Skip Navigation

Petite enfance: les communautés francophones ont besoin de plus de soutien

Le commissaire aux langues officielles publie un rapport sur la petite enfance

30058 of views

Tags

Le commissaire aux langues officielles, Graham Fraser.

Le commissaire aux langues officielles, Graham Fraser.

Photo: CLO (2014)

Dans son rapport "La petite enfance: vecteur de vitalité des communautés francophones en situation minoritaire", dévoilé le 3 octobre 2016, le commissaire aux langues officielles, Graham Fraser, demande au gouvernement fédéral d’ouvrir les coffres pour les services touchant la petite enfance en milieu minoritaire. M. Fraser veut que le prochain plan pour les langues officielles d’Ottawa assure un financement "suffisant, stable et continu" pour ces services.

La présidente de la Commission nationale des parents francophones  (CNPF), Mme Véronique Legault, accueille favorablement ce rapport  qui « démontre clairement l’enjeu vital de la petite enfance pour l’avenir des minorités francophones. »  Or, selon M. Graham, la qualité et l'accessibilité des services sont plombées par le manque de ressources, la pénurie de personnel et la fragmentation des services. 

Madame Legault confirme que « les listes d’attente pour des services de garde en français débordent dans presque toutes les communautés francophones au pays. Un nombre important de parents francophones doivent placer leurs enfants dans des services de garde en anglais ».

Pour Mychèle Fortin, qui a dirigé trois centres de la petite enfance à Montréal, « il y a un manque de places partout, même en milieu majoritaire. Le défi particulier du milieu minoritaire c’est trouver du personnel formé et compétent qui maîtrise la langue et surtout de le conserver. Le taux de roulement est très élevé. » 

Ce que confirme Sandra Hassan Farah, directrice du centre éducatif Trésors du monde à Prince Albert. « Recruter du personnel qualifié avec un niveau de français excellent et des techniques éducatives réfléchies et adaptées relève du tour de force au sein de cette province anglophone ».

Frédérique Baudemont, directrice générale de l’Association des parents fransaskois

Frédérique Baudemont, directrice générale de l’Association des parents fransaskois

Photo : Alexandra Drame (2015)
En entrevue à Radio-Canada, la directrice de l’Association des parents fransaskois, Frédérique Baudemont, a affirmé que « la petite enfance c’est le berceau de nos communautés en milieu minoritaire et c’est essentiel d’offrir des services dans ce domaine. » 

Même si elle reconnaît qu’il y a un manque de ressources elle considère que « le grand défi est le manque de continuité. On ne voit pas une vision à long terme dans le dossier de la petite enfance. Cette vision ne peut se développer en silo. Il faut un travail au niveau fédéral et provincial. » 

Selon madame Baudemont, il y a du travail à faire pour se faire connaître auprès des instances provinciales et surtout faire connaître nos besoins. Et ces besoins sont différents selon le milieu. « Il n’y a pas un manque de place en milieu rural, par contre il y a des besoins en formation. En zone urbaine, il y a des listes d’attente de 200 à 300 places. » 

Graham Fraser estime que le développement de la petite enfance est crucial pour la vitalité des communautés francophones. « Des services accessibles et de qualité aident non seulement les parents francophones à transmettre leur langue à leurs enfants, mais ils favorisent leur transition vers l'école de langue française et le développement d'un sentiment d'appartenance à la communauté », mentionne-t-il.


Related articles

Dualité linguistique : une promotion défaillante

Le mandat du Commissariat aux langues officielles ne s’étend pas aux provinces. Cependant,...

Read more

Changer la Lois sur les langues officielles est une urgence - Raymond Théberge

SASKATOON - Le samedi 3 novembre dernier, lors du Rendez-vous fransaskois qui se déroulait à...

Read more

Une première visite en Fransaskoisie pour le Comité permanent des langues officielles

REGINA - Le 27 septembre dernier, à Regina, avait lieu une séance de consultations du...

Read more

Le mémoire du commissaire

Le commissaire aux langues officielles du Canada, Raymond Théberge, déposera son propre mémoire...

Read more

La vision du nouveau commissaire aux langues officielles

L’ancien recteur de l’Université de Moncton se donne comme objectif que...

Read more

Le CLO en Cour fédérale « L’agent du Parlement a abdiqué à son devoir d’indépendance »

Chantal Carey résume la situation : « Le Commissariat s’oppose...

Read more

Madeleine Meilleur ne sera pas commissaire aux langues officielles

Madeleine Meilleur a retiré une épine du pied des libéraux en se...

Read more

Langues officielles: au citoyen de monter la garde

Depuis dix ans le commissaire aux langues officielles  reçoit des plaintes et...

Read more

Le commissaire aux langues officielles à la rescousse de la minorité anglo-québécoise

Le commissaire aux langues officielles a fait faire de l’exercice à bien des...

Read more

Immigration francophone : Le déficit s’accentue

L’immigration continue d’être au centre des préoccupations des...

Read more