Close

en quelques mots

 

 

Une soirée musicale aux airs de chanson française

 Marie-Véronique Bourque
Marie-Véronique Bourque
Crédits : Captures d’écran

Le 11 juin dernier, une trentaine de participants ont pris part au premier quiz musical virtuel organisé par la Fédération des francophones de Saskatoon (FFS) en compagnie de la flûtiste jazz Marie-Véronique Bourque. Cette dernière a orchestré et interprété en direct un répertoire impressionnant d’une trentaine de titres, des plus classiques aux plus contemporains.

La formule est simple mais efficace. Sous forme de jeu-concours, le quiz a permis de tester les connaissances des participants sur une panoplie de thématiques, dans une atmosphère ludique, détendue et éducative, mais dont l’enjeu dépasse le jeu.

« En temps de pandémie, nous voulions créer des événements alternatifs pour que les gens puissent continuer de se rassembler et d’interagir les uns avec les autres », précise Arnaud Coullaut, directeur général de la FFS.

Un match musical et amical

Arnaud Coullaut
Arnaud Coullaut, le directeur général de la Fédération des francophones de Saskatoon (FFS) coanimait la soirée.
Crédits : Captures d’écran

Les participants ont répondu nombreux à l’appel. Répartis en équipes, ils se sont affrontés pour remporter la mosaïque musicale que la musicienne avait concoctée en exclusivité. 

Les titres et les interprètes se sont enchaînés en une joyeuse ribambelle rythmée des airs de Hart-Rouge, Aznavour, Taylor Swift, Louis Armstrong, Cabrel, Starmania, La Bolduc, Michel Lalonde, Beau dommage, et tant d’autres.

De son studio maison, Marie-Véronique Bourque interprétait un morceau de musique suivi d’une question à laquelle les joueurs devaient répondre, non sans moult consultations, débats et rires. 

Si les airs entonnés étaient souvent familiers, les questions étaient particulièrement pointues et ont réellement mis à l’épreuve les connaissances du public. « Savez-vous qui a écrit les paroles de La dame en bleu interprétée par Michel Louvain ? » Ou encore : « Quel était le surnom d’Édith Piaf ? »

Faire jouer les artistes d’ici

« Nos artistes ont été particulièrement touchés par la pandémie. C’était également important pour nous de soutenir nos talents locaux. Pour ce quiz, au lieu d’opter pour des musiques pré-enregistrées, nous avons choisi de travailler avec l’artiste instrumentiste Marie-Véronique Bourque qui s’est merveilleusement bien prêtée au jeu », souligne Arnaud Coullaut.

La flûtiste réginoise, qui vient de sortir un deuxième album, a créé la sensation lors de cette soirée haute en musique. La qualité de ses interprétations et la gamme musicale très variée ont su combler la brochette, non moins diversifiée, de participants intergénérationnels et interprovinciaux qui ont croisé le fer avec brio des Cantons de l’Est, à Zenon Park, en passant par Bellegarde, Saskatoon et Regina.

Une découverte à double sens qui n’a laissé personne indifférent : « Je vais être un fan de Marie-Véronique et je veux acheter ses disques ! » « J’ai bien hâte de la rencontrer en personne ! », se sont exclamés quelques participants.

Cultiver sa francophonie 

Le riche répertoire interprété par la flûtiste n’était pas sans rappeler l’influence universelle de la musique dans nos vies. Les participants ont pris part à un véritable voyage autour de la culture : de la chanson québécoise et française, au cinéma, en passant par les comédies musicales, les jeux vidéo ou encore les dessins animés, il y en avait pour tous les goûts et les générations.

« Comme nous le faisons avec notre infolettre le Rouleau, notre objectif est d’amener les gens à s’intéresser à plein de sujets sur la francophonie et à en faire la promotion dans toute sa diversité », illustre Arnaud Coullaut.

Le quiz se prête bien au jeu en alliant échanges, découvertes, culture générale et musicale. En plus d’offrir l’occasion d’apprendre de nouvelles choses, la formule interactive présente l’avantage de faire participer activement le public, contrairement à une performance ou un spectacle où l’audience demeure plus passive.

D’administrateur à animateur

« Avec le direct, et malgré les aléas, l’expérience devient beaucoup plus authentique », explique le directeur de la FFS qui animait également le jeu questionnaire virtuel. Une animation que les participants n’ont pas manqué de souligner lors du tour de table final.

« Je suis à l’aise en public, j’aime parler avec les gens. Ce sont les moments les plus agréables de mon travail », se réjouit l’animateur qui se dit agréablement surpris de voir combien le quiz a pris une place importante dans la programmation de l’organisme en raison de sa popularité grandissante. 

Le directeur indique d’ailleurs que la FFS a dû refuser des inscriptions lors du quiz musical afin que tous puissent pleinement participer au sein de leurs équipes respectives.

Les amateurs de quiz ne seront pas en reste au cours des prochains mois puisque la FFS prévoit de renouveler l’expérience virtuelle, notamment lors du Festival fransaskois qui aura lieu les 9 et 10 juillet prochains, en plus de préparer la tenue d’un quiz en personne. De quoi se réchauffer les méninges en famille et entre amis.

Print
2402
Comments are only visible to subscribers.

Index - En quelques mots

No content

A problem occurred while loading content.

Previous Next
Terms Of UsePrivacy StatementCopyright 2014 par L'Eau vive
Back To Top