Skip Navigation

S'exprimer autrement
Cette chronique, en collaboration avec La Cité universitaire francophone,  offre des textes dont les auteurs ont en commun d’avoir choisi le français comme langue seconde.

Entre détente, peinture et fleurs, les mamans fransaskoises choyées

Entre détente, peinture et fleurs, les mamans fransaskoises choyées
1012 of views

Les organismes fransaskois n’ont pas manqué de célébrer les mères en ce mois de mai. De séances de relaxation à la vente de fleurs en passant par un atelier de peinture, les formes se sont multipliées pour créer des moments de joie et de partage.

À l’occasion de la fête des Mères, l’Association communautaire fransaskoise de Regina (ACFR) a organisé une soirée intitulée Maman mérite une pause le vendredi 10 mai au Bistro du Carrefour des Plaines.

Le but de la rencontre était d’offrir aux mamans un moment de détente et de se retrouver avec d’autres personnes de la communauté.

Au programme, une séance de réflexologie avec Marie-Ève Sénéchal, un massage du cou et des épaules avec Catherine Martin, la découverte de la nouvelle collection printanière d’Amaranth avec Réa Harbus, et une explication de l’art de la relaxation en peinture avec Linda Gallant.

Image
L’artiste peintre Linda Gallant (à gauche) et Catheline d’Auteuil, agente aux communications à Radio-Canada. PHOTOS Crédits : Ghita Hanane

« On voulait que maman prenne une pause, indique Claire Bélanger-Parker, gestionnaire de projets pour l’ACFR, que les femmes puissent venir se détendre et se rencontrer autour d’un cadre agréable. »

Pour y parvenir, l’organisme avait convié plusieurs professionnelles de différents domaines, dont une designer de vêtements, une artiste peintre et une massothérapeute.

« C’est agréable ce soir, ce sont des rencontres intimes pour souligner la fête des Mères. Et c’est aussi l’occasion d’un retour aux activités tranquillement avec l’ACFR », ponctue la consultante.

Un avant-goût de ce que l’ACFR réserve à ses membres : « Il nous reste encore beaucoup de travaux à faire, il y a des réparations qui vont avoir lieu pendant tout l’été pour être vraiment prêt à l’automne », promet Claire Bélanger-Parker.

De la peinture…

Une autre activité soulignant la fête des Mères a été organisée le samedi 11 mai par le Service d'accueil et d'inclusion francophone (SAIF) : un atelier de peinture pour les jeunes du secondaire de l’école Monseigneur de Laval.

En invitant petits et grands à manier le pinceau, l’objectif était d’offrir une toile colorée aux mamans, mais aussi de passer un beau moment d’échange entre membres de la communauté.

« On s’est amusés autant que les petits, témoigne une maman présente lors de l’atelier. J’ai rencontré de nouvelles personnes, on a beaucoup échangé et parlé de nos différents pays et différentes cultures. »

« C’était un moment de plaisir et surtout de détente pour moi vu que mes enfants étaient pris en charge par les membres du SAIF. Le fait de les voir aussi épanouis comble ma journée de fête des Mères », poursuit la maman, ravie.

Lina, 7 ans, a elle aussi aimé ce moment créatif : « Ça me fait toujours plaisir de retrouver mes amis en dehors des jours d’école. On s’est beaucoup amusés. En plus, j’étais excitée de faire un dessin pour ma maman, ça lui a fait plaisir. »

…et des fleurs

Enfin, une levée de fonds florale a été organisée par l’ACFR. En mettant en vente des fleurs, l’objectif était de récolter des fonds pour soutenir les programmes éducatifs, culturels et sociaux de l’organisme.

Mais la levée de fonds constituait aussi une célébration de la saison printanière et de la communauté, lui offrant une occasion d’embellir son environnement.

Selon la présidente de l’ACFR, Lisette Marchildon, la vente de fleurs a été plutôt bien reçue par les partenaires, bien qu’inattendue.

« Aussitôt qu’on a ouvert, les écoles sont venues nous voir parce qu’elles voulaient des fonds pour acheter différentes choses, et c’est là qu’on a pensé à les inclure à notre vente de fleurs. Toutefois, les gens n’étaient pas habitués à une vente de printemps, alors j’espère qu’ils seront plus encouragés l’année prochaine. »

Comments are only visible to subscribers.