Close

S'exprimer autrement
Cette chronique, en collaboration avec La Cité universitaire francophone,  offre des textes dont les auteurs ont en commun d’avoir choisi le français comme langue seconde.


 

Le gagnant du prix BRAVO bénévoles 2014 est

le Comité du projet RInC de Zenon Park!

Auteur: Conseil économique et coopératif de la Saskatchewan/19 juin 2014/Catégories: Zenon Park, Économie, CÉCS - Conseil économique et coopératif de la Saskatchewan, Bénévolat, 2014

Prix Bravo bénévoles 2014

Entrevue avec Colette Pelchat, représentante du comité du projet RInC qui a remporté le prix Bravo bénévoles 2014
C’est dans une belle ambiance que la remise du 4e prix BRAVO bénévoles s’est déroulée, le samedi 14 juin à l’Hôtel Hilton Garden Inn à Saskatoon, et ce, grâce au maître de cérémonie Roger Gauthier. Bien déterminé à faire de cette soirée un moment de détente et de plaisir pour l’ensemble des personnes présentes, Roger Gauthier a donné le ton en débutant avec trois types de bravo : le « BRAVO » individuel, le « BRAVO » en cœur et le « BRAVO » chanté. 

 

Une fois le ton de la soirée donné, les gens ont pu aller se servir au buffet, que certains ont aimé, d’autres moins. Des allocutions ont suivi le repas avec l’Honorable Rob Norris, député de Saskatoon-Greystone, et anciennement ministre de l’éducation supérieur au sein du gouvernement actuel, qui a fait un discours très enthousiaste au sujet de l’économie en Saskatchewan et de son développement. A suivi celle de Charles Lamboni, député de l’ACF (Ponteix), qui nous a rappelé l’importance du bénévolat et qu’il fallait s’impliquer en tant que bénévoles pour les Jeux Autochtones, ayant lieu en juillet, à Regina. Finalement, le président du Conseil de la Coopération de la Saskatchewan (CCS), Amadou Djigo, a reconnu l’importance et l’apport essentiel des bénévoles dans toutes les communautés, car ils ont un impact important dans le développement économique de la Saskatchewan.

 

M. Djigo a poursuivi en remettant à trois membres du conseil d’administration (CA) un certificat et un petit cadeau pour les remercier de toutes les années passées au sein du CA du CCS, ne faisant désormais plus partie du nouveau CA. Il s’agit de Ronald J. Wassill, Monique Lafrenière et Raymond D. Lepage, ancien président du CCS, soulignant respectivement 17, 13 et 10 ans de bénévolat.

 

Paul Leray (gagnant du Castor en 2012), Amadou Djigo (président du CCS) et Colette Pelchat (représentante du comité du projet RInC)

Paul Leray (gagnant du Castor en 2012), Amadou Djigo (président du CCS) et Colette Pelchat (représentante du comité du projet RInC)

Photo : Yvan LeBel

Robert Therrien, directeur général du CCS, est ensuite venu à l’avant pour nommer les nouveaux membres du CA et également remettre un certificat à Robert Carignan, soulignant ses 10 années de travail au sein du CCS à titre de Conseiller en développement économique (CDÉ). En réalité, il aura fait 10 ans en date du 21 juin 2014, a tenu à préciser M. Therrien avec humour!

 

Puis, est venu le moment officiel pour dévoiler la candidature gagnante. Il faut toutefois préciser que le maître de cérémonie prenait cette soirée très au sérieux, et qu’il avait mis son troisième veston, une queue de pie, pour cette partie importante de la soirée, qui, bien entendu, est la plus importante! D’ailleurs, son deuxième veston était « apparu » juste avant les allocutions...

 

C’est donc avec cette tenue très officielle que Roger Gauthier a débuté la lecture des résumés des cinq candidatures, chacune provenant d’une communauté différente. Nommés en ordre alphabétique, afin de préserver l’intégralité du processus démocratique, il a débuté avec Chantal Bisson, de Debden, pour le projet 46 années de bénévolat et leurs remarquables retombées économiques, puis a poursuivi avec Les Auvergnois de Ponteix Inc., de Ponteix, pour le projet Centre culturel Royer, Philippe Labrosse, de Prince Albert, pour le projet Mise sur pied du Centre éducatif « Trésors du monde »; René et Marie-Rose Archambault, de Regina, pour le projet Levée de fonds : Paroisse Saint-Jean-Baptiste et le Comité du projet RInC, pour le projet RInC. 

 

Ensuite, est venu le grand moment, celui de dévoiler la candidature gagnante. C’est monsieur Paul Leray, gagnant de la 3e édition du prix BRAVO bénévoles, en 2012, qui a dévoilé le nom tant attendu. Il était tellement enthousiasmé de connaître ce nom qu’il n’arrivait pas à ouvrir l’enveloppe! Et finalement, la candidature fut nommée : le Comité du projet RInC!

 

Les 80 personnes présentes au banquet ont chaleureusement applaudi la candidature gagnante. Et c’est avec beaucoup d’émotion que madame Colette Pelchat, représentante pour le Comité du Projet RInC, est allée à l’avant pour recevoir le Castor, ce prix honorifique spécialement créé pour l’occasion par Joe Fafard. Messieurs Leray et Djigo ont remis avec plaisir à Mme Pelchat le Castor, ce symbole du travail acharné pour la concrétisation de projets à caractère économique.

 

Lors de son discours, Mme Colette Pelchat a tenu à souligner qu’elle était présente au nom du Comité du projet RInC, mais également au nom de la communauté de Zenon Park, qui a beaucoup contribué à son succès. Elle a également tenu à souligner que les autres candidatures méritaient aussi le Castor, car leurs projets étaient aussi de bons projets, qui sont tous importants pour chacune des communautés de la Saskatchewan.

 

M. Amadou Djigo a, par la suite, remercié les juges, car cela représente un travail qui n’est pas toujours facile à faire lorsqu’une décision finale doit être prise. D’ailleurs, c’est la première fois que le jury décerne le Castor à un groupe de personnes depuis sa création en 2003 et sa révision en deux volets, soit BRAVO entreprises et BRAVO bénévoles, en 2006.

 

La soirée s’est terminée dans la bonne humeur, car le maître de cérémonie a fait dire à tous et chacun, lors des remerciements, un « BRAVO! » individuel, un « BRAVO! » en cœur, et un « BRAVO! » chanté!

Imprimer

Nombre de vues (13321)/Commentaires ()

Comments are only visible to subscribers.

Back To Top