Close

Les artistes apprennent à gérer le stress de façon créative

La fransaskoisie aux petits soins pour ses artistes

En ce temps de COVID-19 où le virus remplit toutes les toiles et les partitions, comment les artistes gèrent-ils la situation ? Via un atelier en ligne le 21 mai, le Conseil culturel fransaskois (CCF), en partenariat avec le Réseau Santé en français de la Saskatchewan (RSFS), s’est penché au chevet des artistes de la province.

« Nous souhaitons donner l’occasion à tous ceux qui le désirent de parler de leurs défis et aussi de leurs bons coups, de leurs belles initiatives et de leurs projets à venir. Nous écoutons les artistes pour définir quels projets nous pouvons développer, pour eux et avec eux », explique Aurélie Labrière, coordinatrice de projets au CCF.

L’initiative virtuelle, qui a rassemblé 13 participants, était animée par Sylvie Rochette, une artiste visuelle du Québec, consultante et formatrice dans le domaine culturel.

Avec cet atelier, l’animatrice a pu aborder des thèmes qui lui tiennent à cœur comme le parcours artistique, la nature de la création et la façon dont elle se manifeste et se nourrit. « Je ne suis pas une professionnelle de la santé, mais je connais les artistes et les démarches de création artistique », souligne-t-elle.

Des artistes stressés

La pandémie affecte toute la planète et toutes les facettes de la vie. Alors que beaucoup de citoyens se sentent privés de leurs libertés par les mesures restrictives du confinement, la recherche du sens de la vie devient de plus en plus pertinente. « Je pense que nous jouissons toujours des mêmes libertés mais nous nous sommes juste responsabilisés et conscientisés. Nous avons dû prendre notre place pour soi et pour la collectivité », avance Sylvie Rochette.

Face aux projets qui tombent à l’eau et à l’incertitude générale, le CCF a donc proposé des outils de désamorçage du stress et de l’anxiété, sources de dépression et de mise à l’arrêt du processus créatif. « Nous sommes à leur écoute », résume Aurélie Labrière, qui organise régulièrement des suivis et des discussions de groupe avec les artistes. « Nous espérons que ces discussions permettent de briser un peu l’isolement. »

Pour faire rempart contre le stress, il faut avant tout le comprendre, insiste Sylvie Rochette : « Le stress est un ensemble de réactions de notre organisme à une situation menaçante. La gestion de ce stress doit se faire de façon individuelle, tout dépend de la caractéristique de la personne et des agents de stress. La ligne commune résidera dans l’action. »

À ce stress s’ajoute l’anxiété, une émotion nourrie par l’appréhension d’un stimulus ou par la réflexion sur ce qui aurait pu se passer face à une réelle menace. L’artiste et consultante évoque ici ses conséquences avec l’apparition de maladies, et la dégradation de l’état émotionnel, comportemental et cognitif.

Retrouver l’inspiration

La créativité est avant tout un état d’esprit selon Sylvie Rochette, soit « la conscience de la générosité de la vie ». Les arts vivants se réinventent depuis toujours et le faire par internet n’est pas évident pour tout le monde.

Pour y parvenir, Sylvie Rochette évoque de nombreux artistes comme Amedeo Modigliani pour qui le devoir réel est de sauver son rêve. Un message fort a ainsi été envoyé aux artistes fransaskois : l’art est un outil puissant pour aller au-delà du monde visible. D’où l’importance de trouver les mots et les actes qui mènent à ce rêve.

En ces temps incertains, les artistes doivent accepter les pages et toiles blanches,  soit l’aptitude à tolérer le doute. Selon les principes de Léonard de Vinci rapportés par Sylvie Rochette, cet apprentissage nécessite de passer par sept étapes : la curiosité, l’expérimentation, les sensations, l’ambiguïté, l’équilibre entre la science et l’art, l’équilibre entre le corps et l’esprit et, enfin, l’harmonisation entre le cœur et le corps.

C’est cette sensibilité qu’essaye d’adopter Anne Brochu-Lambert, artiste visuelle de Regina, participante à l’atelier : « À force de patience, je retrouve le plaisir de créer, sans pression d’échéanciers. Je case tout sous l’étiquette “études”. J’investis du temps dans un blogue bilingue mensuel et j’avance sur le plan administratif. Et je suis peut-être un peu plus philosophe face aux accomplissements du jour. Comme disait mon père : petit train va loin ! »

Regagner la confiance du public  

Une restructuration de l’industrie culturelle est en cours. Les modes de production artistique pourraient bien changer dans le monde de demain. « Les mesures sanitaires vont rester pendant longtemps, on ne sait pas ce que ça va donner, alors il va falloir s’adapter pour continuer de créer […] Des mécanismes économiques vont devoir se mettre en place et il va falloir rebâtir une relation avec le public », analyse Sylvie Rochette.

