Close
Jean-Pierre Picard

Un ancien président du CSF se prononce

Rencontre avec Yvan Lebel

Yvan Lebel

Yvan Lebel

Photo: Jean-Pierre Picard (2015)
La Table des élu.e.s du 16 avril s’est penché sur les division au sein de la communauté causées par le débat entourant la réembauche de Bernard Roy au Conseil des écoles fransaskoises (CÉF). L’annonce qu’il allait réintégrer ses fonctions de Directeur de l’éducation a provoqué un tollé chez de nombreux parents et la surprise au sein de la communauté.

Le Conseil scolaire fransaskois a alors fait volte face et annoncé que monsieur Roy n’occuperait pas cette fonction et qu’un nouveau poste allait être créé afin de maintenir son embauche. 

« Est-ce qu’on pense à nos jeunes dans tout ça ? » C’est le cri du cœur d’Yvan Lebel qui a déjà occupé la présidence du Conseil scolaire fransaskois pendant 4 ans. « Si on avait pensé aux enfants en premier, plutôt que de poursuivre des agendas personnels, ce qui est arrivé dans le dernier mois ne serait jamais arrivé. » 

Selon lui, le choix de réembaucher Bernard Roy découle de la volonté « d’un petit groupe qui veut poursuivre les batailles juridiques. Je ne crois pas que c’est le bon moment pour ça. Nous avons fait des gains importants, mais nous n’avons pas pris le temps de stabiliser nos acquis. Les énergies et les ressources qu’on consacre aux recours, ne sont pas consacrées à développer nos programmes d’éducation. Il faut travailler sur le niveau linguistique de nos jeunes et sur la qualité de l’éducation. Quelqu’un peut me dire comment c’est mieux pour nos jeunes de créer un nouveau poste de cadre à 200 000$ par plutôt que d’investir cette somme dans des services? L’argent qu’on dépense pour acheter un crayon pour le Conseil n’est plus disponible pour les enfants. De plus, comment peut-on offrir un poste qui n’a pas été affiché? »

Monsieur Lebel connaît bien Bernard Roy pour avoir eu l’occasion de travailler avec lui pendant plusieurs années. « Monsieur Roy a apporté de bonnes choses au CSF. Il a été un leader dans les progrès qui ont été fait au niveau d’obtention de budgets. C’était la bonne personne au bon moment, mais nous sommes rendus à une autre étape. L’heure n’est pas à la confrontation juridique mais plutôt au développement de programmes pour nos enfants et à la stabilisation de notre système scolaire.» 

Il reste tout de même un flou juridique à régler autour de la question du préscolaire et de l’article 23, et ce au niveau national. C’est d’ailleurs l’offre de services dans ce domaine, sans avoir le financement assuré, qui a contribué à creuser le déficit du CÉF.

« Je n’ai rien contre allez revendiquer nos droits constitutionnels. Mais il faut être solide et on n’est pas solide en ce moment. Le gouvernement va simplement Le gouvernement va miser sur les divisions au sein du conseil et nous dire « réglez vos problèmes et on s’en reparlera ». 

Monsieur Lebel déplore l’absence de transparence et le peu de communication entre les élus et les parents. « Les conseillers scolaires sont élus pour représenter les gens, mais si on ne les écoute pas et qu’on ne leur parle pas comment peut-on affirmer les représenter? On ne domine pas les gens qu’on représente. »

Sur ce point il rejoint la position de la présidente de l’Assemblée communautaire fransaskoise, Françoise Sigur-Cloutier, qui a déclaré en entrevue à Radio-Canada « il faut reconnaître qu’il y a une certaine opacité du côté du CSF. Il y a un certain montant d’information qui devrait être partagé avec les gens. » Même le président actuel du CSF, André Denis, a reconnu qu’il y avait des lacunes dans les communications lors de ses interventions à la Table des élu.e.s. 

