Background Color:
 
Background Pattern:
Reset
Friday, April 19, 2019
Menu
Éducation
Éducation

Contact

Coopérative des publications fransaskoises
210 – 1440, 9e Avenue Nord
Regina (Saskatchewan) S4R 8B1
Tél. 306-347-0481
Téléc. 306-565-3450
www.leau-vive.ca/cpf

Départements

Social

Suivez-nous

 - Friday 19 April 2019

La Presse canadienne
/ Categories: Éducation, Juridique

La cause des francophones du Yukon renvoyée à un tribunal inférieur

Retour à la case départ pour la Commission scolaire francophone du Yukon

École Émilie Tremblay, Whitehorse (Yukon)

École Émilie Tremblay, Whitehorse (Yukon)

OTTAWA - Le combat linguistique que mène devant les tribunaux l'unique commission scolaire francophone du Yukon est loin d'être terminé.

Dans une décision unanime, jeudi matin, la Cour suprême du Canada a renvoyé l'affaire devant un tribunal d'instance inférieure.

Le plus haut tribunal au pays en est arrivé à cette décision après avoir conclu qu'il existait une "crainte raisonnable de partialité" de la part du juge qui avait donné raison à la commission scolaire francophone du Yukon (CSFY).

La Cour suprême ne se prononce donc pas sur les questions touchant l'instruction en français au Yukon.

Et sur l'enjeu du droit de la CSFY de décider elle-même de l'admissibilité des élèves pour des études en français, le plus haut tribunal donne raison au gouvernement territorial.

La juge Abella écrit, au nom de ses collègues, qu'il "ne fait aucun doute qu'une province ou un territoire puisse déléguer à une commission scolaire la fonction de fixer les critères d'admission à l'égard des enfants de non-ayants droit".

Mais "à défaut d'une telle délégation, la commission (scolaire) n'a pas le pouvoir de fixer unilatéralement des critères d'admission différents", poursuit-elle.

La commission scolaire réclamait ce pouvoir en vertu de l'article 23 de la Charte canadienne des droits et libertés.

Son procureur avait plaidé que la reconnaissance de ce droit de sélection était fondamental "pour réparer les torts de l'assimilation" des francophones en situation minoritaire.

Mais avec ce jugement de la Cour suprême, le gouvernement yukonais pourra continuer à sélectionner les élèves ayant droit à une éducation dans la langue de Molière.


Print
4994

Comments are only visible to subscribers.

Conseil des écoles fransaskoises

Nouvelles du CÉF

Vetavision 2019

Les élèves sont cordialement invités à assister à l’événement Vetavision 2019 ! Vetavision 2019 est un événement de deux jours prévu les vendredi et samedi 27 et 28 septembre 2019 au Western College of Veterinary Medicine (WCVM), à Saskatoon.
Thursday, April 11, 2019/Author: Conseil des écoles fransaskoises/

Bourses d'études disponibles pour les étudiants de première année inscrits à un programme post-secondaire

Saskatchewan Pulse Growers (SPG) invite tous les élèves terminant leur 12e année cette année désirant aller dans le domaine de l'industrie agricole à demander l'une des cinq bourses de 5000$ offertes en 2019. 
Thursday, April 11, 2019/Author: Conseil des écoles fransaskoises/

Plan en éducation de la province

Les parents et les élèves fransaskois seront bientôt conviés à deux séances d'engagement en vue d'élaborer le Plan d’éducation de la province pour les dix prochaines années. Ces séances se dérouleront le 30 avril 2019 à Saskatoon pour les...
Thursday, April 11, 2019/Author: Conseil des écoles fransaskoises/
1345678910Last

Le CEF sur Facebook