Close

Les Fransaskois de Saskatoon se préparent à recevoir une nouvelle école élémentaire

Élèves du primaire dans une classe
Crédit : CDC / Unsplash

Le Conseil des écoles fransaskoises (CÉF) et la Fédération des francophones de Saskatoon (FSS) ont été assurés par le gouvernement provincial de la construction d’une nouvelle école francophone à Saskatoon d’ici 2025. D’ici là, les francophones de la ville des ponts sont consultés pour identifier au mieux les besoins.

La construction d’une école francophone à Saskatoon constitue l’un des dix projets prioritaires d’infrastructure scolaire dans la province. Le besoin de construire de nouveaux établissements fransaskois à Saskatoon, Regina et Prince Albert est reconnu par le gouvernement de Scott Moe depuis la signature d’une entente de principe avec la communauté en 2019. 

Ronald Ajavon
Ronald Ajavon, directeur général du Conseil des écoles fransaskoises
Crédit : courtoisie CÉF

Depuis cette annonce, c’est le projet de Regina qui a le plus progressé, le début des travaux étant prévu pour le printemps 2022. Le projet de Prince Albert, quant à lui, reste en suspens. Le gouvernement provincial reste muet à ce sujet malgré les pressions de la communauté. Ronald Ajavon, directeur général du CÉF, assure toutefois que «  le projet de Prince Albert reste une priorité au même titre que celui de Saskatoon ». 

La parole donnée aux Fransaskois

Pour sa part, Bertrand Giroux, président de la FFS depuis presque un an, se dit « très, très heureux que le projet de Saskatoon soit mis de l’avant ». En préparation pour des négociations plus précises avec le gouvernement provincial sur la nature du projet, la FFS a lancé une série de consultations auprès des résidents francophones de la ville. Ces consultations ont pour objectif de façonner une vision commune des besoins en infrastructure de la communauté fransaskoise dans la ville des ponts.

Quatre sessions de consultation en personne sont prévues pour mai 2021, une pour chaque groupe d’âge. « On veut savoir quelles sont les attentes des membres de la communauté selon leur groupe d’âge, en ce qui a trait aux activités qu’ils voudraient faire », résume le porte-parole. Les 18 ans et moins, les 18-30 ans, les 31-55 ans et les 55 ans et plus seront ainsi consultés d’ici le 31 mai 2021.

Bertrand Giroux
Bertrand Giroux, président de la Fédération des francophones de Saskatoon (FFS)
crédit: Fédération des francophones de Saskatoon

Bertrand Giroux trouve le résultat des consultations satisfaisant jusqu’à présent. Les suggestions de la communauté sont intéressantes selon lui : par exemple, les 18-35 ans ont affirmé qu’ils souhaiteraient avoir plus d’activités culturelles ainsi que des activités sportives, comme des tournois et des activités de plein air. 

En plus des quatre consultations publiques, le 29 mai connaîtra le retour des tables de concertation de la FFS. Après 5 ans d’absence, la table de concertation proposera une discussion autour de la problématique de la nouvelle école avec les organismes fransaskois de la ville, et plus généralement des besoins en infrastructures de ces derniers.

Pour Bertrand Giroux, le projet d’une nouvelle école francophone à Saskatoon est l’occasion de « repenser nos systèmes d’infrastructure de locaux communautaires ». Cela afin d’éviter le dédoublement des espaces, et donc de mettre fin à des compétitions négatives et inutiles entre organismes.

Il faut dire que la FFS travaille sur la question des infrastructures communautaires depuis plusieurs années déjà. L’organisme avait lancé un sondage au mois de septembre 2020 pour évaluer les besoins en infrastructures scolaires. Les résultats du sondage et du processus de consultation seront inclus dans un rapport dont la publication est prévue pour automne 2021. 

Ce rapport inclura un inventaire complet des infrastructures francophones de la ville, ainsi qu’une évaluation de l’intensité de leur utilisation. Bertrand Giroux pense que ce rapport permettra d’identifier des locaux sous-utilisés et de former des partenariats afin d’optimiser la gestion de ces espaces.

La FFS et le CÉF attendent les conclusions de ce rapport pour commencer des négociations plus poussées avec le gouvernent. « Les consultations vont informer la position du FFS pour l’attribution des espaces », souligne Bertrand Giroux. 

De son côté, Ronald Ajavon indique que les consultations sont une étape indispensable dans le processus de demande de subventions auprès du gouvernement fédéral, car ce qui a été dit dans ces réunions informera la formulation des demandes.

 

Previous Article Académie Rivier : la fransaskoisie attend un signal du gouvernement
Next Article Assemblée des députés communautaires: du PDG à l’Académie Rivier
Print
8311

Autres nouvelles - Éducation

La francophonie, parent pauvre du postsecondaire

La francophonie, parent pauvre du postsecondaire

L’égalité est loin d’être atteinte entre les établissements postsecondaires francophones et ceux de la majorité anglophone. 

Tuesday, January 25, 2022/Author: Francopresse/Number of views (348)/Comments (0)/
Revue de l'année 2021 - Éducation

Revue de l'année 2021 - Éducation

Survol de l'actualité fransaskoise durant l'année 2021 dans le domaine de l'éducation.

Friday, January 14, 2022/Author: Lucas Pilleri/Number of views (703)/Comments (0)/
Reconnaissance nationale pour Ronald Ajavon du CÉF

Reconnaissance nationale pour Ronald Ajavon du CÉF

Ronald Ajavon du Conseil des écoles fransaskoises est reconnu parmi les 10 personnalités influentes de la francophonie canadienne de 2021.

