- Monday 6 December 2021

fr-CAen-US
Close
Le CÉCS au chevet de la fransaskoisie durant la pandémie

Le CÉCS au chevet de la fransaskoisie durant la pandémie

L'assemblée générale annuelle du Conseil économique et coopératif de la Saskatchewan (CÉCS) a eu lieu virtuellement le mercredi 15 septembre. L'occasion pour l'organisme responsable du développement économique de la communauté fransaskoise de faire le point sur ses activités, ses projets et ses réalisations au cours de l'année 2020-2021.

547 emplois créés, 172 000 dollars d'investissements dans différents projets et pas moins de 18 nouvelles entreprises francophones ayant bénéficié d'accompagnement. Voilà quelques-uns des chiffres clés à retenir du bilan du CÉCS pour 2020-2021. 

Les données ont été révélées lors de l'assemblée générale annuelle (AGA) de l'organisme à laquelle plus d'une vingtaine de personnes ont assisté, dont les membres du conseil d’administration (CA), de l'équipe et de la communauté.

De nombreux financements

Le CA et la direction du CÉCS jugent tous deux que le bilan de l'organisme est satisfaisant, en dépit de la pandémie et de ses contraintes. « Malgré le télétravail, les livraisons des services à la clientèle ainsi que les projets de développement économique ont connu de grands succès », indique Robert Carignan, président du CÉCS et entrepreneur fransaskois de longue date. 

Ce dernier, qui a été réélu pour un nouveau mandat lors de la rencontre, a pris pour exemple les financements octroyés aux organismes et communautés dans le cadre du Fonds de développement économique francophone de l'Ouest (FDEFO). 

À ce titre, le rapport annuel du CÉCS montre que les demandes de financement ont atteint 1,6 million de dollars et que les montants investis ont totalisé 172 000 dollars. Une bouffée d'oxygène pour les organismes fransaskois en ces temps de crise sanitaire et économique.

De son côté, Kouamé N'Goandi, directeur général du CÉCS, s’est dit tout aussi satisfait du rendement et des résultats de son équipe. « En plus des programmes habituels, à savoir les programmes Connecteur, Accès Emploi, Employabilité francophone, Emploi des femmes de minorités visibles, Développement économique et entrepreneurial, trois nouvelles initiatives ont été lancées par le CÉCS. »

Le responsable fait ici allusion au projet de promotion du tourisme francophone « Venez nous découvrir », ainsi qu’à l'accueil de la Coupe des startups 2021 et à la mise en place du FDEFO, ce dernier ayant financé quatre projets pour le compte de quatre organismes à hauteur de 100 000 dollars au total, accompagnés d’un effet de levier de 381 050 dollars.

Des secteurs clés

Le CÉCS enregistre 639 services de renseignements commerciaux offerts durant l’année 2020-2021 aux entreprises francophones et bilingues de la Saskatchewan. Par ailleurs, 15 séances de formation commerciale ont été données au cours de la même période. 

En outre, le soutien à l’employabilité des jeunes et celui des femmes issues des minorités visibles ont reçu, respectivement, l’accompagnement de 39 et 6 chercheurs d’emplois dans la province.

La santé fait aussi partie des centres d’intérêt du CÉCS. « M. Gérald Gareau [conseiller en développement économique au CÉCS] nous aide avec un projet de construction d’une maison de soins personnels à Saint Brieux. Ses contributions ont aidé notre équipe à avancer dans la collecte de fonds et la prise de décisions », témoigne Richard Coquet, un entrepreneur fransaskois de cette communauté rurale située au nord-est de Saskatoon.

Secteur important aux yeux du CÉCS, le tourisme francophone, frappé de plein fouet par la pandémie, a bénéficié du nouveau projet « Venez nous découvrir ». Pour leur part, les projets Économusée et Géo-cachette bilingues, nécessitant un contact physique avec les visiteurs, ont été mis en pause.

Autre secteur stratégique pour le CÉCS : l’économie verte. L’organisme a lancé le nouveau projet « Le nouveau vert en affaire$ » et l’organisation de deux webinaires autour de l’économie circulaire, rassemblant 56 participants.

Au niveau de la promotion internationale de la Saskatchewan, le CÉCS a démarré un nouveau projet de développement des exportations agricoles vers les pays francophones, en l’occurrence le Maghreb, en recourant au service d’un consultant pour étudier le potentiel de ce marché.

Outre une mise à jour routinière des statuts, l’AGA du CÉCS a fait état de la sortie de deux membres du CA, à savoir Clément Dion et Denis Garand après six ans de mandats. N’Goné Dione a de son côté rejoint l’équipe des administrateurs et Rose Kumbu a renouvelé son mandat.

Sur le plan des finances, l’organisme se porte en bonne santé, bouclant l’exercice financier précédent avec un excédent de 259 729 dollars, du fait de l’augmentation des financements et de la réduction des charges à cause de la pandémie. Le budget de l’année 2021-2022 s’élève pour sa part à 4,9 millions de dollars.

Previous Article Le Rendez-vous fransaskois est de retour en 2021
Next Article La genèse d'un demi-siècle d’actualités fransaskoises
Print
902

Catégories-organismes

Categories

Terms Of UsePrivacy StatementCopyright 2014 par L'Eau vive
Back To Top