Close
Frédéric Dupré
/ Catégories: 2018, L'Apostrophe

Le développement perpétuel, c’est possible !

Il existe un mythe persistant comme quoi, après un certain âge, le développement physique et cognitif devient de plus en plus difficile, voire impossible. C’est l’idée inhérente au jeunisme, soit que les « vieux » ne savent plus innover ou qu’ils n’arrivent plus à être connectés avec l’actualité frénétique du monde contemporain. Les vieux sont dépassés et la jeunesse est d’avant-garde ! Ce mythe, rempli de jugements et de préjugés, demeure pourtant encore latent dans l’esprit de bien des gens et contribue à freiner l’avancement global de la société.

Certes, la jeunesse à ses avantages, mais la sagesse de l’expérience en a tout autant, sinon plus. La différence importante ici est d’adopter des pratiques de développement perpétuel, quels que soient notre âge ou nos origines sociales. La science cognitive a prouvé au cours de la dernière décennie la plasticité du cerveau et des habitudes comportementales, c’est-à-dire qu’il est TOUJOURS possible de se transformer et d’évoluer, rien n’est figé à jamais. L’âge peut évidemment altérer la force physique, mais certains jeunes sont aussi moins en forme que des aînés. Donc l’âge n’est pas le problème, mais ce sont les habitudes de vie qui vont contribuer à modeler notre présent et surtout notre avenir, tant sur le plan physique qu’intellectuel.

J’aimerais ici vous partager trois pratiques qui nous assurent un développement perpétuel afin que nous demeurions tous des acteurs créatifs et dynamiques du tissu social tout en contribuant à notre santé physique et mentale.

Une vérité de Lapalisse, mais trop peu respectée : l’activité physique quotidienne. L’activité physique a des effets sur le moral, la motivation, le calme et la détermination comme aucune autre activité. L’activité physique doit inclure, paradoxalement, un sommeil entre six et huit heures par jour. Éviter de rester assis trop longtemps est donc essentiel.

La deuxième pratique est l’éducation. Garder l’esprit éveillé et actif en s’engageant dans l’acquisition de nouvelles connaissances devrait aussi faire partie de notre développement perpétuel. L’apprentissage devrait aussi se faire sous plusieurs formes. La lecture ne suffit pas. L’apprentissage peut se faire par des expériences, par l’immersion dans un milieu, par des conversations, par des pratiques manuelles telle qu’apprendre un instrument de musique. Bref, un esprit toujours en alerte, prêt à apprendre et à expérimenter des nouveautés, est un esprit jeune et porteur d’avenir.

Finalement, la troisième pratique, et celle-ci a un impact direct sur le développement communautaire, c’est l’engagement social. Le fait de rester actif socialement, que ce soit sur le plan professionnel ou personnel, est déterminant à la santé mentale et même à la longévité. Avoir un réseau social diversifié permet à chacun de mettre en valeur ses qualités et de contribuer à des objectifs impersonnels donnant un sens plus significatif à sa vie. L’humilité et l’écoute que requiert l’engagement sont source de sagesse et de croissance. L’engagement social est à la baisse chez bien des jeunes qui délaissent les interactions sociales au profit des réseaux sociaux. Encore une fois, la science est claire à ce sujet : la solitude prolongée et le manque de liens sociaux sont des facteurs nocifs pour la santé.

Ces trois activités sont les piliers de la fontaine de jouvence et vont permettre aux communautés et aux individus d’être plus résilients et plus créatifs face aux nombreux défis que la vie nous amène.

Imprimer
6155

Theme picker

Autres nouvelles - Éducation

Immersion : Cinquante ans d’une formule éprouvée

Immersion : Cinquante ans d’une formule éprouvée

Le tout premier programme d’immersion en Saskatchewan est apparu à Saskatoon en 1968. Cinquante ans plus tard, ils sont plus de 16 500 à travers la province à se retrouver sur les bancs du programme qui fait de plus en plus d’adeptes.

