Close
Michel Vézina

Jour du Souvenir aux écoles Beau Soleil et Mathieu de Gravelbourg

Jour du Souvenir à l'École Mathieu et Beau Soleil

Jour du Souvenir à l'École Mathieu et Beau Soleil

La Légion Royale Canadienne, section de Laflèche, représentée par Mme Sheila Klein (en avant à droite), a remis un certificat et un prix aux gagnants des différentes catégories d’un concours d’affiches littéraires le 9 novembre 2016. Photo : Gracieuseté Conseil des écoles fransaskoises
GRAVELBOURG - C’est le 9 novembre dernier que les jeunes des écoles Beau Soleil et Mathieu de Gravelbourg, le personnel des deux institutions scolaires et des membres de la communauté fransaskoise se sont donné rendez-vous pour la célébration du Jour du Souvenir sous le thème « Nous nous souviendrons ».

Après un mot de bienvenue de la directrice, Mme Rosalie Lizée, le groupe d’harmonie des élèves de la 8e à la 11e année, sous la direction de Mme Janique Wilson, a interprété le « Ô Canada ».

Puis un invité spécial, l’adjudant-chef de l’escadron de la base militaire de Moose Jaw, M. Michel Blain, s’est adressé aux jeunes, leur expliquant l’importance du Jour du Souvenir, le pourquoi du coquelicot, puis leur a présenté un montage de photographies se rapportant à l’armée canadienne, suivi d’une courte vidéo. L’adjudant-chef Michel Blain est un vétéran de la guerre d’Afghanistan. Il a bien voulu nous livrer quelques commentaires pour la radio de CFRG où il a mentionné la raison de cette présentation aux jeunes : « Ils sont la relève et c’est important qu’ils aient cette mémoire du sacrifice de nos soldats sans compter la chance de vivre au Canada, un pays qui n’a pas vraiment connu la guerre sur son territoire ». Il a invité les jeunes à ne pas se gêner pour dire merci aux membres des Forces armées et également à visiter la base militaire avec leur école.

Les jeunes des deux écoles ont participé à un concours de la Légion royale canadienne. Trois de ceux-ci ont partagé leurs œuvres littéraires : le poème « Les coquelicots » par Meghan Ray (4e), le poème « À Courcelette » par Zacharie Forest (11e) et la composition « Les moments difficiles » par Josée Bouffard (12e). Ces jeunes ont usé de leur talent pour exprimer une réalité vécue par d’autres jeunes qui étaient à peine plus vieux qu’eux à l’époque des guerres soulignées et qui, pour plusieurs, y ont laissé leur jeunesse et trop souvent leur vie.

La Légion royale canadienne, section de Laflèche, représentée par Mme Sheila Klein, a remis un certificat et un prix aux gagnants des différentes catégories : Julianne Charrette (3e) pour l’affiche couleur — jardin d’enfants; Désirée Bouffard (6e) pour l’affiche couleur — junior; Jaime Remple (6e) pour l’affiche noir et blanc — junior; Layne Bouvier (7e) pour l’affiche couleur — intermédiaire; Christopher Otterson (8e) pour l’affiche noir et blanc — intermédiaire; Meghan Ray (4e) pour le poème français — junior; Désirée Bouffard (6e) pour le poème anglais — junior; Jérémie Forest (7e) pour le poème anglais — intermédiaire; Thomas Ray (9e) pour le poème français — intermédiaire; Zacharie Forest (11e) pour le poème français — senior et Josée Bouffard (12e) pour la composition française — senior.

Pourquoi un tel concours chez les jeunes par la Légion? Mme Klein a répondu que « c’est important de se souvenir du sacrifice des membres de nos Forces armées et de comprendre le rôle de celles-ci. Nous tenons pour acquis, parce que nous avons un pays où il fait bon vivre, que la paix est partout alors que ce n’est pas le cas ». Ce qui tient également à cœur à Mme Klein, c’est que ses parents se sont connus en Europe alors que son père était en Angleterre. Elle est, comme elle se décrit, une baby-boomer, « une enfant qui n’aurait pas vu le jour si ce n’avait pas été de la Seconde Guerre mondiale ». Elle a mentionné que les œuvres gagnantes des jeunes des deux écoles se retrouveront à la compétition de la Zone 1 (région d’Assiniboia) puis du District (nord et sud de la Saskatchewan) s’ils gagnent et possiblement en compétition nationale par la suite.

