Close
Date de l'événement (aaaa-mm-jj): 2014-03-20 13:00 - 15:30 Importer dans votre agenda
Alexandra Drame (EV)

Journée de la francophonie

Je me souviens...

L’amphithéâtre était rempli pour la cérémonie.

L’amphithéâtre était rempli pour la cérémonie.

Photo : Alexandra Drame
La journée de la francophonie a, dans notre région, une saveur bien particulière : souvent notre francophonie et sa survie en milieu minoritaire ont été obtenues au prix de luttes, de revendications et grâce à des personnes de caractère avec des convictions. La cérémonie qui a eu lieu le 20 mars avait pour but de rappeler aux jeunes élèves que les écoles dans lesquelles ils peuvent maintenant étudier en français n’ont pas toujours existé, et leur expliquer le processus qui a mené au réseau d’écoles fransaskoises dans 13 villes à travers la province, tel qu’on le connaît actuellement.

Tous les élèves du secondaire se sont retrouvés dans l’amphithéâtre du Pavillon Gustave Dubois pour écouter deux personnes qui connaissent le chemin parcouru depuis la petite École canadienne-française, qui comptait quelques élèves il y a une trentaine d’années, jusqu’aux pavillons élémentaire et secondaire, qui accueillent désormais plusieurs centaines d’élèves.

Portrait croisé de deux pionniers, à qui l’éducation en français tient à cœur depuis longtemps.


Roger Gauthier

 

Qu’est-ce que cela représente pour vous d’avoir été invité à participer à cette cérémonie?

C’est un grand honneur de rencontrer et de pouvoir s’adresser à tous ces jeunes du secondaire qui sont maintenant dans la phase la plus importante de leur vie, en termes de développement de carrière et de choix de vie, et en termes de leur positionnement envers la francophonie.

C’est évidemment un moment très émotionnel pour moi en raison de mon implication pendant les trente dernières années dans le domaine de l’éducation, de la petite enfance et des services à la famille. Il m’est difficile de ne pas me sentir touché profondément d’être en présence de ces jeunes dans l’école qui porte le nom de Gustave Dubois, un très grand ami, une personne qui  a œuvré au développement de l’éducation en français et de toutes les écoles fransaskoises à travers la province, et ce, bien avant que je sois moi-même dans le portrait. Il a toujours été pour moi un modèle de conviction et de détermination. Un nom de leader approprié pour l’école pour nos nouveaux leaders en apprentissage.

Je trouve qu’il est essentiel de souligner de temps en temps le travail qui a été accompli par les parents, dans un contexte politique souvent difficile depuis les années 1982, jusqu’à aujourd’hui. Même si nous sommes minoritaires en Saskatchewan, nous sommes capables de grands accomplissements. Les jeunes doivent en être conscients.

Je suis également fasciné par la réussite de nos élèves depuis la création de l’école en 1982. On en retrouve partout, dans tous les métiers et toutes les professions. Il est important de leur rappeler que leur réussite est le but ultime recherché.

 

Que représente le mot francophonie pour vous?

La francophonie, c’est le lien qui me relie par la langue et la culture à tous les francophones d’ici et de partout dans le monde, autant ceux du passé que du présent. C’est l’état d’une diversité culturelle flamboyante réunie par une langue commune, mais qui est elle-même en évolution constante.

Dans mon quotidien, c’est mon mode de pensée et de vivre préféré; mais c’est avant tout mon mode d’engagement. Ce sont les amis et les connaissances avec lesquels je travaille et m’amuse. C’est la voix de mes ancêtres qui continuent de me parler et de m’inspirer par ce que m’ont transmis mes parents. C’est ma famille. Ce sont mes enfants qui sont le gage de cet avenir de la francophonie, et sûrement un jour, mes petits-enfants.



Wilfrid Denis

 

Qu’est-ce que cela représente pour vous d’avoir été invité à participer à cette cérémonie?

C’était un évènement très émouvant. Cela m’a remémoré plein de souvenirs de la première année de l’École canadienne-française, quand nous rêvions d’avoir toutes les classes, de la garderie jusqu’au secondaire. D’ailleurs, le secondaire ressemble pas mal à ce que nous imaginions en 1982. Le chemin parcouru depuis cette époque est impressionnant.

J’ai été touché par le témoignage de Roger Gauthier. C’était important de rendre hommage à Gustave Dubois, de reconnaître combien les générations antérieures ont fait de sacrifices pour permettre une éducation en français.