8 juillet 2020/Auteur: Lucas Pilleri, avec les informations de Diane Lacasse/Nombre de vues (347)/Commentaires (0)/
Un jardin communautaire à l’école Mgr de Laval à Regina

Un jardin communautaire à l’école Mgr de Laval à Regina

Produire local, le nouveau défi des francophones de Regina

REGINA - LAssociation canadienne-française de Regina a inauguré son tout premier jardin communautaire le 15 juin dernier sur le terrain de l'École Mgr de Laval.

1 juillet 2020/Auteur: Leslie Diaz – Initiative de journalisme local – APF /Nombre de vues (601)/Commentaires (0)/
Les Fransaskois applaudissent la victoire des parents franco-colombiens en Cour suprême

Les Fransaskois applaudissent la victoire des parents franco-colombiens en Cour suprême

Après 10 ans de lutte judiciaire, la Cour suprême du Canada a tranché en faveur des parents franco-colombiens. Cette décision historique a été chaudement saluée par la communauté fransaskoise.

29 juin 2020/Auteur: Lucas Pilleri – Initiative de journalisme local – APF/Nombre de vues (437)/Commentaires (0)/
L’histoire de la fransaskoisie narrée aux jeunes

L’histoire de la fransaskoisie narrée aux jeunes

Ateliers scolaires Gardiens de lys'toire par la Société historique de la Saskatchewan

À travers sa série d’ateliers pédagogiques, la Société historique de la Saskatchewan (SHS) donne vie à l’histoire dans la salle de classe des écoles de la province. 

28 juin 2020/Auteur: Lucas Pilleri – Initiative de journalisme local – APF/Nombre de vues (582)/Commentaires (0)/
Une nouvelle école fransaskoise à Regina

Une nouvelle école fransaskoise à Regina

La communauté fransaskoise a accueilli favorablement l’annonce de la construction d’une nouvelle école élémentaire fransaskoise dans le Nord-Ouest de Regina.

23 juin 2020/Auteur: L'Eau vive/Nombre de vues (623)/Commentaires (0)/
La pandémie risque de nuire à la francophonie des universités

La pandémie risque de nuire à la francophonie des universités

Les universités francophones du pays misent sur l’inscription d’étudiants internationaux. Les mesures sanitaires en place affecteront directement les inscriptions.

14 juin 2020/Auteur: André Magny (Francopresse)/Nombre de vues (893)/Commentaires (0)/
Toujours pas de déblocage pour le Campus Saint-Jean

Toujours pas de déblocage pour le Campus Saint-Jean

Trois semaines après que l’Association canadienne-française de l’Alberta a lancé une campagne de mobilisation pour sauver le Campus Saint-Jean de l’Université de l’Alberta, l’incertitude règne toujours quant à l’avenir de l’établissement.

13 juin 2020/Auteur: Guillaume Deschênes-Thériault – Francopresse /Nombre de vues (928)/Commentaires (0)/
Conseil des écoles fransaskoises: À vos pupitres, citoyens!

Conseil des écoles fransaskoises: À vos pupitres, citoyens!

Si tout va bien à la rentrée de septembre, le Conseil des écoles fransaskoises (CEF) ira de l’avant avec un concept nouveau en Saskatchewan, mais qui a fait ses preuves dans d’autres provinces: l’école communautaire citoyenne.

13 juin 2020/Auteur: André Magny (Initiative de journalisme local – APF – Ouest)/Nombre de vues (1200)/Commentaires (0)/
La Cour suprême donne gain de cause aux parents franco-colombiens

La Cour suprême donne gain de cause aux parents franco-colombiens

La Cour suprême du Canada a donné raison aux francophone de la Colombie-Britannique, qui réclame depuis dix ans devant les tribunaux que le système scolaire de langue française soit mis à égalité avec le système anglophone.

12 juin 2020/Auteur: Marc Poirier – Francopresse /Nombre de vues (1221)/Commentaires (0)/
André Moquin, récit vivant de la fransaskoisie

André Moquin, récit vivant de la fransaskoisie

Fils et petit-fils de colons de l’Ouest, André Moquin a œuvré toute sa vie pour l’avancement de l’éducation en français dans sa province.

