Close

Cinergie 2016 : tout le monde y trouvera son compte !

Coup d'oeil sur la programmation

Cinergie 2016 au Roxy Theatre de Saskatoon

La Soirée d'ouverture de CINERGIE, le Festival international du film francophone de Saskatoon, débute officiellement le vendredi 6 mai par un 5 à 7 en musique dans le foyer du cinéma Roxy Theatre avec un buffet gratuit. Pour l’occasion, CINERGIE accueille Martin Dubreuil, l’acteur principal du film d’ouverture Félix & Meira du réalisateur québécois Maxime Giroux.

Célébré dans le circuit des festivals et récompensé l’automne dernier au Festival du film de Toronto avec le prix du meilleur long métrage canadien, Félix & Meira est l’histoire d’un amour impossible portée par des comédiens émouvants. L’ouverture officielle du festival, présentée par Radio-Canada, et la projection de ce film seront suivies d’une discussion à micro ouvert.

À 22h00, la comédie belge Le tout nouveau testament répond à l’intrigante question : qu’arriverait-il si Dieu habitait Bruxelles, et que chacun apprenait par message-texte l’heure de sa mort ? Incidemment, le réalisateur Jaco van Dormael y apparaît en caméo comme un homme qui se fait frapper par un autobus en apprenant qu’il n’a que quelques secondes à vivre.

Sous le volet « Coup de projecteur à l’Ouest », CINERGIE reçoit également de la belle visite de Winnipeg pour mettre en vedette une production réalisée en français dans l’Ouest canadien. La réalisatrice et le producteur, Janelle et Jérémie Wookey, seront en salle jeudi le 5 mai à 19h00 pour nous présenter, en partenariat avec Unis TV, leur documentaire Les boys du ballet.

Réalisé à l’école du Ballet royal de Winnipeg, ce film souligne la force physique, la détermination et la discipline mentale nécessaires à la poursuite d’une carrière dans une des professions les plus compétitives au monde. On y découvre le talent et le courage exigés dans le quotidien et l’apprentissage de trois jeunes francophones âgés de 10, 14 et 21 ans, issus de différentes régions du Canada.

La programmation Jeunesse

Les matinées de la programmation scolaire seront présentées à 9h30 et 12h45, du mardi 3 au vendredi 6 mai. Une sélection de films ciblés pour des jeunes d’âges différents sera offerte. Émilie Lebel, la présidente du festival CINERGIE, confirme que « cette approche est fort appréciée des écoles ».

Ainsi, Le manoir magique, une sélection Festival international du film pour enfants de Montréal (FIFEM), sera présenté aux plus petits de 3 à 8 ans. Les 9-13 ans pourront voir Avril et le monde truqué, avec entre autre la voix de Marion Cotillard, et les14-17 ans pourront visionner la comédie québécoise Aurélie Laflamme : Les pieds sur terre. Le public de tout âge est bien sûr le bienvenu à toutes ces projections.

Des dossiers pédagogiques sont offerts encore cette année aux enseignants/es grâce à l’étroite collaboration des organisateurs de CINERGIE avec le FIFEM. Une discussion animée par l’équipe du festival sera également offerte à chacune des représentations.

Une programmation COUP D’COEUR

« Entre programmateurs, on se refile des idées » nous confie Benoit Goubot, le directeur de CINERGIE. La planification du festival l’amène à visiter au fil de l’année Les Rendez-vous du cinéma québécois et le Festival du film pour enfants à Montréal, le Festival du Voyageur et le Festival de films francophones Cinémental à Winnipeg. Les rencontres mensuelles avec les huit membres du comité organisateur du festival et  une bonne dose de furetage lui permettent d’effectuer sa sélection.

Le samedi 7 mai à 14h00,  il propose aux familles de passer un joyeux moment avec la projection du film  Les vacances du petit Nicolas. L’Association des parents fransaskois animera par la suite une période d’activité pour petits et grands suivie d’un léger goûter.

À 17h15, on projette le film marocain Rock the Casbah, une histoire familiale dont l’humour et la tendresse font le charme. C’est une comédie au parcours lumineux, qui s'est méritée le Prix du public au Festival Lumières d’Afrique.

À 19h30, L’œil du cyclone du Burkina Faso (le pays des hommes intègres),  nous dévoile une fable sur l’Afrique d’aujourd’hui, où une jeune avocate doit défendre un homme soupçonné d’avoir commis des crimes de guerre. Ce film a reçu le Prix du meilleur long-métrage de fiction au prestigieux Festival du Film panafricain de Los Angeles.

À 21h30, la comédie savoureuse, Guibord s’en va t’en guerre, du brillant réalisateur Philippe Falardeau (M. Lazhar), nous amène dans une satire politique décapante, incluant un détour révélateur en Haïti. Patrick Huard, qu’on avait bien apprécié dans Bon Cop, Bad Cop, sort ici de sa zone de confort et nous fait rire et réfléchir.

Somme toute, CINERGIE rassemble à nouveau les ingrédients d’un excellent festival. Profitez en bien!

