Close

Une Fransaskoise à la tête de l'école Père Mercure

Julie Lemire, directrice de l’école Père Mercure

Julie Lemire, directrice de l’école Père Mercure

Directrice de l’école Père Mercure
Photo: Conseil des écoles fransaskoises (2015)
NORTH BATTLEFORD - Julie Lemire, ancienne enseignante, prend les rênes de l’école Père Mercure, à North Battleford.

 

C’est un pur produit de l’enseignement en Saskatchewan qui arrive à North Battleford pour cette rentrée. Fransaskoise originaire de la région de Prince Albert, Julie Lemire a été nommée directrice de l’école Père Mercure par le Conseil des écoles fransaskoises (CÉF). Elle a pris ses fonctions le 26 août, une semaine tout juste avant l’arrivée des inscrits. « Je suis très excitée à l’idée de cette rentrée. Nous sommes là pour les jeunes. Ils sont notre raison d’être. Nous avons un bel établissement, une bonne équipe et tout ce qu’il faut pour travailler dans de bonnes conditions », a-t-elle estimé.

Diplômée de l’Université de Regina, elle a enseigné dans les écoles Archbishop O’Neil et Miller Comprehensive de la capitale provinciale ainsi que dans d’autres établissements scolaires à Debden, Saskatoon, avec un passage au sein de plusieurs écoles d’immersion.

Julie Lemire a même été formatrice en langues officielles à la Gendarmerie royale du Canada et instructeure de français au Centre d’enseignement des langues secondes de l’Université de la Saskatchewan.

Elle termine une affectation de coordonnatrice Arts pratiques appliqués, à la Direction de la réussite et du soutien des élèves du ministère de l’Éducation de la Saskatchewan. Sa nomination à l’école Père Mercure signe donc son retour dans l’enseignement. « Je suis heureuse de revenir dans le secteur scolaire. J’aime travailler avec les jeunes et je suis prête à entreprendre de nouveaux défis à la direction. Je suis ravie de retrouver ma culture et ma langue maternelle », a indiqué Julie Lemire, qui enseignera en primaire, aux côtés de sept autres professeurs.

« Ici en milieu rural, les besoins sont les mêmes que pour les grands établissements. Donc nous avons à temps plein une auxiliaire à l’enseignement spécialisé. Un service d’orthophonie ponctuel sera aussi mis en place par le CÉF plusieurs fois durant l’année », détaille la nouvelle directrice qui attend une cinquantaine d’élèves pour cette année. Une chute importante de la fréquentation s’annonce donc. L’an dernier, Père Mercure avait accueilli 71 enfants. « Il peut y avoir de multiples raisons pour expliquer cette tendance. Les familles déménagent, la conjoncture économique, des choix personnels, etc. L’école avait une douzaine d’élèves à sa création. Nous avons donc bien progressé », a conclu Julie Lemire.

Article précédent Luc Handfield, nouveau directeur adjoint de l’éducation au CÉF
Prochain article AGE du CSF: trois heures d'échanges difficiles
Imprimer
33149

Autres nouvelles - Éducation

Joe Poirier: Une passion pour la fransaskoisie récompensée

Joe Poirier: Une passion pour la fransaskoisie récompensée

Joseph, dit Joe, Poirier a passé sa vie à défendre la cause fransaskoise. À 78 ans, il est récompensé pour ce dévouement en recevant, en avril dernier à Ottawa, la Médaille du souverain pour les bénévoles des mains de la gouverneure générale du Canada Mary Simon.

13 mai 2022/Auteur: Marie-Lou Bernatchez – IJL-Réseau.Presse/Nombre de vues (276)/Commentaires (0)/
La francophonie entre privilèges et marginalisations

La francophonie entre privilèges et marginalisations

Les chercheurs et membres des communautés francophones de l’Ouest et du Canada se sont rassemblés de manière virtuelle dans le cadre du colloque du Centre d’études franco-canadiennes de l’Ouest, organisé par La Cité universitaire francophone de l’Université de Régina.

6 avril 2022/Auteur: Marie-Lou Bernatchez/Nombre de vues (795)/Commentaires (0)/
L’enseignement en français au cœur des débats

L’enseignement en français au cœur des débats

Les collèges et universités francophones en milieu minoritaire font face à d’importants défis partout au Canada.

1 mars 2022/Auteur: Marie-Lou Bernatchez – IJL-Réseau.Presse/Nombre de vues (2324)/Commentaires (0)/
Les faibles taux de rétention, revers de la médaille en immersion

Les faibles taux de rétention, revers de la médaille en immersion

Les programmes d’immersion ont augmenté dans les vingt dernières années, mais moins de la moitié des élèves restent jusqu’à l’obtention de leur diplôme.

10 février 2022/Auteur: Ericka Muzzo – Francopresse /Nombre de vues (2268)/Commentaires (0)/
Postsecondaire dans l'Ouest: la demande dépasse l’offre

Postsecondaire dans l'Ouest: la demande dépasse l’offre

Dans l’Ouest canadien, la demande pour des programmes en français est plus élevée que l’offre des établissements postsecondaires. C'est ce qui ressort des États généraux sur le postsecondaire en contexte francophone minoritaire.