Monday, January 3, 2022/Author: Francopresse/Number of views (1198)/Comments (0)/
Garderies à 10 $ : pas de clause linguistique pour les francophones

Garderies à 10 $ : pas de clause linguistique pour les francophones

La Fédération des communautés francophones et acadiennes craint désengagement du fédéral de sa responsabilité de protéger l'éducation de la petite enfance en français. 

 

Friday, December 17, 2021/Author: Inès Lombardo – Francopresse /Number of views (1365)/Comments (0)/
Étudier en français sans le parler : le défi des élèves allophones

Étudier en français sans le parler : le défi des élèves allophones

L’intégration des élèves allophones, de plus en plus nombreux, représente un défi pour les écoles francophones en milieu minoritaire. 

Thursday, December 16, 2021/Author: Marine Ernoult – Francopresse/Number of views (1112)/Comments (0)/
Qu'est-ce que la communauté fransaskqueer?

Qu'est-ce que la communauté fransaskqueer?

La Cité universitaire francophone de Regina organisait une table ronde sur la communauté fransaskqueer, du nom d’un projet d’études sur l’identité et les expériences queer et trans des Fransaskois.

Sunday, November 28, 2021/Author: Estelle Bonetto – IJL-Réseau.Presse /Number of views (2143)/Comments (0)/
Éducation francophone : Me  Roger Lepage décortique l’article 23

Éducation francophone : Me Roger Lepage décortique l’article 23

Me Roger Lepage nous explique que la francophonie canadienne en situation minoritaire revient de loin en matière d’éducation en français.

Sunday, November 21, 2021/Author: Mehdi Jaouhari – IJL-Réseau.Presse/Number of views (2339)/Comments (0)/
Quel continuum en éducation pour les Fransaskois ?

Quel continuum en éducation pour les Fransaskois ?

Le Rendez-vous fransaskois qui avait lieu du 1er au 7 novembre touchait un sujet sensible et urgent : l’éducation. Dans cet article, vous trouverez un résumé des discussions qui ont eu lieu à ce sujet.

Saturday, November 13, 2021/Author: Marie-Lou Bernatchez/Number of views (2242)/Comments (0)/
Jean Féron : à la découverte d’un trésor bien caché

Jean Féron : à la découverte d’un trésor bien caché

Le Conseil culturel fransaskois a publié un troisième guide pédagogique consacre à Joseph-Marc Lebel, alias Jean Féron, l’un des joyaux les plus méconnus de la littérature francophone de l’Ouest.

 

Monday, November 1, 2021/Author: Estelle Bonetto/Number of views (2489)/Comments (0)/
Des balados en français pour les écoles

Des balados en français pour les écoles

Le Conseil culturel fransaskois a dévoilé son projet déCLIC, une série de balados éducatifs qui explore la construction langagière, identitaire et culturelle en Saskatchewan.

Monday, October 25, 2021/Author: Leslie Diaz/Number of views (2245)/Comments (0)/
Garderies à 10 $ : ententes opaques sur d’éventuelles clauses linguistiques

Garderies à 10 $ : ententes opaques sur d’éventuelles clauses linguistiques

La création d’un système public pancanadien de garderies à 10 $ améliorera le sort des parents canadiens, mais les francophones en situation minoritaire s’inquiètent du manque de places de garderie pour eux malgré tout.

Friday, October 8, 2021/Author: Marine Ernoult – Francopresse/Number of views (2586)/Comments (0)/
Garderies francophones : une cinquantaine de nouvelles places à Saskatoon

Garderies francophones : une cinquantaine de nouvelles places à Saskatoon

Apprenez-en plus sur les deux nouveaux établissements de la petite enfance francophones qui ont ouvert leurs portes récemment à Saskatoon.

Thursday, October 7, 2021/Author: Mehdi Jaouhari – IJL-Réseau.Presse/Number of views (2542)/Comments (0)/
Une Journée d’orientation scolaire réussie

Une Journée d’orientation scolaire réussie

La Journée d’orientation scolaire du SAIF-SK pour les nouveaux arrivants a attiré plus d’une quinzaine de familles francophones et non francophones.

Monday, September 6, 2021/Author: Mehdi Jaouhari/Number of views (3905)/Comments (0)/
Projet de loi 96 : quel impact pour les étudiants fransaskois ?

Projet de loi 96 : quel impact pour les étudiants fransaskois ?

Le gouvernement québécois veut rapprocher la francophonie canadienne et québécoise, notamment en réduisant les frais de scolarité des programmes universitaires et collégiaux offerts en français. 

Monday, June 14, 2021/Author: Emmanuel Masson/Number of views (6721)/Comments (0)/
Une troisième école élémentaire déjà en pourparlers à Regina

Une troisième école élémentaire déjà en pourparlers à Regina

Depuis l’automne 2018, l’école du Parc de Regina accueille quelque 200 enfants francophones dans l’attente de l’ouverture d’un établissement flambant neuf d’ici septembre 2023.

Friday, June 11, 2021/Author: Lucas Pilleri – IJL-Réseau.Presse/Number of views (7061)/Comments (0)/
RSS
1345678910Last

 

Nouvelles et blogue du

Conseil des
écoles
fransaskoises

Nouvelles du CÉF

1345678910Last

Le CEF sur Facebook


Terms Of UsePrivacy StatementCopyright 2014 par L'Eau vive
Back To Top