Close

Rencontre avec la nouvelle présidente du CSF

"Je veux aider la communauté à guérir"

Christiane Guérette, présidente du Conseil scolaire fransaskois, en compagnie du ministre de la Justice Gordon Wyant (à gauche) et du ministre de l'Éducation Don Morgan

Christiane Guérette, présidente du Conseil scolaire fransaskois, en compagnie du ministre de la Justice Gordon Wyant (à gauche) et du ministre de l'Éducation Don Morgan

Photo: Courtoisie
Christiane Guérette a été élue pour représenter le district de Saskatoon au sein du Conseil scolaire fransaskois (CSF) lors des élections scolaires du 26 octobre 2016. Elle a été choisie par une majorité de conseillers pour occuper la présidence du CSF succédant ainsi à Alpha Barry. L’Eau vive l’a rencontrée.

Eau vive : Qu’est-ce qui vous a motivée à vous impliquer au sein du CSF?

Christiane Guérette : J’ai été très vocale au cours de la dernière année face au Conseil. Je me suis dit que si on a des critiques à faire, c’est mieux de le faire de l’intérieur. Je désire apporter un changement positif au Conseil.

EV : Est-ce que vos prises de positions et déclaration au cours de l’année ont laissé des traces? (NDLR : En juillet 2016, madame Guérette a reçu une mise en demeure des avocats du directeur de l’éducation, Bernard Roy, pour des propos qu’il jugeait diffamatoires)

CG : Je crois que nous avons vécu quelque chose de difficile l’année dernière et je dois jouer un rôle de leadership pour aider la communauté à guérir. J’ai été blessée comme parent et je sais que d’autres parents ont ressenti cela. Là c’est le temps de se rassembler comme communauté et de mettre l’emphase sur l’excellence dans notre système scolaire. Avec la crise qu’on a vécue, c’est important de bien rebâtir nos relations.  Je sais que ça va être beaucoup de travail mais c’est mon engagement.

EV : Vous avez déjà eu une rencontre avec le ministre de l’Éducation Don Morgan et de la Justice Gordon Wyant. Avez-vous discuté d’enjeux?

CG : À cette étape, ce qui est important c’est de développer des bonnes relations humaines avant d’entamer des dossiers qui peuvent être chauds. Quand j’ai contacté son équipe de monsieur Morgan , j’ai dit que je voulais qu’on apprenne à se connaître et que je voulais simplement me présenter. Je lui ai dit « on a du pain sur la planche et j’espère être capable de pouvoir travailler avec vous de façon positive et que si quelque chose ne va pas qu’on puisse prendre le téléphone et se parler franchement ». Ce fut une très bonne réunion.

EV : Quels sont les principaux défis du CSF?

CG : Tout d’abord on a un nouveau plan stratégique et il va falloir élaborer des façons de bien mesurer comment on atteint nos objectifs et comment s’ajuster si nécessaire.

Il faut apprendre à travailler en équipe avec le nouveau Conseil parce qu’on a beaucoup de nouvelles personnes autour de la table. On a un nouveau comité de gouvernance mais ce comité n’a pas encore de termes de référence.

Il faut nourrir l’engagement de nos parents et la communication. Si les parents sont capables de nous approcher pour nous donner leur point de vue ou leurs critiques, je vais savoir qu’on est sur la bonne longueur d’onde. Il faut ce feedback pour améliorer les choses.

EV: Entrevoyez-vous des changements dans les relations entre le CSF et les  conseils d’écoles?

CG : Je pense que les conseils d’écoles ont un rôle primordial à jouer. On a raté des occasions dans le passé pour les engager. L’Association des parents fransaskois  a produit un rapport sur les recommandations et les points qui sont sortis lors de leur tournée qui traite justement du rôle des conseils d’écoles. J’ai hâte de prendre connaissance de ce rapport et de voir comment on peut renforcer les relations.

EV Dans le triple mandat du CÉF, il y a la dimension communautaire. On reproche parfois au CÉF de ne communiquer uniquement qu’avec les parents inscrits dans les écoles fransaskoises. Le reste de la communauté, incluant des familles ayants-droit dont les enfants sont en immersion, n’entendent parler du CÉF que lorsque les médias rapportent des problèmes. Entrevoyez-vous des changements dans les communications?