Pour monsieur Lebel, «  le CSF doit prendre le temps de communiquer vraiment avec les parents, de bien les écouter et surtout de bien leur expliquer le fond des enjeux. Ce que je trouve difficile, c’est qu’en regardant les parents, je constate que la colère a fait place à la douleur. J’ai rencontré des parents qui deviennent très émotifs. C’est la voix du plus fort qui domine plutôt que la voix de la raison. »

« Tout ce qui se passe peut démotiver les parents. Mais j’espère que les gens voudront quand même s’impliquer aux prochaines élections scolaires. C’est important! 
Previous Article Rencontre avec Kenneth Bos: histoire d'une chronique
Next Article Ma culture, où est-elle sur le campus?
Print
9209

Theme picker

Autres nouvelles - Éducation

Le CÉF lance une application pour téléphone intelligent

Le CÉF lance une application pour téléphone intelligent

Le CÉF a dévoilé, le 12 mars 2020 une a,pplication pour téléphone intelligent qui permettra aux familles et aux élèves d'avoir accès en tout temps à l'information dont elles ont besoin.

Thursday, March 19, 2020/Author: Conseil des écoles fransaskoises/Number of views (315)/Comments (0)/
« Maman, je garde les enfants ! »

« Maman, je garde les enfants ! »

L’Association des parents fransaskois (APF) a offert un atelier sur la garde d’enfants en proposant aux jeunes âgés de 11 à 15 ans la formation Gardiens avertis à Saskatoon le 15 février, à Regina le 22 et à Prince Albert le 29.

Thursday, March 12, 2020/Author: Leslie Garrido Diaz – Initiative de journalisme local – APF/Number of views (330)/Comments (0)/
Le Collège Mathieu formera la relève journalistique dès l’automne

Le Collège Mathieu formera la relève journalistique dès l’automne

Les inscriptions pour le programme de journalisme en français du Collège Mathieu sont finalement ouvertes. 

Saturday, February 29, 2020/Author: Lucas Pilleri – Initiative de journalisme local - APF/Number of views (1146)/Comments (0)/
Un nouvel examen de certification pour les infirmières

Un nouvel examen de certification pour les infirmières

Plusieurs intervenants francophones espèrent qu’un nouvel examen devienne une alternative à l’examen d’agrément national pour les infirmières qui est, depuis 2015, le seul examen obligatoire pour être certifié infirmière au Canada, exception faite du Québec et du Yukon, mais dont la traduction fait l’objet de critiques.

Tuesday, January 28, 2020/Author: Marc Poirier (Francopresse)/Number of views (1195)/Comments (0)/
La bienveillance à l’honneur à l’école Ducharme

La bienveillance à l’honneur à l’école Ducharme

Les 80 élèves de l’école Ducharme de Moose Jaw ont fait preuve de bienveillance au cours des mois de novembre et décembre 2019.

Monday, January 27, 2020/Author: Conseil des écoles fransaskoises/Number of views (1161)/Comments (0)/
La réussite des enfants au coeur du congrès des parents fransaskois

La réussite des enfants au coeur du congrès des parents fransaskois

SASKATOON - L’Association des parents fransaskois (APF) a tenu son symposium le 26 octobre autour du thème « Être parent en 2019 ».  L’événement a rassemblé 128 participants.

Sunday, December 1, 2019/Author: Marie-Lou Bernatchez/Number of views (2543)/Comments (0)/
Les élèves fransaskois honorent la mémoire des anciens combattants

Les élèves fransaskois honorent la mémoire des anciens combattants

Survol des activités organisées par les écoles fransaskoises pour souligner le jour du Souvenir.

Friday, November 29, 2019/Author: Conseil des écoles fransaskoises/Number of views (3244)/Comments (0)/
Le Collège Mathieu surfe sur la vague du numérique

Le Collège Mathieu surfe sur la vague du numérique

Regina a accueilli le congrès du Réseau des cégeps et des collèges francophones du Canada

REGINA - Le Collège Mathieu était l'hôte du congrès annuel du Réseau des cégeps et des collèges francophones du Canada les 6 et 7 novembre 2019. Le thème de cette année : « Le numérique, un dénominateur commun. »

Thursday, November 28, 2019/Author: Marie-Lou Bernatchez/Number of views (3105)/Comments (0)/
Au CÉF, l’école se veut communautaire et citoyenne !

Au CÉF, l’école se veut communautaire et citoyenne !

Entretien avec Ronald Ajavon, directeur général du Conseil des écoles fransaskoises

Le CÉF travaille à établir un modèle unique d’école communautaire citoyenne en Saskatchewan. Il vise à favoriser à la fois la réussite des élèves et l’épanouissement des communautés.

