Skip Navigation

ALLOFrench : la gratuité au service des Canadiens de l'Ouest

ALLOFrench : la gratuité au service des Canadiens de l'Ouest
2462 of views

Projet pilote d'un an, ALLOFrench offre des cours gratuits de français en Saskatchewan et en Alberta du 1er avril 2023 au 31 mars 2024. Réservé aux citoyens canadiens, le programme vise à étendre l'influence du français dans les Prairies.

« Je trouve que le fait de maîtriser le français, c'est comme ouvrir une autre porte géographique. Le français se parle dans de nombreux pays », constate Anwei Kuang, 48 ans, résidente de Regina et participante au programme.

Passionnée de langues étrangères, la citoyenne canadienne en parle déjà plusieurs, dont l'anglais, le chinois et maintenant le français.

Anwei Kuang n'a pas hésité à s’inscrire à la première session du programme, laquelle s’est tenue du 29 mai au 5 juillet, totalisant 12 cours.

Son objectif est clair : parler couramment la langue de Molière. « C'est d'abord une occasion de suivre une véritable formation en français, renchérit-elle, c'était la première fois que j'avais cette opportunité, car jusqu'à présent j'apprenais par moi-même. »

Anwei Kuang a immigré au Canada alors qu'elle avait 26 ans et, dans un avenir proche, elle souhaite vivre au Québec. Elle perçoit ainsi le français comme un investissement porteur d’un potentiel d'avenir. Et elle n'est pas la seule.

Le français, un atout

Céline De Zuzuarregu, arrivée à Calgary en 2019, envisage ces cours gratuits comme le moyen de développer des liens sociaux et de cheminer vers d'autres perspectives professionnelles.

« Le français est une langue officielle du Canada, témoigne l’apprenante. J'ai des amis francophones qui viennent de plusieurs pays en Afrique et en Europe. »

« Lors des inscriptions pour la session du printemps 2023, 48 % des apprenants ont déclaré suivre les cours pour des raisons professionnelles », indique Nathalie Lapointe, agente du programme à la Cité des Rocheuses de Calgary.

Le programme ALLOFrench est aussi une option pour de plus en plus de parents qui placent leurs enfants en école francophone ou d’immersion française et qui ne peuvent pas aider leurs enfants dans les devoirs. Conscients qu’être bilingue est un atout au Canada pour leurs enfants.

« Je serai capable de comprendre ce qui se passe autour de mes enfants », se réjouit Xiao Tan Wei, 47 ans, assistante de prématernelle, souhaitant voir son français au même niveau que son anglais.

La gratuité

La Cité des Rocheuses de Calgary, instigatrice du projet, souhaitait offrir une alternative abordable aux anciens apprenants du programme CLIC (Cours de langues pour les immigrants au Canada), l’un des critères d’éligibilité pour participer.

« Souvent, les programmes sont offerts pour les gens qui sont en processus d'immigration, indique Nathalie Lapointe. Les Canadiens, en temps normal, ne reçoivent pas de cours de français gratuitement. C'est la beauté du nouveau projet. »

En favorisant l'accessibilité du français en milieu minoritaire, le programme aide à soutenir la vitalité de la francophonie hors Québec. C’est Patrimoine canadien qui a financé le programme pilote en versant un montant de 89 000 dollars.

En Saskatchewan, 11 participants ont déjà démontré un intérêt pour les cours gratuits d’ALLOFrench. Les prochaines sessions se tiendront du 18 septembre au 15 décembre 2023 et du 8 janvier au 29 mars 2024.

Formulaire pour s'inscrire:
https://citedesrocheuses.com/en/page-formulaire-allofrench/

Comments are only visible to subscribers.