- Monday 24 September 2018

fr-CAen-US
Close
Jean-Pierre Picard

Quel avenir pour le Francothon?

AGA de la Fondation fransaskoise

Francothon 2017

Francothon 2017


Photo: Nathalie Franck / Le studio jaune
La Fondation fransaskoise a tenu son assemblée générale annuelle au terme du Rendez-vous fransaskois, à Regina, le dimanche 12 novembre dernier. Le bilan de l’organisme de bienfaisance fait état d’une hausse de 154 766 $, montant investi dans la trentaine de fonds auxiliaires.

L’avenir du Francothon, l’événement annuel de levée de fonds diffusé à Radio-Canada, a été l’objet de discussions. Le président de la Fondation, Roger Lepage, a expliqué qu’en 2017 la Fondation fransaskoise a dû, pour la première fois, défrayer une partie des coûts du spectacle. L’organisme fransaskois a déboursé une somme de 2 500$ alors que la Radio-Canada a investi 2 000 $ pour le spectacle et a contribué la captation et la diffusion. Par le passé, la société d’état prenait en main l’ensemble des coûts liés à l’événement.

Monsieur Lepage considère qu’avec ce changement de cap, le temps est propice pour se pencher sur la formule. « Est-ce que le spectacle amène les gens à donner? Est-ce qu’une soirée avec plein de personnes au téléphone donnerait le même résultat ? »

Monsieur Lepage s’inquiète de la nouvelle orientation de notre diffuseur d’État qui s’éloigne de plus en plus de la production. « Il me semble que Radio-Canada est en train de se désengager des régions. Ils font de moins en moins de production. Ils signent des contrats avec des producteurs. Ça peut marcher dans un milieu majoritaire, mais ici on n’a pas de producteurs. » Pour le Francothon de 2017, c’est le Conseil culturel fransaskois qui avait hérité de la tâche d’organiser le spectacle. 

François Tremblay, directeur des contenus pour l’Ouest, assure que « le partenariat avec la Fondation fransaskoise demeure important pour nous et nous avons l’intention de le maintenir. Comme chaque année, nous entamerons sous peu des discussions avec nos partenaires pour voir quel sera le format du Francothon 2018. »

Monsieur Tremblay confirme cependant que la société d’État préfère s’éloigner de son volet de producteur. « Depuis 2 ans, Radio-Canada a concentré son action là où est son expertise, c’est à dire la captation, la diffusion et la couverture de l’événement. »

Un nouveau site Web

La Fondation fransaskoise a profité de sa réunion annuelle pour faire le lancement de son nouveau site Web. Nathalie Franck, la conceptrice du site, était sur place pour faire une présentation de la nouvelle plateforme.

Une étude des besoins

Au cours de l’année, la Fondation fransaskoise dressera un inventaire des besoins stratégiques de la communauté. Le but est de faire une réflexion sur les investissements qui auront le plus d’impact sur la communauté afin de guider l’organisme dans l’établissement des critères d’attribution des fonds de la Fondation.

Previous Article Conseil culturel fransaskois : Un nouveau plan stratégique
Next Article La chanson fransaskoise d’hier à aujourd’hui
Print
2412

Catégories-organismes

Categories

Terms Of UsePrivacy StatementCopyright 2014 par L'Eau vive
Back To Top