Close
Mehdi Jaouhari
/ Catégories: Économie, Société

Coupe des startups : les entrepreneurs fransaskois sur le devant de la scène

Quatre des six startups participantes à la finale régionale des Prairies de la Coupe des startups, qui s’est tenue le 25 février, étaient fondées par des Fransaskois. La compétition, organisée par le Regroupement des jeunes chambres de commerce du Québec, a révélé au grand jour le potentiel de ces entrepreneurs en herbe.

Si c’est la jeune pousse franco-manitobaine Typha Co, spécialisée dans la fabrication de matériaux durables, qui a remporté la palme pour la région des Prairies, la session aura révélé au public quatre startups fransaskoises pilotées par des entrepreneurs ambitieux. 

Zesty Kits

Zesty Kits

Zesty Kits, fondé par Catherine et Annie Beaudoin, propose des kits de plats cuisinés.
Crédits : Courtoisie

À commencer par la jeune pousse finaliste Zesty Kits, fondée en 2018 par Catherine et Annie Beaudoin, deux sœurs originaires du Québec établies en Saskatchewan. L’entreprise, qui se spécialise dans la préparation de plats précuisinés à base de produits locaux, est basée à Regina et compte déjà de nombreux fidèles dans la capitale, à Saskatoon et à Moose Jaw.

« Notre entreprise a réalisé une croissance de 200 % en 2019 et plus de 200 % en 2020, se félicite Catherine Beaudoin. Cela profite à la fois aux fermiers locaux et à nos clients en Saskatchewan. Notre ambition est de nous implanter dans les autres provinces des Prairies avec la promesse de réduire le gaspillage alimentaire », a-t-elle expliqué avec ferveur devant le jury composé de Jasmine Belemhaidi, Gilbert Ferré et Claire Bélanger-Parker.

Diversité et ambition

The Good Maids

The Good Maids

The Good Maids, fondé par Younes Skouta et Rachel Seblin, se spécialise dans les objets d’art.
Crédits : Courtoisie

Trois autres startups fransaskoises étaient en lice. Fondée par Younes Skouta et Rachel Seblin, la startup The Good Maidspromet d'offrir des meubles et des objets d'art authentiques dans la province. L'ambition des créateurs, originaires du Maroc et de l’île Maurice, est de fonder une maison d'art fabriquant ou remettant à neuf des meubles, des tableaux et différents objets artistiques.

« Nos produits sont déjà commercialisés et mis en avant en ligne. Le retour positif des clients nous encourage à faire grandir notre projet, en louant un hangar et en employant des artisans locaux. Nous misons beaucoup sur les réseaux sociaux », explique Rachel Seblin, qui réside depuis 2007 en Saskatchewan.

Autre startup fransaskoise participante à la Coupe : Services aux étudiants pour étudier en Saskatchewan (S.E.E.S), créée récemment par Ulrich Junior Manga. La jeune pousse veut faciliter la tâche des étudiants africains francophones intéressés par des études au Canada à travers des services de conseil et d'orientation.

SEES

SEES

Services aux étudiants pour étudier en Saskatchewan (S.E.E.S) a été créé par Ulrich Junior Manga.
Crédits : Courtoisie

Le parcours du jeune Fransaskois d'adoption et originaire du Congo est inspirant : « Je me suis installé à Regina en 2007 après avoir été un réfugié au Bénin pendant plusieurs années dans une famille d’accueil », a-t-il expliqué. Après des études secondaires et un diplôme de premiers soins aux personnes âgées, Ulrich Junior Manga a été embauché en 2015 dans un foyer d'aînés à Regina. 

En cours de démarrage, S.E.E.S dispose déjà d'un bureau à Regina et compte s'implanter au Congo en nouant des partenariats avec des collèges et des universités francophones de l'Ouest canadien. 

La quatrième startup fransaskoise était Zarry Media, fondée par Wahbi Zarry, un chercheur d'origine marocaine à l’Université de Regina. L’entreprise ambitionne de faciliter l'apprentissage des langues autochtones en ligne. Elle a déjà à son actif une série web intitulée Canadian Languages et un documentaire sur la langue cri. « Notre modèle d'affaires est basé sur les subventions et les partenariats avec les associations ainsi que les conseils scolaires », a indiqué le fondateur au jury. 

