- Friday 21 September 2018

fr-CAen-US
Close
Mychèle Fortin

"Un tramway nommé Désir" au Théâre Oskana

Le Théâtre Oskana de Regina présentait, du 15 au 18 mars dernier, Un tramway nommé Désir, de l’auteur américain Tennessee Williams. Écrite en 1947, la pièce a valu à son auteur le Prix Pulitzer l’année suivante. Elle a été portée à l’écran en 1951 par Elia Kazan et jouée au théâtre d’innombrables fois. Le personnage au cœur de ce classique indémodable, Blanche DuBois, est un des personnages féminins les plus complexes de la dramaturgie du XXe siècle.

Quand on pense aux « grosses pointures » qui ont joué les rôles de Blanche (Vivian Leigh, Hélène Loiselle, Isabelle Huppert, Céline Bonnier), de son beau-frère Stanley Kowalsky (Marlon Brando, Alec Baldwin) - pour ne nommer que ceux-là, on se dit qu’il fallait du courage, ou de l’inconscience, ou un mélange des deux, pour monter cette pièce dans un théâtre communautaire. Le metteur en scène Guy Michaud et ses comédiens, en commençant par Émilie Dessureault-Paquette dans le rôle de Blanche, ont honorablement relevé le défi. Bravo !

Previous Article Un cri d’alarme dans les garderies de l’Ouest
Next Article Nouveau directeur et rédacteur en chef de l’Eau vive
Print
86233

Catégories-organismes

Categories

Terms Of UsePrivacy StatementCopyright 2014 par L'Eau vive
Back To Top