Il ne faut pas oublier qui est le client de nos écoles. On dessert les élèves mais le client c’est le parent. Donc il y a une communication qui doit se faire avec eux. Par contre,  la communauté joue un rôle primordial dans les écoles fransaskoises. Ça serait intéressant de faire une analyse de nos communications et de voir comment mieux communiquer avec les différents publics et avec les jeunes qu’on dessert.

EV : Où en sont les travaux du comité qui doit revoir les critères d’admission des non-ayants droits? Au cours de l’été votre prédécesseur avait mentionné que le rapport serait sans doute prêt pour le début de l’année scolaire.

On n’en a pas parlé encore avec le nouveau Conseil. C’est un dossier délicat. Il faut continuer de consulter les régions car il y a des différences entre les communautés. Ce qui se fait à Saskatoon ne va pas nécessairement fonctionner à Gravelbourg ou à Regina. J’aimerais aussi qu’on examine ce qui se fait dans les autres provinces. Nous ne sommes pas les seuls à connaître ce défi.

EV : Il existe un vide juridique à l’échelle du pays sur la question du préscolaire. Entrevoyez-vous des recours aux tribunaux pour amener la province à clarifier sa position dans ce dossier?

CG : Je souhaite ne pas faire cela. Les tribunaux c’est le dernier recours. Il faut travailler avec la province et développer une relation de confiance. J’espère ne pas avoir à aller devant les tribunaux. Ça coûte cher, ce n’est pas facile pour le personnel et c’est difficile dans les relations avec la province.

EV : Qu’aimeriez-vous avoir accompli d’ici la fin de votre mandat?

CG : Que les parents soient fiers d’envoyer leurs enfants dans nos écoles, qu’ils se sentent partie intégrante des décisions qui sont prises et qu’ils soient engagés dans leurs écoles. Que l’école fransaskoise soit un synonyme d’excellence en éducation. Que les communications aient été améliorées. Communiquer ce n’est pas uniquement envoyer de l’information, mais également un dialogue. La communication c’est la clé de l’engagement. Avec l’engagement, des gouttes d’eau peuvent devenir une vague.

Article précédent Créer une relation complice avec son enfant
Prochain article Article 23 : Un autre faux départ pour le préscolaire?
Imprimer
24899

Theme picker

Autres nouvelles - Éducation

Une Journée d’orientation scolaire réussie

Une Journée d’orientation scolaire réussie

La Journée d’orientation scolaire du SAIF-SK pour les nouveaux arrivants a attiré plus d’une quinzaine de familles francophones et non francophones.

6 septembre 2021/Auteur: Mehdi Jaouhari/Nombre de vues (532)/Commentaires (0)/
Projet de loi 96 : quel impact pour les étudiants fransaskois ?

Projet de loi 96 : quel impact pour les étudiants fransaskois ?

Le gouvernement québécois veut rapprocher la francophonie canadienne et québécoise, notamment en réduisant les frais de scolarité des programmes universitaires et collégiaux offerts en français. 

14 juin 2021/Auteur: Emmanuel Masson/Nombre de vues (3103)/Commentaires (0)/
Une troisième école élémentaire déjà en pourparlers à Regina

Une troisième école élémentaire déjà en pourparlers à Regina

Depuis l’automne 2018, l’école du Parc de Regina accueille quelque 200 enfants francophones dans l’attente de l’ouverture d’un établissement flambant neuf d’ici septembre 2023.

11 juin 2021/Auteur: Lucas Pilleri – IJL-Réseau.Presse/Nombre de vues (3040)/Commentaires (0)/
Assemblée des députés communautaires: du PDG à l’Académie Rivier

Assemblée des députés communautaires: du PDG à l’Académie Rivier

Pour la deuxième fois cette année, les députés de l’Assemblée communautaire fransaskoise se sont réunis en ligne pour discuter des enjeux touchant la fransaskoisie.