Afin de respecter les normes sanitaires évolutives de la COVID-19, les artistes doivent se tenir informés le plus régulièrement possible et rester en contact avec les associations professionnelles ou organismes communautaires comme le CCF et le RSFS.

Quatre étapes pour apprendre à gérer son stress
  1. Écouter son corps et son psychisme pour anticiper les effets nocifs du stress.
  2. Reconnaître les agents stressants qui nous entourent.
  3. Comprendre ses réactions face aux agents stressants – CINE (C pour contrôle, I pour imprévisibilité; N pour nouveauté et E pour égo).
  4. Trouver une activité mentale ou physique « canalisatrice de stress » correspondant à chaque agent CINE.
Exercice thérapeutique pour évaluer son stress, tiré de l’art-thérapie somatique de Johanne Hamel
  1. Tracer le contour de son corps grandeur nature
  2. Dessiner à l’intérieur du corps les sensations qui s’en dégagent
  3. Observer et, au besoin, redessiner plus gros la ou les parties les plus souffrantes
Imprimer
1384

Theme picker

Autres nouvelles - Éducation

Un jardin communautaire à l’école Mgr de Laval à Regina

Un jardin communautaire à l’école Mgr de Laval à Regina

Produire local, le nouveau défi des francophones de Regina

REGINA - LAssociation canadienne-française de Regina a inauguré son tout premier jardin communautaire le 15 juin dernier sur le terrain de l'École Mgr de Laval.

1 juillet 2020/Auteur: Leslie Diaz – Initiative de journalisme local – APF /Nombre de vues (417)/Commentaires (0)/
Les Fransaskois applaudissent la victoire des parents franco-colombiens en Cour suprême

Les Fransaskois applaudissent la victoire des parents franco-colombiens en Cour suprême

Après 10 ans de lutte judiciaire, la Cour suprême du Canada a tranché en faveur des parents franco-colombiens. Cette décision historique a été chaudement saluée par la communauté fransaskoise.

29 juin 2020/Auteur: Lucas Pilleri – Initiative de journalisme local – APF/Nombre de vues (285)/Commentaires (0)/
L’histoire de la fransaskoisie narrée aux jeunes

L’histoire de la fransaskoisie narrée aux jeunes

Ateliers scolaires Gardiens de lys'toire par la Société historique de la Saskatchewan

À travers sa série d’ateliers pédagogiques, la Société historique de la Saskatchewan (SHS) donne vie à l’histoire dans la salle de classe des écoles de la province. 

28 juin 2020/Auteur: Lucas Pilleri – Initiative de journalisme local – APF/Nombre de vues (447)/Commentaires (0)/
Une nouvelle école fransaskoise à Regina

Une nouvelle école fransaskoise à Regina

La communauté fransaskoise a accueilli favorablement l’annonce de la construction d’une nouvelle école élémentaire fransaskoise dans le Nord-Ouest de Regina.

23 juin 2020/Auteur: L'Eau vive/Nombre de vues (502)/Commentaires (0)/
La pandémie risque de nuire à la francophonie des universités

La pandémie risque de nuire à la francophonie des universités

Les universités francophones du pays misent sur l’inscription d’étudiants internationaux. Les mesures sanitaires en place affecteront directement les inscriptions.

14 juin 2020/Auteur: André Magny (Francopresse)/Nombre de vues (741)/Commentaires (0)/
Toujours pas de déblocage pour le Campus Saint-Jean

Toujours pas de déblocage pour le Campus Saint-Jean

Trois semaines après que l’Association canadienne-française de l’Alberta a lancé une campagne de mobilisation pour sauver le Campus Saint-Jean de l’Université de l’Alberta, l’incertitude règne toujours quant à l’avenir de l’établissement.

13 juin 2020/Auteur: Guillaume Deschênes-Thériault – Francopresse /Nombre de vues (785)/Commentaires (0)/
Conseil des écoles fransaskoises: À vos pupitres, citoyens!

Conseil des écoles fransaskoises: À vos pupitres, citoyens!

Si tout va bien à la rentrée de septembre, le Conseil des écoles fransaskoises (CEF) ira de l’avant avec un concept nouveau en Saskatchewan, mais qui a fait ses preuves dans d’autres provinces: l’école communautaire citoyenne.

13 juin 2020/Auteur: André Magny (Initiative de journalisme local – APF – Ouest)/Nombre de vues (1077)/Commentaires (0)/
La Cour suprême donne gain de cause aux parents franco-colombiens

La Cour suprême donne gain de cause aux parents franco-colombiens

La Cour suprême du Canada a donné raison aux francophone de la Colombie-Britannique, qui réclame depuis dix ans devant les tribunaux que le système scolaire de langue française soit mis à égalité avec le système anglophone.