Tuesday, November 19, 2019/Author: Conseil des écoles fransaskoises/Number of views (3095)/Comments (0)/
École et descendance française : Les francophones doivent-ils se satisfaire du minimum?

École et descendance française : Les francophones doivent-ils se satisfaire du minimum?

Une semaine après que les Franco-Colombiens aient demandé de meilleures écoles devant la Cour Suprême…

Saturday, November 2, 2019/Author: Réjean Paulin/Number of views (3261)/Comments (0)/
Sciences infirmières : un examen national décrié par les francophones

Sciences infirmières : un examen national décrié par les francophones

Le NCLEX (National Council Licensing Examination) fait trembler bien des candidats francophones au programme de sciences infirmières. Si dans sa version anglaise plus de 80 % d’entre eux réussissent au niveau national, le taux de réussite tombe à 30 % pour les candidats en français.

Thursday, October 31, 2019/Author: Lucas Pilleri/Number of views (4265)/Comments (0)/
Une communauté dévouée pour son école

Une communauté dévouée pour son école

Un nouveau terrain de jeu pour l'École Providence de Vonda

Grâce à la mobilisation des parents, du personnel et de la ville, l’École Providence de Vonda s’est paré d’un terrain de jeu flambant neuf pour le plus grand plaisir des enfants.

Monday, September 23, 2019/Author: Conseil des écoles fransaskoises/Number of views (4639)/Comments (0)/
Coup d'oeil sur l'École Mgr de Laval de Regina

Coup d'oeil sur l'École Mgr de Laval de Regina

L’école Monseigneur de Laval, Pavillon secondaire des Quatre Vents à Regina, n’a rien à envier aux établissements de la majorité.

Monday, September 23, 2019/Author: Conseil des écoles fransaskoises/Number of views (3936)/Comments (0)/
La langue michif au programme d'une école de Saskatoon

La langue michif au programme d'une école de Saskatoon

Un programme offert de la maternelle à la 3e année

SASKATOON - Les étudiants de la maternelle à la 3e année de l’école St. Michael Community School à Saskatoon auront l’occasion de suivre le premier programme d’apprentissage de la langue michif offert dans la ville et l’un des deux seuls programmes à l’échelle de la province.

Sunday, September 15, 2019/Author: Jean-Philippe Deneault/Number of views (4220)/Comments (0)/
Retrouvailles au Collège Mathieu

Retrouvailles au Collège Mathieu

45 ans après avoir terminé leurs études au Collège Mathieu d'anciens élèves se sont rencontrés à Gravelbourg.

 

Thursday, August 29, 2019/Author: Conseil des écoles fransaskoises/Number of views (4634)/Comments (0)/
RSS
1345678910Last

Theme picker

 

Nouvelles du

Conseil des
écoles
fransaskoises

Nouvelles du CÉF

Reprise des activités pédagogiques au CÉF

Le 30 mars 2020 Chers parents et tuteurs, Au terme de cette semaine au cours de laquelle les écoles étaient fermées et durant laquelle le personnel était en congé, je désire porter à votre attention certains éléments importants pour la suite de...
Monday, March 30, 2020/Author: Conseil des écoles fransaskoises/

Reprise des activités éducatives en mode télétravail

Le 19 mars 2020 Chers parents et tuteurs, J’aimerais apporter quelques précisions au sujet de ce qui motive le CÉF à mettre en place les meilleurs services éducatifs qu’il est possible d’offrir aux élèves dans les circonstances actuelles. Il...
Wednesday, March 25, 2020/Author: Conseil des écoles fransaskoises/

Fermeture des écoles du CÉF à compter de vendredi

Le 16 mars 2020 Chers parents et tuteurs, Le Gouvernement de la Saskatchewan a annoncé ce matin la fermeture des écoles. Le CÉF va donc procéder à la mise en application de ces directives et tous les établissements scolaires fermeront à compter...
Wednesday, March 25, 2020/Author: Conseil des écoles fransaskoises/
1345678910Last

Theme picker

Le CEF sur Facebook


Terms Of UsePrivacy StatementCopyright 2014 par L'Eau vive
Back To Top