La cérémonie chargée d’émotions, mais aussi de fierté dans le souvenir et d’espoir dans le futur, s’est terminée sur la « Sonnerie des morts » interprétée par Mme Janique Wilson, suivie d’une minute de silence. C’est Josette Martin, enseignante de l’ÉMG, qui a coordonné et planifié cette cérémonie.

Article précédent Article 23 : Un autre faux départ pour le préscolaire?
Prochain article Des graphistes en herbe à l’École Valois
Imprimer
12172

Theme picker

Autres nouvelles - Éducation

L'École Mgr de Laval slame ses accents à Regina

L'École Mgr de Laval slame ses accents à Regina

L'école fransaskoise remporte un prix international

Six élèves de la 8e année du Pavillon secondaire des Quatre Vents de l'école de Monseigneur on remporté un des deux Prix du public offerts dans le cadre du concours « Slame tes accents » du Centre de la Francophonie des Amériques.

23 mai 2020/Auteur: Conseil des écoles fransaskoises/Nombre de vues (91)/Commentaires (0)/
Un vent de solidarité au Canada pour sauver le Campus Saint-Jean

Un vent de solidarité au Canada pour sauver le Campus Saint-Jean

L’appel à l’action de l’ACFA dans le cadre de la campagne «Sauvons Saint-Jean» a été entendu d’un bout à l’autre du pays, et même au-delà de nos frontières. 

19 mai 2020/Auteur: Guillaume Deschênes-Thériault (Francopresse)/Nombre de vues (332)/Commentaires (0)/
Une miniécole de médecine pour y voir clair

Une miniécole de médecine pour y voir clair

Le premier volet de la 24e édition de la Miniécole de médecine de l’Université d’Ottawa s’est consacré entièrement au sens de la vue, présentant l’anatomie de l’œil et jetant les bases de la prévention des troubles de la vision.

19 mai 2020/Auteur: Sébastien Durand/Nombre de vues (283)/Commentaires (0)/
Des élèves fransaskois se livrent face à la pandémie

Des élèves fransaskois se livrent face à la pandémie

Déjà un peu plus d’un mois que les jeunes Fransaskois sont passés de la salle de classe à la table du salon et ont échangé leurs stylos pour un clavier. Comment vivent-ils cette transition et quel regard portent-ils sur la situation?

16 mai 2020/Auteur: Leslie Diaz/Nombre de vues (667)/Commentaires (0)/
Le téléenseignement, une forme de théâtre expérientiel pour Colette George

Le téléenseignement, une forme de théâtre expérientiel pour Colette George

Je me sens un peu plus animée durant mes leçons virtuelles. C'est comme si j'étais une comédienne dans une pièce de théâtre.

14 mai 2020/Auteur: L'Eau vive/Nombre de vues (301)/Commentaires (0)/
Le téléenseignement, une expérience formatrice

Le téléenseignement, une expérience formatrice

J'ai eu le bonheur de vivre l'expérience de l'enseignement à distance il y a une douzaine d'années dans un autre contexte et cette expérience continue d'influencer l'utilisation que je fais de la technologie dans l'enseignement des mathématiques en salle de classe depuis ce temps.

1 mai 2020/Auteur: L'Eau vive/Nombre de vues (680)/Commentaires (0)/
Les jeunes de l’école Père Mercure au fait de l’actualité sanitaire

Les jeunes de l’école Père Mercure au fait de l’actualité sanitaire

J’ai proposé à mes élèves un défi, non obligatoire : faire une capsule vidéo pour la salle de classe au sujet de la COVID-19. J’ai reçu 10 vidéos sur 13 élèves !

30 avril 2020/Auteur: Conseil des écoles fransaskoises/Nombre de vues (693)/Commentaires (0)/
Pénurie de juristes bilingues : la solution du côté de l’immersion ?

Pénurie de juristes bilingues : la solution du côté de l’immersion ?

Le manque de juges, avocats, procureurs et greffiers bilingues en milieu minoritaire est une réalité de longue date. Mais l’immersion, de plus en plus populaire au pays, pourrait constituer une piste de solution.

14 avril 2020/Auteur: Lucas Pilleri – Initiative de journalisme local – APF /Nombre de vues (1181)/Commentaires (0)/
Les nouvelles écoles fransaskoises absentes du budget provincial

Les nouvelles écoles fransaskoises absentes du budget provincial

La construction de nouvelles écoles fransaskoises devra attendre

Dans son plan de dépenses de plus de 14 milliards de dollars, rien n’est prévu pour la construction des nouvelles écoles tant attendues par les Fransaskois.

