Close

Tribune libre

NOTE: Les opinions exprimées sur cette pages sont celles de nos lecteurs et lectrices et ne reflètent pas nécessairement celles de l'Eau vive. Si vous désirez soumettre un texte veuillez le faire parvenir à redaction@leau-vive.ca.

La SRC Colombie Britannique lente à réagir

Les francophones de Vancouver auront attendu trois heures de plus que les anglophones avant d'être informés d'une panne du Skytrain

Author: Réjean Beaulieu/Tuesday, July 22, 2014/Categories: Courrier du lecteur

Le système de transport en commun Skytrain connaissait hier une panne *majeure* causant énormément de problèmes dans le grand Vancouver pour près de 2 millions de personnes. La CBC avisait rapidement son auditoire anglophone de cette panne majeure. La SRC n'a avisé que 3 heures plus tard. L'événement s'est pourtant passé en milieu de journée en semaine alors que les effectifs de la SRC devaient être en poste, au même titre que ceux de CBC. J'ai même signalé la nouvelle importante via Twitter à @ICI_CB à deux reprises sans aucun suivi de leur part.

Il semble y avoir eu violation des normes journalistiques au pupitre empêchant le public francophone d'être adéquatement informé dans leur langue de préférence. La "liberté de la presse" n'est certes pas remise en cause ici mais bien le droit du public francophone à être informé dans des délais appropriés sur une nouvelle absolument critique.

Le message qu'une telle erreur envoie aux francophones nouveaux arrivants, jeunes, et internautes branchés parmi autres est que vous êtes des citoyens de deuxième classe aussi longtemps que vous maitiendrez le francais comme langue principale et qu'il vaut mieux ne pas faire l'effort de s'informer en français si vous désirez être promptement infiormés sur des événements importants de Vancouver. L'importance de cette nouvelle est telle que la situation créée se comparerait à tout le métro de Montréal en panne! On verrrait mal CBC informer avec trois heures de retard -vs- la SRC sur la panne. Le tollé serait immense et les anglophones de Montréal crieraient à l'injustice, même si CBC n'y opère pas de monopole médiatique linguistique tel qu'à Vancouver.

Il me semble qu'une telle nouvelle d'abord relevée par la CBC pourrait simplement être traduite immédiatement avec des outils de base et une courte validation de traduction au bureau, tel tant de nouvelles simplement régurgitées. Similairement, des nouvelles relevées par du personnel journalistique de la SRC ne sont jamais reprises par la CBC même si la nouvelle mériterait une traduction similaire. Les deux réseaux perpétuent et amplifient ainsi le régime des 2 solitudes et contribuent ce faisant à l'assimilation de la minorité francophone.

En ces temps de rationalisation des dépenses et coupures auprès du diffuseur public, espérons que les actions correctives requises seront promptement prises suite à cette énorme bavure. Agir autrement enverrait encore une fois le message aux francophones que mieux vaut même pas se bâdrer de rien signaler question de ne pas perdre son temps. Ainsi peut-on expliquer pourquoi vous ne recevez à peu près jamais de plaintes de votre auditoire francophone dans tout l'Ouest canadien.

Bien sincèrement,

Réjean Beaulieu, Vancouver

Print

Number of views (1063)/Comments ()

Terms Of UsePrivacy StatementCopyright 2014 par L'Eau vive
Back To Top