Skip Navigation
Dominique Liboiron
/ Catégories: 2020, Aventure et plein air, Sport

La chasse au chevreuil influencée par deux maladies

La Saskatchewan est reconnue comme l’une des meilleures destinations de chasse au chevreuil en Amérique du Nord. Pour les Fransaskois qui pratiquent ce sport d’automne, des maladies chez l’être humain et chez le gibier ont influencé la saison de chasse cette année et auront un impact jusqu’à l’année prochaine.

Grâce à notre abondance de chevreuils aux panaches formidables, la Saskatchewan attire en temps normal de nombreux chasseurs d’autres pays, la grande majorité d’entre eux venant des États-Unis. Toutefois, l’explosion de COVID-19 a entraîné la fermeture de la frontière et les chasseurs américains n’ont pas pu venir.

Les chasseurs fransaskois ont donc moins de concurrence en 2020 dans le nord de la province, là où les Américains ont normalement le droit de chasser. La population de chevreuils matures ayant été préservée cette année, il se pourrait que les chasseurs fransaskois trouvent un plus grand nombre de trophées que d’habitude en 2021.

Mais l’hiver aura le dernier mot, car les grands mâles perdent beaucoup de poids au cours de la période de rut au mois de novembre et survivent plus difficilement au début d’un hiver rigoureux tel que celui-ci.  

Risque mortel

Une autre maladie que la COVID-19 cause des inquiétudes, risquant de réduire non seulement la population de chevreuils, mais d’autres cervidés. Les gens qui consomment la viande d’animaux infectés peuvent même en tomber malades.

La maladie en question porte deux noms : l'encéphalopathie des cervidés, ou la maladie du dépérissement chronique (en anglais, chronic wasting disease). Elle se classe dans la même famille que la maladie de la vache folle, bien connue en Saskatchewan en conséquence de son impact sur l’industrie du bétail.

À date, aucun cas d’encéphalopathie n’a été détecté chez un être humain. Cependant, des recherches menées auprès de singes qui ont mangé de la viande contaminée suggèrent que la transmission est possible.

L'encéphalopathie des cervidés existe chez les chevreuils, les originaux, les wapitis et les caribous. Entre autres, l’animal porteur de la maladie perd énormément de poids, manque de coordination dans ses mouvements et bave beaucoup. Certains individus sont malgré tout asymptomatiques.

L'encéphalopathie est mortelle et il n’existe aucun traitement. Il est donc probable que la maladie continue de se répandre. Le centre et l’ouest de la zone agricole de la province observent le plus grand nombre de cas avec une concentration marquée autour du lac Diefenbaker et de la rivière Saskatchewan Sud en allant vers l’Alberta. Les cerfs mulets sont les plus touchés.

Les autorités recommandent de faire tester les cervidés que les chasseurs abattent et de suivre les consignes de boucherie. Vous trouverez plus d’information sur saskatchewan.ca/CWD.

Imprimer
14388

Dominique LiboironDominique Liboiron

Autres messages par Dominique Liboiron
Contacter l'auteur

Contacter l'auteur

x
Le budget provincial 2024-2025 déçoit les Fransaskois

Le budget provincial 2024-2025 déçoit les Fransaskois

L’annonce du budget provincial 2024-2025 en Saskatchewan déplaît à plus d’un Fransaskois

12 avril 2024/Auteur: Ghita Hanane – IJL-Réseau.Presse/Nombre de vues (107)/Commentaires (0)/
Les élèves fransaskois excellent malgré les défis d’infrastructures

Les élèves fransaskois excellent malgré les défis d’infrastructures

Le Conseil des écoles fransaskoises (CÉF) a publié son rapport annuel 2022-2023. L’occasion pour L’Eau vive de revenir sur les points saillants de cette période.

5 mars 2024/Auteur: Mehdi Jaouhari/Nombre de vues (1391)/Commentaires (0)/
Projet de loi C-35 : une demi-victoire pour les garderies francophones

Projet de loi C-35 : une demi-victoire pour les garderies francophones

Organismes et citoyens francophones se sont mobilisés pour appuyer un amendement important du Sénat au projet de loi C-35 sur les services de garde.

25 février 2024/Auteur: Mehdi Jaouhari/Nombre de vues (1170)/Commentaires (0)/
L’heure des contes désormais multilingue à la bibliothèque publique de Saskatoon

L’heure des contes désormais multilingue à la bibliothèque publique de Saskatoon

Une nouveauté débarque à la Bibliothèque publique de Saskatoon cette année : l’heure des contes est désormais bilingue.