Tisser un lien 

Zarry Media

Zarry Media

Wahbi Zarry, à gauche, a lancé Zarry Media pour faciliter l’apprentissage des langues vautochtones en ligne.
Crédits : Courtoisie

La Coupe des startups est organisée depuis quatre ans par le Regroupement des jeunes chambres de commerce du Québec (RJCCQ). Avec ce projet transcanadien, l’objectif est de faire prospérer les écosystèmes entrepreneuriaux dans l’ensemble de la francophonie canadienne en aidant les jeunes pousses à croître et s’exporter.

Dans le cadre de sa tournée, la Coupe fait sept arrêts au Québec et trois dans le reste du Canada. La finale régionale des Prairies était, elle, organisée en collaboration avec le Conseil économique et coopératif de la Saskatchewan (CÉCS). Lors de la finale nationale, la meilleure startup remportera 20 000 dollars.

Article précédent Cap sur le tourisme local pour relancer l’économie fransaskois
Prochain article Un projet numérique inédit pour stimuler l’économie fransaskoise
Imprimer
6493
Conseil économique et coopératif de la Saskatchewan

Le CCS sur Facebook

Nouvelles du CÉCS

2 postes à combler : Conseillers.ères en développement économique

Le Conseil économique et coopératif de la Saskatchewan (CÉCS) est à la recherche de deux Conseillers/Conseillères en développement économique (CDÉ). Date de clôture : 17 décembre 2021 Plus de détails The post 2 postes à combler : Conseillers.ères en développement économique appeared first on CÉCS.

Poste à combler : Conseiller.ère en emploi

Le Conseil économique et coopératif de la Saskatchewan (CÉCS) est à la recherche d’un conseiller(ère) en emploi).  DÉTAILS The post Poste à combler : Conseiller.ère en emploi appeared first on CÉCS.

Offre d’emploi : Coordonnateur.trice du programme Jeunesse Canada au Travail

Le Conseil économique et coopératif de la Saskatchewan (CÉCS) est à la recherche d’un Coordonnateur/Coordonnatrice du programme Jeunesse Canada au Travail dans les deux langues officielles (JCTDLO). DÉTAILS The post Offre d’emploi : Coordonnateur.trice du programme Jeunesse Canada au Travail appeared first on CÉCS.
RSS
1234567810Dernière

Actualité économique

Le CCS attend plus de justice avec les anglophones Le CCS attend plus de justice avec les anglophones

Le CCS attend plus de justice avec les anglophones

Les anglophones bénéficient d’un soutien conséquent, alors pourquoi pas nous ?

20233

REGINA - Le Conseil de la Coopération de la Saskatchewan espère que le pouvoir issu des prochaines élections, épaulera de manière plus équitable les organismes francophones et anglophones chargés d’aider entreprises et individus ayant des projets économiques.

Le français, un atout de taille en affaires Le français, un atout de taille en affaires

Le français, un atout de taille en affaires

Le RDÉE à Winnipeg

15090

Le Réseau de développement économique et d’employabilité (RDÉE) Canada a profité de la tenue de son assemblée générale annuelle à Winnipeg, à la mi-juin, pour organiser un colloque portant  sur la francophonie économique.

Économie et francophonie Économie et francophonie

Économie et francophonie

Le Conseil de la coopération a changé de nom pour devenir le Conseil économique et coopératif de la Saskatchewan. Ce...
25422
La presse doit se réinventer La presse doit se réinventer

La presse doit se réinventer

TORONTO - Les journaux régionaux sont au coeur d'une révolution sans précédent et ils doivent innover pour demeurer...
18494
Tourisme francophone en milieu minoritaire Tourisme francophone en milieu minoritaire

Tourisme francophone en milieu minoritaire

Mais le tourisme de proximité n’est pas adapté aux dimensions du Canada. Visiter les communautés francophones reste...
17421
RSS
Première567810121314Dernière
Back To Top