12 juin 2020/Auteur: Marc Poirier – Francopresse /Nombre de vues (1020)/Commentaires (0)/
André Moquin, récit vivant de la fransaskoisie

André Moquin, récit vivant de la fransaskoisie

Fils et petit-fils de colons de l’Ouest, André Moquin a œuvré toute sa vie pour l’avancement de l’éducation en français dans sa province.

2 juin 2020/Auteur: Lucas Pilleri – Initiative de journalisme local – APF /Nombre de vues (1824)/Commentaires (0)/
L'École Mgr de Laval slame ses accents à Regina

L'École Mgr de Laval slame ses accents à Regina

L'école fransaskoise remporte un prix international

Six élèves de la 8e année du Pavillon secondaire des Quatre Vents de l'école de Monseigneur on remporté un des deux Prix du public offerts dans le cadre du concours « Slame tes accents » du Centre de la Francophonie des Amériques.

23 mai 2020/Auteur: Conseil des écoles fransaskoises/Nombre de vues (1618)/Commentaires (0)/
Un vent de solidarité au Canada pour sauver le Campus Saint-Jean

Un vent de solidarité au Canada pour sauver le Campus Saint-Jean

L’appel à l’action de l’ACFA dans le cadre de la campagne «Sauvons Saint-Jean» a été entendu d’un bout à l’autre du pays, et même au-delà de nos frontières. 

19 mai 2020/Auteur: Guillaume Deschênes-Thériault (Francopresse)/Nombre de vues (1557)/Commentaires (0)/
Une miniécole de médecine pour y voir clair

Une miniécole de médecine pour y voir clair

Le premier volet de la 24e édition de la Miniécole de médecine de l’Université d’Ottawa s’est consacré entièrement au sens de la vue, présentant l’anatomie de l’œil et jetant les bases de la prévention des troubles de la vision.

19 mai 2020/Auteur: Sébastien Durand/Nombre de vues (1874)/Commentaires (0)/
Des élèves fransaskois se livrent face à la pandémie

Des élèves fransaskois se livrent face à la pandémie

Déjà un peu plus d’un mois que les jeunes Fransaskois sont passés de la salle de classe à la table du salon et ont échangé leurs stylos pour un clavier. Comment vivent-ils cette transition et quel regard portent-ils sur la situation?

16 mai 2020/Auteur: Leslie Diaz/Nombre de vues (2610)/Commentaires (0)/
La francophonie de l’Ouest menacée : «Sauvons Saint-Jean!»

La francophonie de l’Ouest menacée : «Sauvons Saint-Jean!»

L’Association canadienne-française de l’Alberta, soutenue par plusieurs associations, est partie en croisade pour défendre le Campus Saint-Jean dont l'avenir est menacé par d’importantes coupes budgétaires.

16 mai 2020/Auteur: Geoffrey Gaye – (Le Franco)/Nombre de vues (1121)/Commentaires (0)/
Le téléenseignement, une forme de théâtre expérientiel pour Colette George

Le téléenseignement, une forme de théâtre expérientiel pour Colette George

Je me sens un peu plus animée durant mes leçons virtuelles. C'est comme si j'étais une comédienne dans une pièce de théâtre.

14 mai 2020/Auteur: L'Eau vive/Nombre de vues (1489)/Commentaires (0)/
RSS
1345678910Dernière

Theme picker

 

Nouvelles du

Conseil des
écoles
fransaskoises

Nouvelles du CÉF

Nouvelles affectations aux postes de direction et direction adjointe d’école

Regina, le 3 juillet 2020 – Le Conseil des écoles fransaskoises (CÉF) annonce de nouvelles affectations à des postes de direction d’école et direction adjointe pour la rentrée 2020-2021.
3 juillet 2020/Auteur: Conseil des écoles fransaskoises/

Abdoulaye Yoh nommé directeur administratif du CÉF

Regina, le 3 juillet 2020 – Le Conseil des écoles fransaskoises (CÉF) a annoncé aujourd’hui la nomination d’Abdoulaye Yoh au poste de directeur administratif.
3 juillet 2020/Auteur: Conseil des écoles fransaskoises/

Une nouvelle école élémentaire francophone pour le CÉF

Regina, le 23 juin 2020 – Le Conseil des écoles fransaskoises (CÉF) accueille avec enthousiasme l’annonce aujourd’hui par le Gouvernement de la Saskatchewan du financement pour une nouvelle école dans le secteur nord de la ville de Regina.
23 juin 2020/Auteur: Conseil des écoles fransaskoises/
1345678910Dernière

Theme picker

Le CEF sur Facebook


Back To Top