4 février 2024/Auteur: Leanne Tremblay/Nombre de vues (2182)/Commentaires (0)/
De nouvelles places de garderie à Moose Jaw

De nouvelles places de garderie à Moose Jaw

Le Centre éducatif Pomme d’Api à Moose Jaw vient de recevoir du financement gouvernemental afin d’ouvrir de nouvelles places en français. Une bonne nouvelle pour les parents, mais qui est loin de répondre à la demande. Car sur les 2 349 places en cours de création dans la province, 28 seulement sont dédiées aux Fransaskois.

12 janvier 2024/Auteur: Mehdi Jaouhari/Nombre de vues (1809)/Commentaires (0)/
Vente de l’école du Parc à Regina : un manque à gagner pour les Fransaskois

Vente de l’école du Parc à Regina : un manque à gagner pour les Fransaskois

Fin septembre, les parents fransaskois ont eu la mauvaise surprise d’apprendre que l’école du Parc, solution temporaire en attendant l’ouverture d’un nouvel établissement pour leurs enfants, sera finalement vendue plutôt que conservée. Une déception pour nombre d’entre eux.

31 octobre 2023/Auteur: Ghita Hanane – IJL-Réseau.Presse/Nombre de vues (2250)/Commentaires (0)/
Message du directeur général du CÉF

Message du directeur général du CÉF

Message du directeur général du CÉF .

11 septembre 2023/Auteur: Conseil des écoles fransaskoises/Nombre de vues (3245)/Commentaires (0)/
ALLOFrench : la gratuité au service des Canadiens de l'Ouest

ALLOFrench : la gratuité au service des Canadiens de l'Ouest

Projet pilote d'un an, ALLOFrench offre des cours gratuits de français en Saskatchewan et en Alberta du 1er avril 2023 au 31 mars 2024. Réservé aux citoyens canadiens, le programme vise à étendre l'influence du français dans les Prairies.

1 septembre 2023/Auteur: Hélène Lequitte – IJL-Réseau.Presse/Nombre de vues (2802)/Commentaires (0)/
Une première pierre pour la nouvelle école francophone de Regina

Une première pierre pour la nouvelle école francophone de Regina

Une cérémonie haute en émotion a eu lieu au 5382, 2e Avenue Nord à Regina, le lieu retenu pour la nouvelle école francophone où les travaux ont officiellement débuté le 29 juin. Une centaine de personnes se sont réunies pour assister à la pose symbolique de la première pierre.

18 juillet 2023/Auteur: Marie-Lou Bernatchez – IJL-Réseau.Presse/Nombre de vues (3070)/Commentaires (0)/
Mot du directeur général du CEF

Mot du directeur général du CEF

Mot du directeur général du CEF.

5 juillet 2023/Auteur: Conseil des écoles fransaskoises/Nombre de vues (3021)/Commentaires (0)/
École St-Isidore

École St-Isidore

École St-Isidore

3 juillet 2023/Auteur: Conseil des écoles fransaskoises/Nombre de vues (2948)/Commentaires (0)/
École Notre-Dame-des-Vertus

École Notre-Dame-des-Vertus

Bravo aux élèves de NDV pour les belles chansons à la fête de la Saint-Jean-Baptiste à Zénon Park. 

3 juillet 2023/Auteur: Conseil des écoles fransaskoises/Nombre de vues (2903)/Commentaires (0)/
École Père-Mercure

École Père-Mercure

Nos élèves et la communauté se sont rassemblés pour souligner la fin de l'année avec un dîner BBQ et une après-midi de jeux. Merci à tous les parents et membres du personnel qui ont aidé à l'organisation !

3 juillet 2023/Auteur: Conseil des écoles fransaskoises/Nombre de vues (2804)/Commentaires (0)/
École de Bellegarde

École de Bellegarde

Le mois de juin a été rempli d’activités !

3 juillet 2023/Auteur: Conseil des écoles fransaskoises/Nombre de vues (2238)/Commentaires (0)/
Dans nos écoles 25 mai au 7 juin 2023

Dans nos écoles 25 mai au 7 juin 2023

Dans nos écoles 25 mai au 7 juin 2023.

6 juin 2023/Auteur: Conseil des écoles fransaskoises/Nombre de vues (2391)/Commentaires (0)/
RSS
1345678910Dernière

 - samedi 13 avril 2024