Close

Tribune libre

NOTE: Les opinions exprimées sur cette pages sont celles de nos lecteurs et lectrices et ne reflètent pas nécessairement celles de l'Eau vive. Si vous désirez soumettre un texte veuillez le faire parvenir à redaction@leau-vive.ca.

Les nombres de cliques

Un indicateur de performance sur les « conversations »

Author: Réjean Beaulieu/Thursday, May 22, 2014/Categories: Courrier du lecteur

La polémique entourant la fin des parutions « papier » dans les grands marchés de l’empire GESCA devrait porter à réfléchir sur l’avenir de la presse communautaire dans l’Ouest canadien. Si les commanditaires ne croient plus au papier, ce n’est plus qu’une question de temps avant que les annonceurs institutionnels d’ici emboîtent le pas.

Si le succès d’un média doit désormais se mesurer en matière d’accès Internet, il faut féliciter le journal communautaire l’Eau vive pour avoir le courage de publier ses compteurs de cliques sur son nouveau site Web. Même si la donne est inquiétante lorsque l’on observe des nombres de cliques variant du 10 à 20 cliques, 30-40 en moyenne, et de rares 100-200.

Peu de médias publient de tels compteurs, y compris notre diffuseur public. Ces nombres de cliques sont pourtant bien connus par la SRC à l’interne, mais *aucunement* diffusés, de peur sans doute d’effrayer. Notez que je réclamais en 2007 la publication de ces indicateurs de performance devant le comité parlementaire de Patrimoine Canadien lors de son enquête portant sur le rôle d’un diffuseur public au XXIe siècle. Le même propos était repris à l’automne 2012 devant un comité sénatoria, m’invitant à comparaître sur le mémoire initial cinq ans plus tard! Deux ans après, cherchez donc les nombres de cliques entourant la dernière « conversation » de la SRC.

Est-ce que nos principaux bailleurs de fonds se soucient du principal indicateur de performance en 2014 lorsqu’ils financent nos médias et la SRC?

Je félicite la Direction de l’Eau Vive pour avoir le courage de publier ses compteurs de cliques, afin de lancer l’alarme et, espérons, les voir croître en réponse aux contenus les plus pertinents! Cependant, à en juger par la tendance lourde actuelle des « conversations » de la SRC depuis 7 ans, il faudrait se mobiliser.


NDLR :

En ce qui concerne le nombre de cliques que reçoivent nos textes, nous croyons que ceux-ci sont respectables compte tenu de la taille de la population francophone de la Saskatchewan. Toute proportion gardée, si nous nous basons sur l’estimation de 20 000 francophones en Saskatchewan et que nous transposons ces chiffres pour un média québécois francophone (avec une population de 6 millions de francophones) l’équivalent serait le suivant :

50 vues sur l’Eau vive = 15 000 pour un média Québécois. 

Depuis sa mise en ligne il y a un peu plus d’un mois, il y a eu 1850 visites sur notre site et 8 093 pages vues. Certains de nos textes ont été vus plus de 200 fois. L’équivalent serait 60 000 lecteurs au Québec. Ces chiffres, en apparence modestes, reflètent une excellente pénétration du marché fransaskois. En les publiant, notre intention n’est pas de sonner l’alarme, bien au contraire, mais de démontrer le succès de notre site.

Print

Number of views (677)/Comments ()

Terms Of UsePrivacy StatementCopyright 2014 par L'Eau vive
Back To Top