Close

S'exprimer autrement
Cette chronique, en collaboration avec La Cité universitaire francophone,  offre des textes dont les auteurs ont en commun d’avoir choisi le français comme langue seconde.


 

Ça décolle pour la Saskatchewan

Auteur: Alexandre Daubisse (EV)/3 octobre 2014/Catégories: Économie

Les autorités aéroportuaires de Regina  Saskatoon, Tourism Saskatchewan, Tourism Regina et Tourism Saskatoon s’unissent pour promouvoir la Saskatchewan comme destination touristique de choix.

Leurs représentants étaient à Chicago la semaine dernière à l’occasion du World Route Forum qui réunit les plus grandes compagnies aériennes de la planète pour discuter des possibilités de développement des lignes existantes ou de création de nouvelles. Les autorités aéroportuaires et touristiques souhaitent capitaliser sur la hausse de la fréquentation touristique et des voyages d’affaires dans notre province que les compagnies aériennes hors Canada commencent à remarquer.

L’aéroport de Regina vise une augmentation de son trafic de voyageurs pour la neuvième année de suite, ce qui s’est traduit par des améliorations d’accueil du public majeures en termes d’espaces.

De son côté, l’aéroport de Saskatoon tient le douzième rang des aéroports canadiens les plus actifs. Il est prévu d’investir 115 millions de dollars sur 10 ans, comprenant l’agrandissement d’un terminal, pour une valeur de 53 million de dollars, qui devrait être terminé en 2015.

Jusqu’ici les autorités aéroportuaires de Saskatoon s’opposaient catégoriquement à l’accueil dans les deux langues officielles, mais il semblerait qu’elles aient changé d’idée puisque, depuis quelques semaines, on peut entendre des messages en français à travers l’aéroport.

La raison de l’argent étant la plus forte on pourrait s’attendre à entendre et lire plus de français à l’avenir dans l’aéroport de Saskatoon.

 


 

Imprimer

Nombre de vues (6167)/Commentaires ()

Comments are only visible to subscribers.

Back To Top