Close

Tribune libre

NOTE: Les opinions exprimées sur cette pages sont celles de nos lecteurs et lectrices et ne reflètent pas nécessairement celles de l'Eau vive. Si vous désirez soumettre un texte veuillez le faire parvenir à redaction@leau-vive.ca.

Question sur les réussites et les échecs de l'ACF

(Quatrième d'une série de quatre)

Author: Daniel Paquet/Thursday, July 5, 2018/Categories: Courrier du lecteur, 2018

Depuis sa fondation, l'Assemblée communautaire fransaskoise (ACF) a dirigé de nombreux projets où des sommes importantes ont été dépensées. Malheureusement, pour l'essentiel, il n'y a pas eu de compte rendu public où auraient pu être jugés les impacts réels sur la communauté, l'efficacité par rapport aux sommes impliquées, les points positifs et négatifs ressortant des expériences.

Prendre un temps de réflexion pour analyser les réalisations est un processus sain pour toute organisation. Cela permet d'éviter de répéter les erreurs et de célébrer les justes réussites. Il ne s'agit pas d'écrire un rapport pour écrire un rapport et de s'empresser de le cacher dans une armoire. On parle ici de rendre des comptes à la communauté que l'on s'est donné mission de servir. C'est une question de transparence. Par exemple, avant de redémarrer le projet du Terroir, il serait bon de pouvoir se baser sur un rapport public pour connaître les effets utiles et concrets, les points forts et les points faibles qu'a connu le premier volet.

Des projets

Les projets gérés par l'ACF sont de tout ordre. En voici une liste non exhaustive, mais qu'il est bon de rappeler :

  • Baudoux communication
  • Bottin communautaire (plusieurs occurrences)
  • Code d'éthique
  • Commission sur l'inclusion
  • Francofièvre
  • Fransask-moi
  • Fête fransaskoise Inc.
  • Livre pour l'Année des Fransaskois
  • Mission à l'étranger/Programme destination-Canada : France, Belgique, Tunisie, Île Maurice
  • Projet du Terroir
  • Radios communautaires (Mission au Burkina Faso)
  • Revue historique pour le 100e anniversaire de l'ACFC
  • Table ronde métis et accord de collaboration avec les métis
  • Tête de l'emploi et guichet unique

Il n'est pas pertinent d'essayer d'analyser ici tous ces projets. Cela n'aurait pas de sens. C'est la « job » de l'ACF. C'est à l'ACF de rendre des comptes pour ses réalisations. Il est cependant pertinent de mentionner quelques projets qui démontrent l'importance de jeter un regard sur le passé.

Fransask-moi
Ce projet, démarré en 2012 pour l'année des Fransaskois, devait à l'origine prendre la forme d'un film réalisé par l'ONF, mais c'est plutôt un site web qui fut choisi. Le premier projet était de créer un site d'histoire des Fransaskois, ce qui entrait en conflit avec les sites et le projet d'archive déjà en place à la Société historique de la Saskatchewan (SHS). J'étais alors président de la SHS et j'ai dû m'opposer formellement au projet.

Le projet a été changé pour devenir un portail où les artistes pourraient déposer leurs créations, chansons, images, photos, écrits. Cette fois, ce sont les artistes qui ont très mal reçu l'idée de « donner » leurs œuvres. Enfin, c'est une sorte de site participatif, publiant des textes, des photos et des vidéos qui donnaient droit à des jetons virtuels, qui a été construit. Voici le site archivé : web.archive.org/web/20170516081242/http://fransaskmoi.ca.

À son lancement, le site s'était permis de reprendre les contenus de fransaskois.info, sans jamais avoir demandé d'autorisation, sans donner de crédit et en titrant : « NOTRE ACTUALITÉ - découvre toute l'actualité fransaskoise à un seul endroit ! ». J'ai porté la chose à l'attention de la présidente de l'ACF en lui indiquant que j'aurais été ouvert à partager le fil d'information de fransaskois.info, qui est d'ailleurs offert sur L'Eau vive, mais que la manière de faire de l'ACF était inacceptable. L'ACF s'est contentée de retirer le fil d'information sans jamais présenter d'excuse.

Au final, le site Fransask-moi a été, et je pèse mes mots, un échec lamentable. Il a été débranché discrètement il y a quelques mois, après des mois d'inactivité, sans que personne ne s'en aperçoive. Le nom de domaine fransaskmoi.ca est maintenant un site d'hameçonnage web : fransaskmoi.ca. (ATTENTION: ce site a toutes les apparences d'une fraude)

Bottin communautaire

Il est inutile de s'attarder à décrire l'histoire et les problèmes du Bottin communautaire. Une simple invitation à visiter la dernière mouture suffit : fm68.triple8.net/fmi/webd/#ACF-LeBottinV2.

Fête fransaskoise

Il est essentiel de mentionner le travail de recherche fait par la Société historique de la Saskatchewan sur la Fête fransaskoise. Voici le site web dédié à l'histoire de celle-ci et la conclusion tirée : fete.societehisto.com/la-fete-est-finie-n301-n845-t1927.html.

Coûts

Les coûts des projets mentionnés dans la liste varient d'une dizaine de milliers de dollars à plus d'un million. La dernière mouture du Bottin communautaire aurait coûté quelque 20 000 $ et Fransask-moi entre 220 000 $ et 300 000 $, les sources varient. Malheureusement, faute de transparence de la part de l'ACF, ces chiffres doivent être pris avec réserve. En comparaison, fransaskois.info a été offert pour achat à la Coopérative de publication fransaskoise pour 20 000 $, incluant un contrat de service.
États généraux

N'est-il pas temps pour l'ACF de jeter un regard sur les projets passés et d'évaluer les réussites et les ratés ? Dans une situation normale, il ne serait pas nécessaire de demander des États généraux pour avoir un compte rendu des réalisations d'une organisation. Mais la situation actuelle de l'ACF, lorsque couplée au problème de gouvernance et de transparence, a outrageusement dépassé le seuil du normal.

En dehors de l'ACF, il existe une communauté fransaskoise de gens qui parlent et qui rient en français, de gens qui partagent toute la richesse des cultures francophones. C'est cette communauté que l'ACF doit aussi rejoindre et servir. Il est du devoir du président de l'ACF de répondre aux questions posées sans formule oiseuse et sans faux fuyant, pour le bien de l'ACF et surtout, pour celui de la communauté fransaskoise.

[Note de l'auteur : Après la première publication de ce texte, l'ACF a discrètement enregistré le 15 mai le nom de domaine « fransask-moi.ca » (avec un trait d'union) pour y réinstaller le site, qui demeure tout aussi inactif. On doit toutefois être prudent avec ce site, car un lien subsiste vers l'ancienne adresse internet]

Daniel Paquet 
Regina

Print

Number of views (138)/Comments ()

Terms Of UsePrivacy StatementCopyright 2014 par L'Eau vive
Back To Top