11 juin 2021/Auteur: Emmanuel Masson – IJL-Réseau.Presse/Nombre de vues (4801)/Commentaires (0)/
Les Fransaskois de Saskatoon se préparent à recevoir une nouvelle école élémentaire

Les Fransaskois de Saskatoon se préparent à recevoir une nouvelle école élémentaire

D’ici 2025, les francophones de la ville des ponts sont consultés pour identifier leurs besoins en infrastructure en vue de la construction d'une nouvelle école élémentaire.

27 mai 2021/Auteur: Emmanuel Masson – IJL – Réseau.Presse/Nombre de vues (4384)/Commentaires (0)/
Académie Rivier : la fransaskoisie attend un signal du gouvernement

Académie Rivier : la fransaskoisie attend un signal du gouvernement

Le budget provincial ne fait aucune mention d’aides financières dans le projet de transformation de l’ancienne Académie Rivier de Prince Albert en un centre scolaire communautaire francophone. 

17 mai 2021/Auteur: Hélène Lequitte – IJL-Réseau.Presse/Nombre de vues (4059)/Commentaires (0)/
Révéler nos racines avec un nouveau guide pédagogique

Révéler nos racines avec un nouveau guide pédagogique

Carmen Campagne vient garnir la collection « Atelier » du CCF destinée aux écoliers afin de leur faire découvrir les grands personnages de la culture fransaskoise.

26 avril 2021/Auteur: Estelle Bonetto/Nombre de vues (4949)/Commentaires (0)/
Il y a urgence d’agir en éducation postsecondaire en français

Il y a urgence d’agir en éducation postsecondaire en français

Disparition de programmes à l’Université Laurentienne, compressions au Campus Saint-Jean et à l’Université de Moncton, budget à l’encre rouge à l’Université Sainte-Anne, réduction du financement à l’Université de Saint-Boniface : l’éducation postsecondaire en français en contexte minoritaire est en difficulté.

21 avril 2021/Auteur: Francopresse/Nombre de vues (5984)/Commentaires (0)/
L’Afrique au programme de la Cité universitaire francophone de Regina

L’Afrique au programme de la Cité universitaire francophone de Regina

La Cité universitaire francophone de Regina proposera dès la rentrée prochaine une mineure bilingue en études africaines.

24 mars 2021/Auteur: Leslie Diaz/Nombre de vues (6371)/Commentaires (0)/
Comment démarrer une garderie francophone en milieu familial ?

Comment démarrer une garderie francophone en milieu familial ?

Le CÉCS a offert le 6 mars un atelier virtuel sur le démarrage d’une garderie en milieu familial.

22 mars 2021/Auteur: Sarah Vennes-Ouellet/Nombre de vues (5229)/Commentaires (0)/
Prince Albert: Le projet de l’école Rivier expliqué à la communauté

Prince Albert: Le projet de l’école Rivier expliqué à la communauté

Les détails du projet d’acquisition de l’Académie Rivier de Prince Albert ont été explicités au cours d’une session d’information.

6 mars 2021/Auteur: Emmanuel Masson/Nombre de vues (7533)/Commentaires (0)/
Le Mois de l'histoire des Noirs à l’honneur au CÉF

Le Mois de l'histoire des Noirs à l’honneur au CÉF

Nos directrices et directeurs d’écoles témoignent

À l'occasion du Mois de l'histoire des Noirs nous vous offrons trois témoignages de trois directions d'écoles fransaskoises.

23 février 2021/Auteur: Conseil des écoles fransaskoises/Nombre de vues (4762)/Commentaires (0)/
La communauté réaffirme son soutien au projet de Prince Albert

La communauté réaffirme son soutien au projet de Prince Albert

Le ministre de l’Éducation a rencontré les présidences d’organismes fransaskois afin de discuter du projet de nouvelle école francophone à Prince Albert.

