- Wednesday 14 November 2018

fr-CAen-US
Close

Assemblée générale de la Société canadienne-française de Prince Albert

Remise du chèque pour les structures de jeu de l'école

Remise du chèque pour les structures de jeu de l'école

De gauche à droite, Richard Grenier directeur de la SCFPA, Michel Dubé président de la SCFPA et Dominic Rivard directeur de l'école Valois.
Ce chèque correspond aux levées de fond organisées par la SCFPA (préparation de dîners chauds vendus aux élèves de l'école) pour l'achat de structures de jeux pour l'école.
Photo: Sandra Hassan Farah (2016)
L’Assemblée générale de la Société canadienne-française de Prince Albert (SCFPA) s’est tenue le lundi 6 juin dernier dans le gymnase de l’école Valois. Comme à l’accoutumée, la SCFPA a accueilli les participants avec un buffet salé/sucré.

Plusieurs membres actifs ainsi que des représentants des partenaires locaux, tels que la direction de l’école, la présidente du conseil des parents de l’école Valois, les deux députés de l’Assemblée communautaire fransaskoise de Prince Albert, le CEECS et les représentants du corps professoral de l’école Valois et du centre éducatif se sont déplacés pour l’occasion. Ils ont pu s’intéresser de près aux différents points de l’ordre du jour et au bilan des activités organisées durant l’année 2015-2016.

Le président de la SCFPA, Michel Dubé, a présenté un bilan annuel de la SCFPA très riche et très positif pour la deuxième année consécutive. Fier de ce bilan, le président a chaleureusement remercié et renouvelé sa totale confiance en son équipe de direction et en son comité exécutif pour le travail accompli.

Après la validation du rapport financier de la SCFPA qui témoigne de la bonne santé financière de l'association, le deuxième moment fort de l’AGA fut la discussion sur les espaces de la SCFPA et l’entente liée à cet effet avec le Conseil des écoles fransaskoises (CÉF). Il a été question de soumettre à l’assemblée la suite à donner à l’entente signée en 2013 et qui arrive à son terme en août 2016. Plusieurs solutions ont été présentées afin de sortir de la situation précaire que connaît la SCFPA depuis 3 ans. Le président a expliqué à ses membres que la situation semblait préoccuper le CÉF et que le président du Conseil scolaire fransaskois (CSF), Alpha Barry, s’engageait à trouver une solution durable et confortable pour la communauté de Prince Albert.

Rappelons qu’en 2013 la SCFPA avait du libérer ses espaces à l’intérieur du Carrefour fransaskois en faveur de l’expansion de l’École Valois et louer des bureaux à un autre endroit. L’organisme de Prince Albert aimerait récupérer les quelque 1 millions de dollars qu’il a investi dans l’édifice.

A ceci les participants de l’assemblée ont répondu clairement en laissant la responsabilité au conseil exécutif de gérer le dossier de façon très étroite avec le CÉF et les élus du CSF. Même si le recours en justice était dans les discussions, il a été clairement décidé de maintenir une pression médiatique et politique sur le gouvernement, le ministère de l’éducation et le CÉF et de revendiquer les dédommagements promis par ce le CÉF dans l’ancienne entente.

Pour donner le mot de la fin à monsieur Dubé, celui- nous a confié qu’il se félicitait de la confiance que l’assemblée a manifesté à son égard, non seulement pour le bilan de la programmation mais aussi pour la stabilité financière, sans oublier pour le lourd mandat de négociation avec le CÉF.

 

Previous Article La radio communautaire: pour vous, par vous
Next Article Le président du CSF s’engage à refléter la volonté de la communauté
Print
3105

Catégories-organismes

Categories

Terms Of UsePrivacy StatementCopyright 2014 par L'Eau vive
Back To Top