Close

en quelques mots

 

 

Michel Vézina
/ Categories: En quelques mots, 2016

20 Francothons déjà!

Comme le temps passe vite.  Le prochain Francothon aura lieu le 28 mai 2016 à Regina à Radio-Canada. Il en est passé de l’eau sous les ponts depuis les premiers Francothons.

Au fil des ans, la formule a changé considérablement. Au début, cette activité de prélèvement de fonds était faite à partir de la sélection d’une série de projets qui devaient permettre d’attirer la générosité des donateurs en fonction de leurs intérêts. 

Puis, on en est venu à la formule actuelle où les gens sont appelés à donner à différents fonds, sans qu'il y ait un projet ponctuel en vue, les dons reçus aidant à la capitalisation des argents amassés au sein de la Fondation fransaskoise.  Celle-ci en fait la redistribution suite à un appel de projets, sur le modèle que l’on retrouve un peu partout au pays dans les autres fondations.

La participation de Radio-Canada a aussi changé au long des années. Au début, c’était essentiellement à la radio. Puis s’est ajoutée la télévision et rapidement, Internet est devenu incontournable. Et le temps s’est aussi contracté: d’une activité d’une journée, on est passé à l’équivalent d’une demie journée puis de quelques heures, de l’après-midi en soirée, du souper au milieu de la soirée, et maintenant en après-midi. 

La façon de faire des dons a également changé: du chèque qui était envoyé par le donateur, on est passé à la capacité potentielle du crédit, puis s’est ajoutée la possibilité de faire les dons en ligne.

Au tout début, l'objectif était de 20 000 $, puis on s’est mis à rêver un peu plus pour atteindre 30 000 $, qui sont devenus 40 000$, puis 50 000 $ et maintenant 60 000 $. Il serait intéressant de faire comme l’an passé et d’atteindre 100 000 $ mais il s’agissait plutôt d’un événement ponctuel. Peut-on espérer atteindre un jour les résultats de la Fondation franco-albertaine?(1) Nous n’avons pas la même population mais qui sait, un jour peut-être? 

Un des anciens présidents de la Fondation fransaskoise avait indiqué que le cap à viser était 5 000 000 $ en capital entre les différents fonds auxiliaires qui la composent.  Le montant actuel, d’environ 1,2 millions $, est nettement insuffisant pour répondre aux besoins de la communauté.

La Fondation fransaskoise constitue un des rares leviers financiers appartenant à la communauté fransaskoise. Tout le reste du financement relève essentiellement de contributions et de subventions gouvernementales. La capacité d’autofinancement est très faible en raison de la dispersion de la communauté, de son petit nombre et surtout d’un manque de ressources pour lui donner un véritable élan. Cela n’empêche pas certains organismes et certaines communautés (surtout dans les grands centres urbains) de se tirer d’affaire mais l’ensemble de la communauté demeure fragile, plus près de la survie que de la vitalité. 

Il est donc important une fois de plus de contribuer au Francothon de la Fondation fransaskoise, particulièrement en ce 20ième anniversaire. Peu importe le montant qui sera récolté, il constituera un pas de plus vers une plus grande autonomie financière de la communauté fransaskoise et de ses composantes et structures.

Vous pouvez donner au fonds de votre choix et de la façon que vous voulez. Individuellement on peut faire un peu. En groupe on peut faire beaucoup mieux. Donner généreusement au Francothon 2016.


(1) La Fondation franco-albertaine a recueilli un peu plus de 220 000$ en 2014, 215 000$ en 2015.


Print
1425

Comments are only visible to subscribers.

Terms Of UsePrivacy StatementCopyright 2014 par L'Eau vive
Back To Top