Close
Michel Vézina
/ Catégories: Arts et culture, Théâtre, 2016

"Par amitié": le rire était au rendez-vous à Gravelbourg

Représentation de Par amitié à Gravelbourg

Représentation de Par amitié à Gravelbourg

De gauche à droite : Gilles Denis (Clem), Gabrielle Bujold (Miss Vicky), Diane Wallin (Caroline) et André Roy (Georges) Photo: Michel Vézina (2016)
GRAVELBOURG - Vous sentez-vous seul? Vous n’avez jamais rencontré l’âme sœur? Ou toutes vos tentatives non rien donné? Vous avez un ami un peu naïf et solitaire que vous pourriez manipuler à votre goût? Et un soi-disant neveu « info-techno »? Alors pourquoi ne pas faire du « online dating »! 

Voilà l’idée pour la pièce Par amitié qui a germé dans l’inspiration d’André Roy, artiste fransaskois auteur de Il était une fois Delmas, Sask… mais pas deux fois!, et qui a finalement été rédigée et mise en scène par l’auteure franco-albertaine France Levasseur-Ouimet.

Et qui dit André Roy (Georges) et Gilles Denis (Clem), son comparse originaire de Carrot River (SK), dit humour, rire, comédie. Les deux adorables comparses partagent la scène avec Diane Wallin qui incarne la serveuse Caroline et son amie Vicky, (Madame Vicky! comme elle va le rappeler très souvent à l’incrédule Georges), incarnée par Gabrielle Bujold. 

Le tout se déroule dans un décor très simple, quelques murs qui peuvent se déplacer sur roulettes et deviennent ou les logements / maisons de Georges et Clem ou le bar de Caroline et Vicky (Madame Vicky! voyons). 

À travers des dialogues savoureux, les personnages nous entraînent à fond dans leurs aventures. Au point qu’une réaction dans la salle au Centre culturel Maillard à Gravelbourg a décontenancé André Roy, pris tout à coup d’un fou rire mais, en professionnel, il a réussi à incorporer cette distraction dans le fil de l’histoire à ce moment-là.

C’est une pièce drôle. On ne se casse pas la tête pour connaître le fil de l’histoire. C’est une pièce pour rire, pour avoir « du fun » comme on dit. Même quelques anglophones dans la salle, avec une compréhension linguistique de base, ont ri aux éclats comme d’ailleurs l’ensemble du public.

Histoire légère, plume adroite de l’auteure, actrices et acteurs de calibre, garantie de rire, une pièce mettant en vedettes des aînés (pour les gars il va s’en dire), mais s’adressant à tout public adulte, voilà le cadeau que nous ont fait Les Productions du garage. Cinq localités ont pu voir Par amitié dans le cadre de sa tournée saskatchewannaise organisée par le Conseil culturel fransaskois. De quoi donner le goût de faire du théâtre dans nos communautés. 

Si la pièce passe un jour par chez vous, faites comme nous et allez vous payer une pinte de bon temps et surtout de rires aux éclats.

Imprimer
3878

Navigation du site

Categories

Back To Top