Close

Grandir, un jeu d'enfant

Par Sandra Hassan Farah, directrice du Centre de la petite enfance 

Les trésors du monde à Prince Albert

Trucs et astuces pour faciliter la construction identitaire de votre enfant

 

Gilles Groleau
/ Catégories: Courrier du lecteur, 2017

AGA de l’ACFR un 27 décembre : un choix inacceptable

Je trouve cela inacceptable et un manque flagrant de respect pour tous les membres de l’ACFR et de la communauté fransaskoise de Regina. Comment peut-on faire une assemblée générale alors que la plupart des bureaux des associations sont fermés, que plusieurs personnes seront en congé avec leur famille ou à l’extérieur de Regina ?

C’est un manque de sérieux et il en va de la crédibilité de cet organisme qui se cherche depuis 3 ans. Un organisme qui a perdu la confiance de la communauté fransaskoise de Regina. Un organisme qui prend des décisions sans que nous sachions véritablement qui fait partie du conseil d’administration et qui ne semble pas à l’écoute de ses membres.

Je suis ici depuis 1990 et je dois avouer que j’ai toujours appuyé l’ACFR, que j’ai toujours fait ma part de bénévolat, que j’ai participé à plein d’activités. Maintenant, je ne m’y retrouve plus. D’ailleurs, combien de personnes ne viennent plus aux activités? Combien de personnes ne voit-on plus? De toute façon, il y a si peu d’activités organisées pour la communauté que parfois, j’ai l’impression qu’on s’occupe plus de la location de salles et de gymnases que d’offrir des services pour la communauté.

Et oui, j’ai décidé de parler tout haut pour ceux et celles qui pensent tout bas! Bien sûr, je m’attends à ce que certaines personnes m’attaquent par des paroles virulentes comme on l’a vu depuis quelques semaines. Alors soit. Je trouve dommage que le CA de l’ACFR choisisse une date aussi bête qu’un 27 décembre! Combien de personnes pourront y assister ?

En choisissant cette date, a-t-on peur de cacher quelque chose à l’ACFR ?

Imprimer
1793

Comments are only visible to subscribers.

Back To Top