4 février 2021/Auteur: Emmanuel Masson/Nombre de vues (5380)/Commentaires (0)/
Éducation en français sous respirateur artificiel

Éducation en français sous respirateur artificiel

Ça va mal dans le monde de l’éducation universitaire en français en Ontario

3 février 2021/Auteur: Réjean Grenier/Nombre de vues (6079)/Commentaires (0)/
La notation humanitaire, un « soulagement » pour la population étudiante

La notation humanitaire, un « soulagement » pour la population étudiante

Des universités canadiennes ont adopté un système de notation où les étudiants peuvent désormais choisir la mention « réussite » ou « échec »

3 février 2021/Auteur: Francopresse/Nombre de vues (5905)/Commentaires (0)/
RSS
1345678910Dernière

Theme picker

 

Nouvelles et blogue du

Conseil des
écoles
fransaskoises

Nouvelles du CÉF

Journées du patrimoine 2021

Comme chaque année, la Société historique de la Saskatchewan (SHS) invite les écoles du CÉF à participer à la 16ème édition des Journées du Patrimoine : L'éclosion du lys des prairies, du 22 au 28 septembre 2021.
10 septembre 2021/Auteur: Conseil des écoles fransaskoises/

La rentrée dans les écoles du CÉF - École Valois

À l'école Valois, la rentrée, c'était la fête! Les élèves de la prématernelle à la 6e année sont arrivés à l’école pour trouver des ballons et de la musique dans la cours d’école. Les élèves ont rencontré leur enseignant à l'extérieur avant...
10 septembre 2021/Auteur: Conseil des écoles fransaskoises/

La rentrée dans les écoles du CÉF - Écoles Beau Soleil et Mathieu de Gravelbourg

La directrice, Mme Maryse, a accueilli les élèves à l’extérieur et ils ont eu la chance de rencontrer tous les membres du personnel dès leur arrivée dans l’école.
10 septembre 2021/Auteur: Conseil des écoles fransaskoises/

Rosalie Lizée prend la barre du service des Partenariats et de la programmation culturelle

Regina, le 1er septembre 2021 – Le Conseil des écoles fransaskoises (CÉF) est fier d’annoncer la nomination de Rosalie Lizée à la coordination du service des Partenariats et de la programmation culturelle. Originaire de Gravelbourg, Mme Lizée...

1 septembre 2021/Auteur: Conseil des écoles fransaskoises/

Message du directeur général à l'occasion de la rentrée 2021-2022

(ENGLISH WILL FOLLOW) Le 23 août 2021 Bonjour chers parents et tuteurs, Il ne reste plus que quelques jours avant que le personnel des écoles accueille nos enfants dans nos établissements scolaires du CÉF. Une rentrée scolaire suscite beaucoup...
23 août 2021/Auteur: Conseil des écoles fransaskoises/
20 août 2021/Auteur: Conseil des écoles fransaskoises/

Un jardin hydroponique à l'école Boréale

Projet de jardin hydroponique à l’École Boréale de Ponteix Le jardin hydroponique s’inscrit dans le cadre du partenariat entre l’École Boréale et l’association communautaire Les Auvergnois de Ponteix. À travers ce jardin, les élèves ont créé un...
25 juin 2021/Auteur: Conseil des écoles fransaskoises/

On célèbre le Mois national de l'histoire autochtone à l'école Ducharme

La journée de lancement du mois national de l’histoire autochtone a été célébrée à l’école Ducharme le 01 juin 202. Le projet de cette journée était : j'enseigne sur le territoire du traité #4. À cet effet, il y a eu création des chemises avec...
25 juin 2021/Auteur: Conseil des écoles fransaskoises/

Le CÉF offre maintenant le programme Jeune apprenti de la Saskatchewan (JAS / SYA)

Le programme Jeune apprenti Saskatchewan (JAS / SYA) donne aux élèves du secondaire l'occasion d'en apprendre davantage sur les cheminements de carrière dans les métiers spécialisés et de prendre une longueur d'avance dans leur choix de...
25 juin 2021/Auteur: Conseil des écoles fransaskoises/

Le CÉF et l’Ambassade de Tunisie au Canada collaborent pour recruter des talents francophones

Regina, le 23 juin 2021 – Le Conseil des écoles fransaskoises (CÉF) et l’Ambassade de Tunisie au Canada collaborent pour recruter des talents francophones. « Ce partenariat repose sur nos valeurs profondes d’ouverture sur le monde, la...
23 juin 2021/Auteur: Conseil des écoles fransaskoises/
1345678910Dernière

Theme picker

Le CEF sur Facebook


Back To Top