J’espère que cela pourra être une source d’inspiration pour les générations futures.

 

Que représente le mot francophonie pour vous?

Pour moi, la francophonie représente non seulement nos racines francophones, mais aussi notre participation au Canada, la place que nous devons revendiquer en contexte minoritaire. La reconnaissance, la fierté et la revendication de nos droits.

Imprimer
7667

Theme picker

Autres nouvelles - Éducation

La réussite des enfants au coeur du congrès des parents fransaskois

La réussite des enfants au coeur du congrès des parents fransaskois

SASKATOON - L’Association des parents fransaskois (APF) a tenu son symposium le 26 octobre autour du thème « Être parent en 2019 ».  L’événement a rassemblé 128 participants.

1 décembre 2019/Auteur: Marie-Lou Bernatchez/Nombre de vues (1436)/Commentaires (0)/
Les élèves fransaskois honorent la mémoire des anciens combattants

Les élèves fransaskois honorent la mémoire des anciens combattants

Survol des activités organisées par les écoles fransaskoises pour souligner le jour du Souvenir.

29 novembre 2019/Auteur: Conseil des écoles fransaskoises/Nombre de vues (1753)/Commentaires (0)/
Le Collège Mathieu surfe sur la vague du numérique

Le Collège Mathieu surfe sur la vague du numérique

Regina a accueilli le congrès du Réseau des cégeps et des collèges francophones du Canada

REGINA - Le Collège Mathieu était l'hôte du congrès annuel du Réseau des cégeps et des collèges francophones du Canada les 6 et 7 novembre 2019. Le thème de cette année : « Le numérique, un dénominateur commun. »

28 novembre 2019/Auteur: Marie-Lou Bernatchez/Nombre de vues (1804)/Commentaires (0)/
Au CÉF, l’école se veut communautaire et citoyenne !

Au CÉF, l’école se veut communautaire et citoyenne !

Entretien avec Ronald Ajavon, directeur général du Conseil des écoles fransaskoises

Le CÉF travaille à établir un modèle unique d’école communautaire citoyenne en Saskatchewan. Il vise à favoriser à la fois la réussite des élèves et l’épanouissement des communautés.

19 novembre 2019/Auteur: Conseil des écoles fransaskoises/Nombre de vues (1564)/Commentaires (0)/
École et descendance française : Les francophones doivent-ils se satisfaire du minimum?

École et descendance française : Les francophones doivent-ils se satisfaire du minimum?

Une semaine après que les Franco-Colombiens aient demandé de meilleures écoles devant la Cour Suprême…

2 novembre 2019/Auteur: Réjean Paulin/Nombre de vues (1970)/Commentaires (0)/
Sciences infirmières : un examen national décrié par les francophones

Sciences infirmières : un examen national décrié par les francophones

Le NCLEX (National Council Licensing Examination) fait trembler bien des candidats francophones au programme de sciences infirmières. Si dans sa version anglaise plus de 80 % d’entre eux réussissent au niveau national, le taux de réussite tombe à 30 % pour les candidats en français.

31 octobre 2019/Auteur: Lucas Pilleri/Nombre de vues (2692)/Commentaires (0)/
Une communauté dévouée pour son école

Une communauté dévouée pour son école

Un nouveau terrain de jeu pour l'École Providence de Vonda

Grâce à la mobilisation des parents, du personnel et de la ville, l’École Providence de Vonda s’est paré d’un terrain de jeu flambant neuf pour le plus grand plaisir des enfants.

23 septembre 2019/Auteur: Conseil des écoles fransaskoises/Nombre de vues (2914)/Commentaires (0)/
Coup d'oeil sur l'École Mgr de Laval de Regina

Coup d'oeil sur l'École Mgr de Laval de Regina

L’école Monseigneur de Laval, Pavillon secondaire des Quatre Vents à Regina, n’a rien à envier aux établissements de la majorité.

23 septembre 2019/Auteur: Conseil des écoles fransaskoises/Nombre de vues (2600)/Commentaires (0)/
La langue michif au programme d'une école de Saskatoon

La langue michif au programme d'une école de Saskatoon

Un programme offert de la maternelle à la 3e année

SASKATOON - Les étudiants de la maternelle à la 3e année de l’école St. Michael Community School à Saskatoon auront l’occasion de suivre le premier programme d’apprentissage de la langue michif offert dans la ville et l’un des deux seuls programmes à l’échelle de la province.

