Close

En quelques mots

 

 

Passer la tradition
Michel Vézina
/ Categories: En quelques mots

Passer la tradition

L’un des défis de notre monde de plus en plus numérique, rapide, mondialisé, en mouvement, déstabilisé, éclaté, est de transmettre d’une génération à l’autre la tradition. L’un des éléments constitutifs de ce que l’on appelle la culture.

 

Toutes sortes de questions se posent. Que veut-on transmettre ? Comment le faire ? À qui s’adresse-t-on ? Quel est le meilleur moment pour le faire ? Où le faire ?

 

Nous sommes francophones et nous vivons dans un environnement très largement anglophone qui pèse lourdement sur notre quotidien. Évidemment, l’un des moyens de transmettre notre langue est l’école.

 

La communauté fransaskoise s’est dotée d’une infrastructure en éducation, toujours en évolution, à laquelle se greffe un réseau de centre éducatif à la petite enfance et un postsecondaire technique et universitaire, en développement.

 

Outre l’école, il ne faut pas oublier deux autres piliers de la chaîne de transmission : la famille et la communauté.

 

Si l’école comporte ses défis, famille et communauté ont les leurs. Les familles sont maintenant très largement exogames, c’est-à-dire composées d’une personne francophone et d’une personne d’une autre culture.

 

Les jeunes vivent donc deux réalités au jour le jour, avec un côté francophone et un côté autre. La richesse est la double transmission qu’il devrait y avoir. Le danger, c’est qu’à cause de l’omniprésence de la langue anglaise, le côté francophone s’amenuise, pour ne pas dire tombe dans l’oubli.

 

La communauté francophone a aussi son rôle à jouer dans la consolidation de la culture et de la tradition francophones. Elle vient compléter par ses activités ce que ne peuvent offrir la famille et l’école. Elle est un lieu de rassemblement, un lieu de concertation, un lieu de revendication, mais surtout un lieu de festivités.

 

Festival fransaskois, Rendez-vous fransaskois, Fête de la Saint-Jean-Baptiste, ceinture fléchée fransaskoise, danse, chanson et musique autant contemporaines que traditionnelles, littérature, réseau associatif, peinture, sculpture, histoire, monuments, architecture, cuisine, etc.

Ça fait beaucoup de choses à intégrer, mais ça se fait tout au long de la vie avec l’aide de nombreux intervenants. Pour bâtir l’avenir, il faut vivre son présent et comprendre le passé. Passer les traditions fait partie du processus.

 

 

Print
78
Comments are only visible to subscribers.

Index - En quelques mots

No content

A problem occurred while loading content.

Previous Next
Terms Of UsePrivacy StatementCopyright 2014 par L'Eau vive
Back To Top