Close

Tribune libre

NOTE: Les opinions exprimées sur cette pages sont celles de nos lecteurs et lectrices et ne reflètent pas nécessairement celles de l'Eau vive. Si vous désirez soumettre un texte veuillez le faire parvenir à redaction@leau-vive.ca.

Vous cherchez des poux madame Bombardier

Réaction de Marie-France Kenny au documentaire de Denise Bombardier

Author: Marie-France Kenny/Monday, October 14, 2019/Categories: Courrier du lecteur

Denise Bombardier sur le plateau de Tout le monde en parle, le 6 octobre 2019

Denise Bombardier sur le plateau de Tout le monde en parle, le 6 octobre 2019

Photo : Capture d’écran, émission Tout le monde en parle
Wow, Madame Bombardier. Comme je me réjouis de voir que vous semblez mieux me connaître que moi-même.

Votre semblant de documentaire, que vous venez d'annoncer ne me tente pas. Un documentaire, rapporte des faits, des points de vue de tous les côtés. Vous avez plutôt décidé de faire un documentaire pour justifier vos propos de l'an dernier. Une vraie grande dame, aurait eu l'humilité d'avouer qu'elle ne nous connais pas. Mais pas vous, vous détenez la vérité absolue. Comment osez-vous corriger un mot lors d'une discussion intéressante avec un jeune homme. Quelqu'un avait quelque chose de plus intéressant à dire que vous et plutôt que de l'écouter, vous l'interrompez pour le corriger. Voilà bien la preuve que vous n'écoutiez pas ce qu'il vous disait et que vous cherchiez des poux.

Combien de Québécois ont des "wipers" et des "bumpers" après leur "char". Les corrigez-vous à chaque fois? J'ose croire que non. Sachez Madame que vous n'avez pas le monopole de la langue française et de ses accents. Nos jeunes parlent français aussi bien que n'importe quel jeune du Québec.

À cause de gens comme vous qui se moquent d'un mot mal utilisé, nos jeunes souffrent d'insécurité linguistique. Vous voudriez que les francophones de partout soient traités aussi bien que les anglais du Québec? Faudrait peut-être commencer par nous traiter mieux vous même et non pas comme des citoyens de seconde classe. Vous devriez avoir honte de vous servir de l'argent des contribuables et du diffuseur public pour tenter de faire croire que vous avez fait un documentaire pour rencontrer les francos. En passant, si vous aviez le moindre jugement, vous comprendriez que les statistiques donnent la langue maternelle.

Et oui, le français langue maternelle est en perte de vitesse partout au Canada. Les francophones font moins d'enfants. On ne compte pas Madame Nguyen dont la langue maternelle est le vietnamien. Pourtant Mme Nguyen envoie ses enfants à l'école en français à Mtl. Elle a un commerce où elle sert ses clients en français. Elle va à la banque, à l'épicerie, au cinéma en français. Elle n'est pas compté dans les statistiques parce qu'elle veut transmettre sa langue maternelle à ses enfants et qu'elle leur parle le vietnamien à la maison. On ne compte pas non plus les Sénégalais dont la langue première est le Wolof, mais qui ont comme première langue officielle le français.

Diriez-vous à Boucar Diouf qu'il n'est pas francophone? Je ne pense pas. Mon amie, Leia Laing, est de langue maternelle anglaise. Elle a deux enfants qu'elle élève en français, elle fait du théâtre en français, elle est auteure-compositrice-interprète en français et elle enseigne à l'école francophone. Je la considère francophone de langue maternelle anglaise puisqu'elle choisit de vivre une partie de sa vie en français. Ce n'est certainement pas le fait d'avoir rencontré des gens de 3 communautés pendant 15 minutes chacune qui vous donnent le droit de nous juger et de dire que vous nous connaissez.

Bravo Dany Turcotte de lui avoir tenu tête.

Print

Number of views (1194)/Comments ()

Theme picker

Terms Of UsePrivacy StatementCopyright 2014 par L'Eau vive
Back To Top