Consultez l'horaire du Festival Cinergie

Imprimer
13450

Theme picker

Autres nouvelles - Éducation

L’animation culturelle dans les écoles

On apprenait récemment que le Conseil des écoles fransaskoises (CÉF) révisait plusieurs de ses programmes, dans le contexte de la crise financière qu’il traverse actuellement. Un de ces programmes est celui qui concerne l’embauche d’animatrices / animateurs culturels dans les écoles.

15 mai 2014/Auteur: Michel Vézina/Nombre de vues (10189)/Commentaires (0)/
Se sucrer le bec pour une bonne cause

Se sucrer le bec pour une bonne cause

Un souper pour moderniser les infrastructures de la Gard’Amis

Le vendredi 9 mai 2014, la communauté francophone de Regina honore le rendez-vous fixé par le Centre éducatif Gard’Amis au Bistro du Carrefour des Plaines. Le souper Cabane à sucre, organisé en collaboration avec l’Association canadienne française de Regina (ACFR), a pour de but de lever des fonds « afin de donner un coup de jeunesse aux infrastructures vieillissantes » de la seule garderie francophone de la ville reine. 

15 mai 2014/Auteur: Luc Bengono/Nombre de vues (13839)/Commentaires (0)/

L’Association des parents fransaskois et la petite enfance

Dossier petite enfance - Mai 2014

Pour l’Association des parents fransaskois (APF), la petite enfance (de la garderie à la prématernelle) est un dossier prioritaire, car il représente l’avenir de la communauté. Investir dans la petite enfance, c’est donc investir dans notre avenir. L’APF traite ce dossier avec le Conseil des écoles fransaskoises (CÉF).

15 mai 2014/Auteur: Alexandre Daubisse (EV)/Nombre de vues (10875)/Commentaires (0)/

Les groupes de jeux :Pour favoriser le développement global de l’enfant

Dossier petite enfance - Mai 2014

L’Association des parents fransaskois (APF) chapeaute plusieurs structures, telles que les Centres d’appui à la famille et à l’enfance (CAFE) et les Centres de ressources à la petite enfance (CREPE). Elle travaille avec les garderies familiales avec ou sans permis et les prématernelles du CÉF. « Plus il y a d’organismes qui s’impliquent, chacun avec ses compétences, meilleur sera l’appui », affirme Hind Ramy. 

15 mai 2014/Auteur: Alexandre Daubisse (EV)/Nombre de vues (10526)/Commentaires (0)/
Le Collège Mathieu et la formation en petite enfance

Le Collège Mathieu et la formation en petite enfance

Dossier petite enfance - Mai 2014

Le Collège Mathieu, institution d’éducation postsecondaire en français en Saskatchewan, offre le programme d’Éducation à la petite enfance depuis une dizaine d’années. Les personnes qui ont complété ce programme, ainsi que la majorité des étudiants actuellement admis, travaillent déjà dans le secteur. La tendance des inscriptions est à la hausse d’une année à l’autre, et ceci est l’un des indicateurs d’un besoin réel sur le marché du travail de la province.

15 mai 2014/Auteur: Josiane Barebereho – Collège Mathieu/Nombre de vues (17485)/Commentaires (0)/

Éducatrice : Un métier à l’avenir prometteur

Dossier petite enfance - Mai 2014

Entretien avec Madame Brigitte Chassé, Agente à la petite enfance auprès du Conseil des écoles fransaskoises (CÉF) qui nous a partagé son opinion sur l’éducation de la petite enfance.

15 mai 2014/Auteur: Josiane Barebereho – Collège Mathieu/Nombre de vues (15858)/Commentaires (0)/
La Garderie : Là où tout commence

La Garderie : Là où tout commence

Dossier petite enfance - Mai 2014

C’est au bout de quatre ans de démarches auprès du gouvernement et grâce à l’appui de l’ensemble de la communauté fransaskoise que le centre éducatif a pu ouvrir ses portes en 1987. À l’été 1996, le Centre a emménagé dans ses nouveaux locaux au Centre scolaire communautaire de Regina.

15 mai 2014/Auteur: Mychèle Fortin/Nombre de vues (18360)/Commentaires (0)/

La petite enfance et l'avenir : Quand les chiffres parlent d'eux-mêmes

Dossier petite enfance - Mai 2014

« Donner un degré de priorité élevé au développement de la petite enfance. Il s’agit là de l’investissement le plus rentable que nous puissions faire pour assurer notre prospérité à long terme. » (rapport L’Ontario à l’ère de la créativité)

15 mai 2014/Auteur: Mychèle Fortin/Nombre de vues (11524)/Commentaires (0)/

Mais qu’est-ce qu’elles font toute la journée?

Dossier petite enfance - Mai 2014

La garderie, comme on dit... Que sait-on de ce lieu, de ce milieu dans lequel évoluent les tout-petits, de cette micro-société où ils passent souvent plus de temps que dans leur famille? Que sait-on du rôle et de la place qu’occupent les éducatrices dans la vie des enfants? 

