Close

S'exprimer autrement
Cette chronique, en collaboration avec La Cité universitaire francophone,  offre des textes dont les auteurs ont en commun d’avoir choisi le français comme langue seconde.


 

Centième anniversaire de la LNH

Auteur: Laurent Desrosiers/20 novembre 2017/Catégories: Chroniques, Les timbrés, Sport, 2017

Image

Postes Canada a souligné, le 28 septembre dernier, le centième anniversaire de la Ligue nationale de hockey (LNH) avec un jeu de six timbres. Ce jeu de timbres commémore les légendes du hockey.

Quand je pense aux légendes du hockey, mes souvenirs se tournent vers des anciens comme Howie Morenz, Eddie Shore, Joe Malone, Newsey Lalonde, Georges Vézina, Lester Patrick et d’autres encore. J’ai consulté Google sous le titre : Les grandes étoiles de la LNH. Mais, ma foi, les 100 joueurs nommés sur la liste que j’ai trouvée sont presque tous des joueurs de l’expansion. Les anciens nommés ci-haut dorment dans le domaine des oublis.

Le 6 joueurs choisis par Postes Canada sont Maurice Richard (#9), Gordie Howe (#9), Bobby Orr (#4), Jean Béliveau (#4), Mario Lemieux (#66) et Wayne Gretzk (#99). Ces 6 « légendes » commémorées en ce 100e anniversaire sont toutes, pour moi, des joueurs contemporains. Pendant les années où ils évoluaient dans la LNH, moi aussi je jouais. Je devrais dire que j’essayais de jouer. J’aimais beaucoup notre sport national mais je n’y ai jamais excellé.

Les 2 principales présentations de ces timbres sont un livret de 6 timbres et une feuille souvenir. Observez bien la couverture du livret tel qu’illustré plus bas. Ne trouvez-vous pas que ces 6 numéros forment un ensemble très harmonieux? Cependant je ne cherche pas à insinuer que l’agencement des 6 numéros a motivé le choix de Postes Canada.

La revue périodique de Postes Canada nous donne des explications plus profondes pour expliqué son choix. Les 6 hockeyeurs ont des palmarès impressionnants. Tous ont été des compteurs prolifiques. Tous ont joué un rôle important dans la conquête de la coupe Stanley pour leur équipe. Tous ont été élus au Temple de la renommée du hockey. Tous ont une multitude de jeunes joueurs, d’un bout à l’autre du pays, qui se sont disputés le privilège de porter le 4, le 9, le 66 ou le 99 sur leur chandail.

Imprimer

Nombre de vues (3108)/Commentaires ()

Comments are only visible to subscribers.

Back To Top