8 février 2022/Auteur: Marianne Dépelteau – Francopresse/Nombre de vues (2439)/Commentaires (0)/
La francophonie, parent pauvre du postsecondaire

La francophonie, parent pauvre du postsecondaire

L’égalité est loin d’être atteinte entre les établissements postsecondaires francophones et ceux de la majorité anglophone. 

25 janvier 2022/Auteur: Francopresse/Nombre de vues (2782)/Commentaires (0)/
Revue de l'année 2021 - Éducation

Revue de l'année 2021 - Éducation

Survol de l'actualité fransaskoise durant l'année 2021 dans le domaine de l'éducation.

14 janvier 2022/Auteur: Lucas Pilleri/Nombre de vues (2991)/Commentaires (0)/
Reconnaissance nationale pour Ronald Ajavon du CÉF

Reconnaissance nationale pour Ronald Ajavon du CÉF

Ronald Ajavon du Conseil des écoles fransaskoises est reconnu parmi les 10 personnalités influentes de la francophonie canadienne de 2021.

3 janvier 2022/Auteur: Francopresse/Nombre de vues (3442)/Commentaires (0)/
Garderies à 10 $ : pas de clause linguistique pour les francophones

Garderies à 10 $ : pas de clause linguistique pour les francophones

La Fédération des communautés francophones et acadiennes craint désengagement du fédéral de sa responsabilité de protéger l'éducation de la petite enfance en français. 

 

17 décembre 2021/Auteur: Inès Lombardo – Francopresse /Nombre de vues (4309)/Commentaires (0)/
Étudier en français sans le parler : le défi des élèves allophones

Étudier en français sans le parler : le défi des élèves allophones

L’intégration des élèves allophones, de plus en plus nombreux, représente un défi pour les écoles francophones en milieu minoritaire. 

16 décembre 2021/Auteur: Marine Ernoult – Francopresse/Nombre de vues (3492)/Commentaires (0)/
Qu'est-ce que la communauté fransaskqueer?

Qu'est-ce que la communauté fransaskqueer?

La Cité universitaire francophone de Regina organisait une table ronde sur la communauté fransaskqueer, du nom d’un projet d’études sur l’identité et les expériences queer et trans des Fransaskois.

28 novembre 2021/Auteur: Estelle Bonetto – IJL-Réseau.Presse /Nombre de vues (4713)/Commentaires (0)/
Éducation francophone : Me  Roger Lepage décortique l’article 23

Éducation francophone : Me Roger Lepage décortique l’article 23

Me Roger Lepage nous explique que la francophonie canadienne en situation minoritaire revient de loin en matière d’éducation en français.

21 novembre 2021/Auteur: Mehdi Jaouhari – IJL-Réseau.Presse/Nombre de vues (5203)/Commentaires (0)/
Quel continuum en éducation pour les Fransaskois ?

Quel continuum en éducation pour les Fransaskois ?

Le Rendez-vous fransaskois qui avait lieu du 1er au 7 novembre touchait un sujet sensible et urgent : l’éducation. Dans cet article, vous trouverez un résumé des discussions qui ont eu lieu à ce sujet.

13 novembre 2021/Auteur: Marie-Lou Bernatchez/Nombre de vues (4895)/Commentaires (0)/
Jean Féron : à la découverte d’un trésor bien caché

Jean Féron : à la découverte d’un trésor bien caché

Le Conseil culturel fransaskois a publié un troisième guide pédagogique consacre à Joseph-Marc Lebel, alias Jean Féron, l’un des joyaux les plus méconnus de la littérature francophone de l’Ouest.

 

1 novembre 2021/Auteur: Estelle Bonetto/Nombre de vues (5132)/Commentaires (0)/
Des balados en français pour les écoles

Des balados en français pour les écoles

Le Conseil culturel fransaskois a dévoilé son projet déCLIC, une série de balados éducatifs qui explore la construction langagière, identitaire et culturelle en Saskatchewan.

25 octobre 2021/Auteur: Leslie Diaz/Nombre de vues (4579)/Commentaires (0)/
RSS
1345678910Dernière

 

Nouvelles et blogue du

Conseil des
écoles
fransaskoises

Nouvelles du CÉF

Camp Voyageur

Le CÉF rappelle aux familles qu'il est partenaire de l’édition 2022 du Camp Voyageur, organisé par l’Assemblée communautaire fransaskoise (ACF). Ce partenariat permet aux familles des écoles fransaskoises de profiter d’un rabais de 15% sur les...

Camp Voyageur

Le CÉF rappelle aux familles qu'il est partenaire de l’édition 2022 du Camp Voyageur, organisé par l’Assemblée communautaire fransaskoise (ACF). Ce partenariat permet aux familles des écoles fransaskoises de profiter d’un rabais de 15% sur les...
1345678910Dernière

Le CEF sur Facebook


Back To Top