15 mai 2014/Auteur: Mychèle Fortin/Nombre de vues (14851)/Commentaires (0)/
L’école Beau Soleil se distingue au festival théâtral de l’Association Jeunesse Fransaskoise

L’école Beau Soleil se distingue au festival théâtral de l’Association Jeunesse Fransaskoise

Le 30 avril et 1er mai dernier, des élèves de l’école Beau Soleil de Gravelbourg ont participé au festival théâtral de l’Association Jeunesse Fransaskoise (AJF) à Saskatoon. Cet évènement annuel, organisé en collaboration avec La Troupe du Jour (LTDJ), a plongé les participants dans le monde du théâtre en leur permettant de suivre des ateliers donnés par des spécialistes de tous les horizons, comme l’expression corporelle, l’improvisation et le jeu lors de la première journée du festival.  

15 mai 2014/Auteur: Étienne Gravel/Nombre de vues (13744)/Commentaires (0)/
Destination Provence

Destination Provence

Immersion et dégustation pour dix étudiantes de l’Université de Regina

C’est en Provence, une région du sud-est de la France, que se rendront dix étudiantes et deux accompagnatrices du département de français de l’Université de Regina, du 13 au 29 mai prochains.

15 mai 2014/Auteur: Alexandre Daubisse (EV)/Nombre de vues (9129)/Commentaires (0)/
Science et culture à l’école de Zénon Park

Science et culture à l’école de Zénon Park

Deux journées bien remplies!

Le lundi 14 avril, les élèves de l’école Notre-Dame-des-Vertus ont présenté un magnifique projet collectif. Les élèves de la maternelle à la 3e année racontent et chantent « La soupe aux pierres ». Un joli conte qui parle de débrouillardise et de partage. 

15 mai 2014/Auteur: Amy-Valérie Olivier – CÉF/Nombre de vues (11288)/Commentaires (0)/
Mathieu Racine : du restaurant à la garderie

Mathieu Racine : du restaurant à la garderie

Dossier petite enfance - Mai 2014

Originaire de l’Outaouais, Mathieu est un Chef cuisinier, un vrai! Pendant dix ans, il a touché à plusieurs cuisines, en commençant par la cuisine française pour laquelle il a une prédilection. À la Gard’Amis depuis mars 2013, il veille au bien-être des estomacs des petits et des grands.

15 mai 2014/Auteur: Mychèle Fortin/Nombre de vues (14059)/Commentaires (0)/
Foire du patrimoine régionale de Regina

Foire du patrimoine régionale de Regina

Des jeunes de 18 écoles étalent leur savoir

La Foire régionale du patrimoine s’est tenue à l’Université des Premières Nations, le jeudi 1er mai. Cet évènement réunissait les 103 projets des 125 élèves (4e à 9e année) de 18 écoles des 6 commissions scolaires suivantes : le Conseil des écoles fransaskoises (CÉF), Prairie Valley, Regina Catholic, Regina public, South East Cornerstone et Holy Family.

8 mai 2014/Auteur: Alexandre Daubisse (EV)/Nombre de vues (29256)/Commentaires (0)/

Une table ronde sur la petite enfance

Un service essentiel mais comment le financer?

Les programmes de la prématernelle sont aussi essentiels à la réussite des élèves qu’à la vitalité des communautés francophones en contexte minoritaire. Le défi, c’est comment en assurer leur financement à court, à moyen et à long terme. Ce sont les constats et les questionnements qui sont ressortis lors d’une table ronde sur la petite enfance, organisée par le Conseil scolaire fransaskois (CSF).

8 mai 2014/Auteur: Conseil des écoles fransaskoises/Nombre de vues (13237)/Commentaires (0)/
RSS
Première2021222324252729

Theme picker

 

Nouvelles du

Conseil des
écoles
fransaskoises

Nouvelles du CÉF

Une nouvelle école élémentaire francophone pour le CÉF

Regina, le 23 juin 2020 – Le Conseil des écoles fransaskoises (CÉF) accueille avec enthousiasme l’annonce aujourd’hui par le Gouvernement de la Saskatchewan du financement pour une nouvelle école dans le secteur nord de la ville de Regina.
23 juin 2020/Auteur: Conseil des écoles fransaskoises/

Juin est le Mois national de l’histoire autochtone

Regina, le 22 juin 2020 – Le mois de juin, est l'occasion chaque année de nous rappeler le rôle qu'ont joué les peuples des Premières Nations dans l'établissement de nos communautés ici en Saskatchewan et ailleurs au Canada. Juin est le Mois...
23 juin 2020/Auteur: Conseil des écoles fransaskoises/

Les écoles du CÉF seront prêtes à accueillir les élèves en respectant les lignes directrices

Regina, le 18 juin 2020 – Les établissements du CÉF se préparent à accueillir les élèves et le personnel en septembre dans le respect des lignes directrices émises aujourd’hui par le Gouvernement de la Saskatchewan. « Le CÉF retouchera son plan...
19 juin 2020/Auteur: Conseil des écoles fransaskoises/
1345678910Dernière

Theme picker

Le CEF sur Facebook


Back To Top