Close
Eveline Boudreau

Le Chœur des plaines a chanté Brel et Offenbach

Le coeur du Choeur des Plaines

Le coeur du Choeur des Plaines

De gauche à droite : le directeur musical de la chorale, Michael Harris, le président, Jean Legault et la pianiste, Rachel Fraser.
Photo : Jean-Pierre Picard
SASKATOON - Lors du dimanche après-midi, 13 mai, dans l’église Mayfair United Church, à Saskatoon, le Chœur des plaines, sous la direction de Michael Harris, offrait au public son chaleureux concert printanier. Ce groupe d’amants de la chanson s’exécute à chaque année depuis 1991. Peu de temps après sa création, la pianiste Rachel Fraser s’est jointe à ce groupe. Elle y est toujours et, durant l’été, s’adonne au choix vocaux de l’année à venir.

Un auditoire chaleureux et nombreux était présent à ce concert qui présentait deux artistes : Jacques Brel (1929-1978) et Jacques Offenbach (1819-1898). Brel, d’origine belge, et Offenbach, d’origine allemande, ont tous deux créé en français. Grâce aux œuvres variées, colorées et rythmées qu’ils ont laissées, à la fois touchantes et grandioses, ces deux auteurs-compositeurs-musiciens contribuent à des présentations diversifiées, incluant le chant choral.

Avec Brel, chanté en chorale, on peut passer par maints parcours, éprouver maintes émotions. En dépit de la vie brève (il est décédé à 49 ans) de cet auteur-compositeur-interprète, poète, acteur et réalisateur, ses chansons sont toujours vivantes et très appréciées. Tirées d’un vaste répertoire, les spectateurs ont été choyés, dimanche, de chansons amusantes avec Les bonbons et La valse à mille temps, et ils sont partis ailleurs, dans différentes conquêtes avec Bruxelles et Amsterdam. Les sentiments du public ont été touchés lorsqu’il a entendu Quand on n’a que l’amour et La chanson des vieux amants. Une charge intense a été lancée avec les chansons Ne me quitte pas (interprétée par Michael Harris) et La quête. Ces œuvres de Brel étaient accompagnées habilement par la pianiste Rachel Fraser.

La seconde partie du concert a été consacrée au compositeur de musique populaire du 19e siècle, Offenbach, qui a acquis sa réputation grâce à sa musique réjouissante et mélodieuse, genre qui fut vite accepté internationalement. La chorale a interprété Off, off, Offenbach, œuvre destinée au chant choral, accompagnée de cinq percussionnistes : Brett Graham, Darcey Anton, Lisa Pattison, Kevin Grady, et Darrell Bueckert (chef). Les quatre pièces interprétées s’intitulaient Introduction, Le Périchole & Les brigands, La Barcarole, La fille du Tambour Major, Orphée aux enfants & Finale. Quatre chanteurs ont montré leur talent en interprétant des passages comme solistes : Rose Marchildon-Wacholtz, Candace Savage, David MacLachlan et Jean Legault.

À la suite d’un tel concert, on aime ces chansons et on les gazouille. Elles vivent ! Si vous désirez vous joindre à un tel groupe, si vous êtes disponibles pour les répétitions hebdomadaires et quelques concerts, faites-en part au Chœur des plaines. Les répétitions recommencent dès septembre, à l’École canadienne-française de Saskatoon.

Imprimer
1392

Navigation du site

Categories

Back To Top