Close
Éducation
Discrimination et intimidation : « L’inaction n’est plus une option ! »

Discrimination et intimidation : « L’inaction n’est plus une option ! »

En direct sur Zoom et Facebook Live, les porte-paroles du Partenariat provincial interculturel ont dévoilé le 27 avril les résultats d’un sondage sur la discrimination et l’intimidation au sein de la fransaskoisie conduit l’hiver dernier. À la lumière de ces données, les quatre organismes entendent bien éradiquer ces fléaux qui gangrènent la communauté.

Sur les 78 personnes qui ont répondu au sondage réalisé du 23 novembre au 21 décembre 2020, près de 70 % ont déclaré avoir été victimes de discrimination. 

« Ces résultats nous donnent une image de ce qu’ont vécu un certain nombre de personnes. C’est une étude importante qui nous permet de voir la complexité et l’ampleur des problèmes », commente Wilfrid Denis, professeur émérite de sociologie au Collège St. Thomas Moore de la Saskatchewan et auteur du rapport présentant les résultats du sondage.

Constater pour agir

Denis Simard, président de l’Assemblée communautaire fransaskoise (ACF), Sylvie Niyongere, présidente de la Communauté des Africains francophones de la Saskatchewan (CAFS), Alpha Barry, président du Conseil des écoles fransaskoises (CÉF), et Anne Brochu Lambert, présidente du Conseil culturel fransaskois (CCF) ont réagi aux données présentées par l’universitaire.

« Nous sommes extrêmement reconnaissants du témoignage des participants. Surtout que pour certaines de ces personnes il s’agissait de se replonger dans des traumatismes. Nous espérons désamorcer des situations qui sont en évolution », a déclaré pour sa part Anne Brochu Lambert.

Les problèmes soulevés par les répondants couvrent un large éventail de réalités, tant au sein de la fransaskoisie qu’auprès de la majorité anglophone : insécurité linguistique, isolement social, discrimination au travail, climat malsain au sein de conseils d’administration… 

Face à cette situation, Wilfrid Denis a présenté une série de dix recommandations. Ce dernier suggère notamment que les organismes développent des stratégies d’intervention et d’autodéfense verbale et intellectuelle. « Beaucoup de personnes ne savent pas comment réagir lorsqu’ils sont témoins ou victimes de discriminations. Ils se sentent souvent dépourvus de moyens », note-t-il.

Standardiser les politiques

Surtout, le sociologue recommande que les organismes s’assurent de disposer de procédures claires et bien connues des Fransaskois. « L’un des problèmes soulevés à plusieurs reprises par les répondants, c’est qu’ils ne connaissent pas les procédures ou, si elles existent, qu’elles ne sont pas claires », relève-t-il.

Wilfrid Denis propose ainsi que l’ACF travaille de concert avec les autres organismes pour établir un mécanisme communautaire formel et unifié de résolution des conflits. « Ce serait important que les organismes partagent les mêmes politiques et procédures. Il ne s’agit pas de tout recommencer à zéro, on peut emprunter des procédures à d’autres organismes pour améliorer les siennes par exemple », fait-il remarquer. À cet égard, Denis Simard pense que « la table des directions générales serait une belle place pour parler des politiques communes à travers tout le réseau afin de normaliser le processus ». 

En outre, l’auteur du rapport souligne le besoin de se doter d’un répertoire de ressources pour soutenir les victimes. « Le manque de soutien et d’accompagnement des victimes est ressorti dans le sondage », rapporte Wilfrid Denis. Enfin, il faudrait selon lui que les organismes exigent de leur conseil d’administration et direction une formation continue afin de bien remplir leurs rôles et responsabilités.

La fransaskoisie en péril

« Quand il y a des problèmes de discrimination et d’intimidation, l’impact est collectif, souligne Wilfrid Denis. Les victimes ou les témoins de situations conflictuelles se retirent de la communauté fransaskoise. Plusieurs problèmes interpersonnels ont un effet boule de neige, prennent des proportions énormes et enveniment toute la communauté. Il faut que la communauté prenne en main la situation avant cette escalade. » 

Une inquiétude partagée par le président de l’ACF : « Qu’est-ce qu’on peut faire pour ramener ces gens qui ont décroché de la communauté ? On pourrait envisager une campagne provinciale francophone anti-harcèlement », évoque Denis Simard.

