Skip Navigation

Gala Méritas : la Cité francophone fête ses étudiants

Gala Méritas : la Cité francophone fête ses étudiants
1321 of views

Le 8 avril, la Cité universitaire francophone a célébré la quatrième édition du Gala annuel Méritas. L’événement a non seulement mis en avant l'excellence académique, la créativité, l'engagement et le leadership au sein de la communauté estudiantine, mais a aussi été l’occasion de souligner le travail des équipes de la Cité.

« Tout ça ne serait pas possible sans le soutien de ma famille, de mes professeurs et de la Cité », s’est exprimée Cloé Soucy à la réception de son diplôme en sciences infirmières.

La diplômée a remercié publiquement sa mère, elle-même infirmière, qui travaille en soins bilingues et qui l’a soutenue tout au long de ses études.

« Un grand merci aussi à mes grands-parents qui sont ici aujourd’hui et qui ont longtemps lutté pour la francophonie, pour nos droits et pour garder le français en Saskatchewan », a ajouté la jeune femme.

Image
PHOTOS Crédits : Ghita Hanane Les trois diplômées en sciences infirmières avec, de gauche à droite, Cloé Soucy, Catherine Duchesne et Siarra Fremont

À son tour, Cloé Soucy a promis de poursuivre l’engagement de sa famille pour les soins en français dans la province : « Je suis excitée et j’ai hâte d’aider les patients francophones dans le futur. »

Une communauté soudée

Dans une ambiance conviviale et chaleureuse, les élèves de la Cité n’ont pas manqué de montrer leur enthousiasme et leur dévouement envers la communauté francophone.

« Je suis très contente d’avoir finalement terminé, témoigne Catherine Duchesne. Je trouve que cette soirée est vraiment une belle atmosphère fransaskoise. C’est une belle fin à nos études et j’espère que je vais être capable de garder mon français pour aider les gens dans les hôpitaux. »

Même réjouissance pour Siarra Fremont, autre diplômée du programme bilingue de sciences infirmières : « À l’université, il y a beaucoup de gens qui nous soutiennent tout au long de nos études. À travers les années qu’on a passées à la Cité, on a eu beaucoup de défis qu’on arrive à surmonter grâce à eux. »

Pour Emmanuel Aito, doyen de la Cité, la promotion de la francophonie, quel que soit le domaine, est un travail de continuité qui porte ses fruits chaque jour.

« Les programmes de la Cité sont des programmes en français. On a le service teaching, qui permet aux étudiants qui s’intéressent à la langue française de venir vers nous et de suivre des cours en français. Nous avons aussi des collaborations avec d’autres facultés », indique le doyen.

« Actuellement, nous sommes en négociation avec la Faculté du travail social, nous avons obtenu le financement pour ce programme. Ça avance lentement, mais on espère que d’ici septembre on aura l’option bilingue en travail social également », précise Emmanuel Aito.

Le doyen se dit très content du nombre d’inscriptions en sciences infirmières cette année avec une douzaine d’étudiants inscrits, contre seulement trois l’année passée.

Pour l’année académique 2023-2024, 65 bourses ont été octroyées dans différentes catégories, totalisant 170 000 dollars.