9 avril 2020/Auteur: Lucas Pilleri – Initiative de journalisme local – APF /Nombre de vues (1056)/Commentaires (0)/
Le CÉF adopte le télétravail et le télé-enseignement

Le CÉF adopte le télétravail et le télé-enseignement

Depuis le 20 mars, les écoles fransaskoises sont fermées en raison de la pandémie de la COVID-19. Le personnel du CÉF opte désormais pour le télétravail et le télé-enseignement.

3 avril 2020/Auteur: Conseil des écoles fransaskoises/Nombre de vues (1265)/Commentaires (0)/
École à distance : Les élèves du CÉF ont hâte de se brancher

École à distance : Les élèves du CÉF ont hâte de se brancher

Les élèves du Conseil des écoles fransaskoises pourront suivre leurs cours en ligne dès le 6 avril.

3 avril 2020/Auteur: Sébastien Durand – Initiative de journalisme local – APF /Nombre de vues (1683)/Commentaires (0)/
Le CÉF lance une application pour téléphone intelligent

Le CÉF lance une application pour téléphone intelligent

Le CÉF a dévoilé, le 12 mars 2020 une a,pplication pour téléphone intelligent qui permettra aux familles et aux élèves d'avoir accès en tout temps à l'information dont elles ont besoin.

19 mars 2020/Auteur: Conseil des écoles fransaskoises/Nombre de vues (1454)/Commentaires (0)/
« Maman, je garde les enfants ! »

« Maman, je garde les enfants ! »

L’Association des parents fransaskois (APF) a offert un atelier sur la garde d’enfants en proposant aux jeunes âgés de 11 à 15 ans la formation Gardiens avertis à Saskatoon le 15 février, à Regina le 22 et à Prince Albert le 29.

12 mars 2020/Auteur: Leslie Garrido Diaz – Initiative de journalisme local – APF/Nombre de vues (1052)/Commentaires (0)/
Le Collège Mathieu formera la relève journalistique dès l’automne

Le Collège Mathieu formera la relève journalistique dès l’automne

Les inscriptions pour le programme de journalisme en français du Collège Mathieu sont finalement ouvertes. 

29 février 2020/Auteur: Lucas Pilleri – Initiative de journalisme local - APF/Nombre de vues (2105)/Commentaires (0)/
Un nouvel examen de certification pour les infirmières

Un nouvel examen de certification pour les infirmières

Plusieurs intervenants francophones espèrent qu’un nouvel examen devienne une alternative à l’examen d’agrément national pour les infirmières qui est, depuis 2015, le seul examen obligatoire pour être certifié infirmière au Canada, exception faite du Québec et du Yukon, mais dont la traduction fait l’objet de critiques.

28 janvier 2020/Auteur: Marc Poirier (Francopresse)/Nombre de vues (2230)/Commentaires (0)/
RSS
1345678910Dernière

Theme picker

 

Nouvelles du

Conseil des
écoles
fransaskoises

Nouvelles du CÉF

Belle récolte pour le slam des élèves du PSQV au concours « Slame tes accents »

Regina, le 22 mai 2020 – Le Conseil des écoles fransaskoises (CÉF) est fier d’annoncer que des élèves du Pavillon secondaire des Quatre Vents de l’école monseigneur de Laval ont remporté deux prix dans le cadre du concours « Slame tes accents »...
23 mai 2020/Auteur: Conseil des écoles fransaskoises/

Trois élèves du CÉF lauréats de bourses du français pour l’avenir

Regina, le 16 avril 2020 – Le Conseil des écoles fransaskoises (CÉF) est fier d’annoncer que trois élèves de ses écoles sont lauréats de bourses d’études universitaires attribuées dans le cadre du Concours national de rédaction 2019-2020 du...
16 avril 2020/Auteur: Conseil des écoles fransaskoises/

Reprise des activités pédagogiques au CÉF

Le 30 mars 2020 Chers parents et tuteurs, Au terme de cette semaine au cours de laquelle les écoles étaient fermées et durant laquelle le personnel était en congé, je désire porter à votre attention certains éléments importants pour la suite de...
30 mars 2020/Auteur: Conseil des écoles fransaskoises/
1345678910Dernière

Theme picker

Le CEF sur Facebook


Back To Top