fr-CAen-US
Close

Catégories-organismes

Categories

Organisme

Les Fransaskois discutent de leur avenir

ICI Saskatchewan a organisé un panel diffusé sur le Web lors du Rendez-vous fransaskois

Le président de l'ACF en compagnie des membres du Panel sur l’avenir de la francophonie canadienne

Le président de l'ACF en compagnie des membres du Panel sur l’avenir de la francophonie canadienne

De gauche à droite :

  • Bintou Sacko, directrice de l’Accueil francophone du Manitoba (AFM)
  • Jean Johnson, président de la Fédération des communautés francophones et acadienne (FCFA)
  • Denis Simard, président de l'Assemblée communautaire fransaskoise
  • Marjolaine Perron, animatrice de ICI Saskatchewan et modératrice du panel
  • Carol Jolin, président de l’Assemblée de la francophonie de l’Ontario (AFO)
  • Fayza Abdallaoui, ancienne présidente du Mouvement ontarien pour les femmes immigrantes francophones (MOFIF)
  • Andréa Perrault, députée communautaire à Saskatoon de l’Assemblée communautaire fransaskoise (ACF)
  • Denis Desgagné, ancien président-directeur général du Centre de la francophonie des Amériques (CFA), aujourd’hui directeur des partenariats et de la programmation culturelle au Conseil des écoles fransaskoises (CÉF)

Photo: Assemblée communautaire fransaskoise (2019)

REGINA - Les projecteurs étaient tournés vers les Fransaskois le samedi 9 novembre 2019. Le Panel sur l’avenir de la francophonie canadienne, animé par Radio-Canada, était alors diffusé en direct à l’échelle nationale par webdiffusion.

Organisé par l’Assemblée communautaire fransaskoise (ACF) en partenariat avec Radio-Canada, l’événement a rassemblé environ 80 personnes. Au centre, six intervenants francophones ont tenté de répondre à diverses questions lors d’une table ronde sur l’avenir de la francophonie canadienne.

Le tollé qu’ont créé récemment les propos de Denise Bombardier est en partie la cause de ce panel diffusé nationalement. Malgré tout, Denis Simard, président de l’ACF, identifie une plus large raison d’être à la discussion : « La communauté fransaskoise évolue (…) et quel meilleur moyen que d’écouter les gens qui la compose ? Ce panel va apporter des pistes de solutions et on espère pouvoir s’en servir à l’avenir. »

Préserver la francophonie

Jean Johnson, président de la Fédération des communautés francophones et acadienne du Canada (FCFA), était l’un des panélistes. Il en a profité pour répondre aux propos de Denise Bombardier : « Bien que ces propos soient offensants, elle nous a fait une très grande faveur : elle a mis la table pour un discours pancanadien sur la réalité de nos communautés », estime-t-il.

Plusieurs thèmes ont été abordés et débattus au cours de la rencontre, dont l’intégration, la place de la jeunesse et le rôle du gouvernement fédéral. Denis Simard retient deux points majeurs : « D’une part, il y a la notion d’inclusion. Il est important que les nouveaux arrivants soient conseillés et également consultés. (…) Il y a aussi l’importance du sens identitaire. Oui, on est Fransaskois, oui, on est Canadiens, mais c’est avant tout une question personnelle, ce n’est pas à nous d’imposer comment la communauté s’identifie. »

Le président de l’ACF a également souligné qu’il était primordial d’offrir des programmes francophones post-secondaires qui rejoignent les jeunes afin que ces derniers ne soient pas obligés de quitter la province. Le porte-parole insiste ici sur la rétention scolaire, un vrai défi en milieu minoritaire.

Enfin, Denis Simard offre sa reconnaissance à Radio-Canada ainsi qu’aux six panélistes qui ont donné avec générosité leurs points de vue et leurs pistes de solutions. « Le crédit leur revient », conclut-il.

Visionner la conférence sur la page Facebook de Radio-Canada ICI Saskatchewan.

Previous Article Plusieurs lancements au Rendez-vous fransaskois
Next Article « Il y a 35 ans que je te lis ! »: Spectacle hommage à la littérature fransaskoise
Print
1234

Theme picker

Terms Of UsePrivacy StatementCopyright 2014 par L'Eau vive
Back To Top