De son côté, Anne Brochu Lambert espère que le Partenariat saura montrer la voie et encourager la collaboration au sein de la fransaskoisie. « La consultation et la concertation sont la seule condition pour trouver un consensus », perçoit-elle. « Nous sommes tous conscients que le travail ne fait que commencer, mais il est bel et bien amorcé », conclut Sylvie Niyongere, présidente de la CAFS.

Le rapport du sondage peut être consulté sur le site de l’ACF et bientôt sur une page dédiée au Partenariat provincial interculturel.

Print
2812
Comments are only visible to subscribers.

Theme picker

 

Nouvelles et blogue du

Conseil des
écoles
fransaskoises

Nouvelles du CÉF

Atelier gratuit de sensibilisation à la cyberdépendance pour les parents

Le 23 septembre 2021 Chers parents et tuteurs, Le Conseil des écoles fransaskoises (CÉF) offre des ateliers de sensibilisation à la cyberdépendance. La cyberdépendance, c’est l’usage problématique d’Internet et des nouvelles technologies. La...
Thursday, September 23, 2021/Author: Conseil des écoles fransaskoises/

Journées du patrimoine 2021

Comme chaque année, la Société historique de la Saskatchewan (SHS) invite les écoles du CÉF à participer à la 16ème édition des Journées du Patrimoine : L'éclosion du lys des prairies, du 22 au 28 septembre 2021.
Friday, September 10, 2021/Author: Conseil des écoles fransaskoises/

La rentrée dans les écoles du CÉF - École Valois

À l'école Valois, la rentrée, c'était la fête! Les élèves de la prématernelle à la 6e année sont arrivés à l’école pour trouver des ballons et de la musique dans la cours d’école. Les élèves ont rencontré leur enseignant à l'extérieur avant...
Friday, September 10, 2021/Author: Conseil des écoles fransaskoises/

La rentrée dans les écoles du CÉF - Écoles Beau Soleil et Mathieu de Gravelbourg

La directrice, Mme Maryse, a accueilli les élèves à l’extérieur et ils ont eu la chance de rencontrer tous les membres du personnel dès leur arrivée dans l’école.
Friday, September 10, 2021/Author: Conseil des écoles fransaskoises/

Rosalie Lizée prend la barre du service des Partenariats et de la programmation culturelle

Regina, le 1er septembre 2021 – Le Conseil des écoles fransaskoises (CÉF) est fier d’annoncer la nomination de Rosalie Lizée à la coordination du service des Partenariats et de la programmation culturelle. Originaire de Gravelbourg, Mme Lizée...

Wednesday, September 1, 2021/Author: Conseil des écoles fransaskoises/

Message du directeur général à l'occasion de la rentrée 2021-2022

(ENGLISH WILL FOLLOW) Le 23 août 2021 Bonjour chers parents et tuteurs, Il ne reste plus que quelques jours avant que le personnel des écoles accueille nos enfants dans nos établissements scolaires du CÉF. Une rentrée scolaire suscite beaucoup...
Monday, August 23, 2021/Author: Conseil des écoles fransaskoises/
Friday, August 20, 2021/Author: Conseil des écoles fransaskoises/

Un jardin hydroponique à l'école Boréale

Projet de jardin hydroponique à l’École Boréale de Ponteix Le jardin hydroponique s’inscrit dans le cadre du partenariat entre l’École Boréale et l’association communautaire Les Auvergnois de Ponteix. À travers ce jardin, les élèves ont créé un...
Friday, June 25, 2021/Author: Conseil des écoles fransaskoises/

On célèbre le Mois national de l'histoire autochtone à l'école Ducharme

La journée de lancement du mois national de l’histoire autochtone a été célébrée à l’école Ducharme le 01 juin 202. Le projet de cette journée était : j'enseigne sur le territoire du traité #4. À cet effet, il y a eu création des chemises avec...
Friday, June 25, 2021/Author: Conseil des écoles fransaskoises/

Le CÉF offre maintenant le programme Jeune apprenti de la Saskatchewan (JAS / SYA)

Le programme Jeune apprenti Saskatchewan (JAS / SYA) donne aux élèves du secondaire l'occasion d'en apprendre davantage sur les cheminements de carrière dans les métiers spécialisés et de prendre une longueur d'avance dans leur choix de...
Friday, June 25, 2021/Author: Conseil des écoles fransaskoises/
1345678910Last

Theme picker

Le CEF sur Facebook


Terms Of UsePrivacy StatementCopyright 2014 par L'Eau vive
Back To Top