frontières de Lloydminster.

Thursday, May 22, 2014/Author: Alexandre Daubisse (EV)/Number of views (21313)/Comments (0)/
Éducation en français des enfants de trois ans en Saskatchewan

Éducation en français des enfants de trois ans en Saskatchewan

La responsabilité remise aux aux CPE

Le Conseil des écoles fransaskoises (CÉF) cessera d’offrir son service de prématernelle trois ans dès la fin du mois de juin 2014 dans ses écoles, à l’exception des trois communautés où il n’y a pas de centre éducatif fransaskois. Ce sont les centres éducatifs de la petite enfance (CPE) qui seront en charge de la gestion et de l’offre du programme des trois ans.

Thursday, May 22, 2014/Author: Alexandre Daubisse (EV)/Number of views (20207)/Comments (0)/
Aménagement linguistique en petite enfance

Aménagement linguistique en petite enfance

L'Ontario prend les devants

La petite enfance est d’une importance capitale pour les francophones et Acadiens des provinces et territoires à majorité anglophone. Et leur avenir pourrait être lié à l’adoption de politiques d’aménagement linguistique (PAL). L’Ontario prend les devants en petite enfance.

Thursday, May 22, 2014/Author: Lucien Chaput (Francopresse)/Number of views (20107)/Comments (0)/
Aménagement linguistique et culturel

Aménagement linguistique et culturel

Le Nouveau-Brunswick bonifie la vision éducative

Plusieurs organisations francophones au Nouveau-Brunswick saluent la Politique d’aménagement linguistique et culturel (PALC), lancée officiellement le vendredi 9 mai. Selon des représentants acadiens, il était temps que ce type d’aménagement se développe comme en Ontario.

Thursday, May 22, 2014/Author: Louis-Marie Achille (Francopresse)/Number of views (19386)/Comments (0)/
Le plaisir de jardiner... à l’école

Le plaisir de jardiner... à l’école

Un journaliste dans les tomates

Initiative originale à l’école d’immersion Massey, à Regina, où une vingtaine d’élèves ont appris à planter des tomates.

Thursday, May 22, 2014/Author: Alexandre Daubisse (EV)/Number of views (18098)/Comments (0)/
Six élèves du Pavillon secondaire des Quatre-Vents (PSQV) de Regina vont traverser la Saskatchewan à vélo

Six élèves du Pavillon secondaire des Quatre-Vents (PSQV) de Regina vont traverser la Saskatchewan à vélo

Mardi 20 mai, six élèves de l’école secondaire Laval de Regina et six accompagnateurs se sont élancés à vélo de l’école Sans-Frontières de Lloydminster (CÉF) pour atteindre Bellegarde, le vendredi 23 mai. Ce parcours cycliste s’inscrit dans le cadre de l’évènement sportif La Grande Traversée (LGT), qui a débuté à Victoria le 12 mai dernier et s’achèvera à Québec le 13 juin prochain.

Tuesday, May 20, 2014/Author: Alexandre Daubisse (EV)/Number of views (32506)/Comments (0)/
Dossier spécial Petite enfance 2014

Dossier spécial Petite enfance 2014

Mai, le mois de l’éducation de la petite enfance

Le 14 mai est la Journée d’appréciation des éducatrices et des éducateurs de la petite enfance. Découvrez notre dossier sur la petite enfance. 

Thursday, May 15, 2014/Author: Mychèle Fortin/Number of views (22462)/Comments (0)/

Place de la petite enfance dans notre société

Dossier petite enfance - Mai 2014

Les jeunes parents qui arrivent du Québec sont toujours étonnés de découvrir ce qu’il leur en coûtera pour que leurs enfants puissent fréquenter un Centre de petite enfance (CPE) en Saskatchewan. Ils sont loin du 7 $ par jour rendu possible par le programme universel mis sur pied par le gouvernement du Québec, programme dont l'objectif premier est de permettre l'accès à un CPE, quel que soit le revenu familial. 

Thursday, May 15, 2014/Author: Jean-Pierre Picard/Number of views (20545)/Comments (0)/

L’animation culturelle dans les écoles

On apprenait récemment que le Conseil des écoles fransaskoises (CÉF) révisait plusieurs de ses programmes, dans le contexte de la crise financière qu’il traverse actuellement. Un de ces programmes est celui qui concerne l’embauche d’animatrices / animateurs culturels dans les écoles.

Thursday, May 15, 2014/Author: Michel Vézina/Number of views (19769)/Comments (0)/
Se sucrer le bec pour une bonne cause

Se sucrer le bec pour une bonne cause

Un souper pour moderniser les infrastructures de la Gard’Amis

Le vendredi 9 mai 2014, la communauté francophone de Regina honore le rendez-vous fixé par le Centre éducatif Gard’Amis au Bistro du Carrefour des Plaines. Le souper Cabane à sucre, organisé en collaboration avec l’Association canadienne française de Regina (ACFR), a pour de but de lever des fonds « afin de donner un coup de jeunesse aux infrastructures vieillissantes » de la seule garderie francophone de la ville reine. 

Thursday, May 15, 2014/Author: Luc Bengono/Number of views (23648)/Comments (0)/
RSS
First2324252627293132

 

Nouvelles et blogue du

Conseil des
écoles
fransaskoises

Nouvelles du CÉF

12345678910Last

Le CEF sur Facebook


Terms Of UsePrivacy StatementCopyright 2014 par L'Eau vive
Back To Top