2 juin 2020/Auteur: Lucas Pilleri – Initiative de journalisme local – APF /Nombre de vues (2003)/Commentaires (0)/
L'École Mgr de Laval slame ses accents à Regina

L'École Mgr de Laval slame ses accents à Regina

L'école fransaskoise remporte un prix international

Six élèves de la 8e année du Pavillon secondaire des Quatre Vents de l'école de Monseigneur on remporté un des deux Prix du public offerts dans le cadre du concours « Slame tes accents » du Centre de la Francophonie des Amériques.

23 mai 2020/Auteur: Conseil des écoles fransaskoises/Nombre de vues (1757)/Commentaires (0)/
Un vent de solidarité au Canada pour sauver le Campus Saint-Jean

Un vent de solidarité au Canada pour sauver le Campus Saint-Jean

L’appel à l’action de l’ACFA dans le cadre de la campagne «Sauvons Saint-Jean» a été entendu d’un bout à l’autre du pays, et même au-delà de nos frontières. 

19 mai 2020/Auteur: Guillaume Deschênes-Thériault (Francopresse)/Nombre de vues (1695)/Commentaires (0)/
Une miniécole de médecine pour y voir clair

Une miniécole de médecine pour y voir clair

Le premier volet de la 24e édition de la Miniécole de médecine de l’Université d’Ottawa s’est consacré entièrement au sens de la vue, présentant l’anatomie de l’œil et jetant les bases de la prévention des troubles de la vision.

19 mai 2020/Auteur: Sébastien Durand/Nombre de vues (2064)/Commentaires (0)/
Des élèves fransaskois se livrent face à la pandémie

Des élèves fransaskois se livrent face à la pandémie

Déjà un peu plus d’un mois que les jeunes Fransaskois sont passés de la salle de classe à la table du salon et ont échangé leurs stylos pour un clavier. Comment vivent-ils cette transition et quel regard portent-ils sur la situation?

16 mai 2020/Auteur: Leslie Diaz/Nombre de vues (2791)/Commentaires (0)/
La francophonie de l’Ouest menacée : «Sauvons Saint-Jean!»

La francophonie de l’Ouest menacée : «Sauvons Saint-Jean!»

L’Association canadienne-française de l’Alberta, soutenue par plusieurs associations, est partie en croisade pour défendre le Campus Saint-Jean dont l'avenir est menacé par d’importantes coupes budgétaires.

16 mai 2020/Auteur: Geoffrey Gaye – (Le Franco)/Nombre de vues (1222)/Commentaires (0)/
RSS
1345678910Dernière

Theme picker

 

Nouvelles du

Conseil des
écoles
fransaskoises

Nouvelles du CÉF

Nouvelles affectations aux postes de direction et direction adjointe d’école

Regina, le 3 juillet 2020 – Le Conseil des écoles fransaskoises (CÉF) annonce de nouvelles affectations à des postes de direction d’école et direction adjointe pour la rentrée 2020-2021.
3 juillet 2020/Auteur: Conseil des écoles fransaskoises/

Abdoulaye Yoh nommé directeur administratif du CÉF

Regina, le 3 juillet 2020 – Le Conseil des écoles fransaskoises (CÉF) a annoncé aujourd’hui la nomination d’Abdoulaye Yoh au poste de directeur administratif.
3 juillet 2020/Auteur: Conseil des écoles fransaskoises/

Une nouvelle école élémentaire francophone pour le CÉF

Regina, le 23 juin 2020 – Le Conseil des écoles fransaskoises (CÉF) accueille avec enthousiasme l’annonce aujourd’hui par le Gouvernement de la Saskatchewan du financement pour une nouvelle école dans le secteur nord de la ville de Regina.
23 juin 2020/Auteur: Conseil des écoles fransaskoises/
1345678910Dernière

Theme picker

Le CEF sur Facebook


Back To Top