15 septembre 2019/Auteur: Jean-Philippe Deneault/Nombre de vues (2857)/Commentaires (0)/
Retrouvailles au Collège Mathieu

Retrouvailles au Collège Mathieu

45 ans après avoir terminé leurs études au Collège Mathieu d'anciens élèves se sont rencontrés à Gravelbourg.

 

29 août 2019/Auteur: Conseil des écoles fransaskoises/Nombre de vues (3152)/Commentaires (0)/
Portraits de professeurs francophones de l’Université de la Saskatchewan

Portraits de professeurs francophones de l’Université de la Saskatchewan

SASKATOON - Sur près de 1 200 professeurs à l’Université de la Saskatchewan, on compte une vingtaine de francophones. L'Eau vive en a rencontré six.

21 juillet 2019/Auteur: Jean-Philippe Deneault/Nombre de vues (5139)/Commentaires (0)/
Amélie Boutin, diplômée de l'École canadienne-française de Saskatoon

Amélie Boutin, diplômée de l'École canadienne-française de Saskatoon

Née à Saskatoon, Amélie a effectué tout son parcours scolaire à l’École canadienne-française, depuis la garderie jusqu’à la 12e année. Elle part maintenant étudier les sciences en français à l’Université d’Ottawa.

19 juillet 2019/Auteur: Conseil des écoles fransaskoises/Nombre de vues (3331)/Commentaires (0)/
Quand les jeunes s’investissent pour la science !

Quand les jeunes s’investissent pour la science !

Remise des prix Expo-science 2019

REGINA - Le 20 juin dernier, à l’école Monseigneur de Laval de Regina, on a pu assister à un spectacle de chansons, de danses concocté par les classes de 3e année,ainsi qu'à la remise des prix aux gagnants de l’Expo-sciences qui s‘était déroulée au début du mois.

16 juillet 2019/Auteur: Linda Morales/Nombre de vues (4113)/Commentaires (0)/
Deux enseignants reconnus pour leur engagement sportif

Deux enseignants reconnus pour leur engagement sportif

Terry Gaudet et Michel Forest honorés par la Saskatchewan High Schools Athletic Association

Terry Gaudet et Michel Forest, enseignants respectivement à l’École St-Isidore à Bellevue et à l’École Mathieu de Gravelbourg, ont chacun reçu le Prix du service de la Saskatchewan High Schools Athletic Association (SHSAA). Ces récompenses viennent souligner l’implication remarquable des deux instituteurs pour le sport à l’école.

13 juillet 2019/Auteur: Lucas Pilleri/Nombre de vues (4275)/Commentaires (0)/
Une foire des sciences totalement en français

Une foire des sciences totalement en français

Expo-sciences à Mgr de Laval

REGINA - Le jeudi 6 juin 2019 avait lieu la foire des sciences de l’école Monseigneur de Laval. Les élèves de la 3e et de la 5e année étaient présents pour exposer leurs projets de recherche. 

22 juin 2019/Auteur: Linda A. Morales/Nombre de vues (4407)/Commentaires (0)/
RSS
1345678910Dernière

Theme picker

 

Nouvelles du

Conseil des
écoles
fransaskoises

Nouvelles du CÉF

Lendemains du CSF – rencontre du 22 novembre 2019

Faits saillants de la réunion de la séance régulière du Conseil scolaire fransaskois qui s’est tenue à Régina le 22 novembre 2019.
2 décembre 2019/Auteur: Conseil des écoles fransaskoises/

Nouvelle embauche au sein du Conseil des écoles fransaskoises

Le conseil des écoles fransaskoises (CEF) est heureux d'annoncer que les services de monsieur Michel Dubé ont été retenus à titre de consultant aux partenariats scolaires communautaires dans la région de Prince Albert.
18 octobre 2019/Auteur: Conseil des écoles fransaskoises/

Concours : Slame tes accents

Enseignants et éducateurs d’élèves de 12 à 18 ans préparez-vous, le concours international Slame tes accents est de retour alliant nouveautés et surprises! Pour y participer, écrivez un slam de classe et déclamez-le dans une vidéo de 60 à 90...
7 octobre 2019/Auteur: Conseil des écoles fransaskoises/
1345678910Dernière

Theme picker

Le CEF sur Facebook


Back To Top