Close

Comment démarrer une garderie francophone en milieu familial ?

Garderie
L’ouverture de garderies familiales est une formule en plein essor.
Crédit : BBC Creative

L’Association des parents fransaskois (APF), en partenariat avec le Conseil économique et coopératif de la Saskatchewan (CÉCS), a offert le 6 mars un atelier virtuel sur le démarrage d’une garderie en milieu familial. Les garderies institutionnelles francophones ayant souvent une longue liste d’attente, l’APF souhaite ainsi aider les francophones à ouvrir leurs propres services de garde à la maison. 

Serge Wansi, chargé de projets à l’APF, a informé les participants sur la règlementation entourant les services à la petite enfance. Quant à lui, Sylvain Lejeune, conseiller principal en développement d’entreprise au CÉCS, a présenté l’aspect entrepreneurial de l’ouverture d’une garderie.

Avec ou sans licence ?

Serge Wansi
capture écran

La première question qui se pose lorsqu’on désire ouvrir une garderie en milieu familial est de savoir si l’on souhaite obtenir une licence. Qu’on en dispose ou non, les deux formules sont légales en Saskatchewan et toutes deux doivent respecter certaines normes établies par le gouvernement. 

« Il y a beaucoup d’avantages à être sous licence », estime Sylvain Lejeune. Entre autres, celle-ci permet d’accéder à des subventions gouvernementales. Il est par exemple possible d’obtenir « jusqu’à 3 000 dollars d’aide au démarrage », ainsi que « des subventions pour la mise aux normes de sécurité de la maison », complète Serge Wansi.

Toutefois, il existe des critères supplémentaires pour les centres de petite enfance sous licence. « Le personnel doit être composé d’éducateurs de la petite enfance. Il faut aussi avoir un suppléant pour assurer un service constant », précise Serge Wansi. Une garderie avec licence ne peut pas fermer pour vacances ou maladie. Il y a aussi des inspections pour s’assurer que le lieu est conforme aux normes du ministère.

Une fois le processus d’accréditation entamé, le gouvernement assigne un conseiller pour guider le ou la propriétaire de la garderie et pour s’assurer que les exigences sont respectées en tout temps. « C’est votre lien avec le ministère », résume Sylvain Lejeune. 

Les structures d’entreprise

Sylvain Lejeune

Sylvain Lejeune, conseiller principal en développement d’entreprise au CÉCS, a présenté l’aspect entrepreneurial de l’ouverture d’une garderie.
capture écran

Ouvrir une garderie en milieu familial signifie démarrer une entreprise. Plusieurs structures sont possibles, chacune présentant ses avantages et inconvénients. Sylvain Lejeune a présenté trois modèles : l’entreprise individuelle, la société de capitaux et la coopérative. 

De plus, le conseiller a survolé les éléments qui doivent être inclus dans le plan d’affaires. Parmi leurs services offerts aux entrepreneurs francophones, le CÉCS aide à développer le plan d’affaires, l’analyse de l’idée, l’étude de faisabilité, l’analyse du marché, des projections financières et la recherche de financements.

Déjà une garderie en vue

Ouahiba Zouhair est étudiante au Collège Mathieu en éducation à la petite enfance et réside à Saskatoon. Future diplômée à la fin du mois de mars, elle a participé à la formation de l’APF et du CÉCS pour démarrer sa propre garderie en milieu résidentiel. « Je suis en train de faire un plan pour commencer mon projet et cette formation m’a servi de brise-glace pour pouvoir commencer », dit-elle.

Plusieurs aspects de la formation se sont révélés utiles pour la jeune entrepreneure : « Les caractéristiques de la maison où je peux opérer, l’aide du gouvernement lorsque je choisis d’être sous licence et le ratio légal que je peux avoir chez moi », énumère-t-elle.

L’atelier a été enregistré afin de pouvoir le partager avec d’autres personnes intéressées. Pour le consulter, rejoindre Serge Wansi à l’APF au 306-537-0799 ou à projets@apfsk.ca.

Previous Article Prince Albert: Le projet de l’école Rivier expliqué à la communauté
Next Article L’Afrique au programme de la Cité universitaire francophone de Regina
Print
9339

Autres nouvelles - Éducation

Collège Mathieu : une nouvelle Charte pour une nouvelle ère

Collège Mathieu : une nouvelle Charte pour une nouvelle ère

Une nouvelle époque s’ouvre pour le Collège Mathieu qui vient de renouveler sa charte le 17 août. Alors que l’Église catholique ne sera plus représentée dans le conseil d’administration de l’établissement, la nouvelle loi veut faire plus de place à la jeunesse et aux femmes, ainsi qu’à certaines compétences clés. 

Thursday, September 1, 2022/Author: Mehdi Mehenni – IJL-Réseau.Presse/Number of views (291)/Comments (0)/
Le fédéral assure défendre les droits des Fransaskois

Le fédéral assure défendre les droits des Fransaskois

Mehdi Mehenni – IJL-Réseau.Presse La ministre des Langues officielles et ministre responsable de l’Agence de promotion économique du Canada atlantique, Ginette Petitpas Taylor, était en visite le 29 juillet à Regina dans la cadre des consultations pancanadiennes sur les langues officielles entamées en mai dernier. Une visite durant laquelle une annonce de 7,1 millions de dollars a été faite au profit de la Cité universitaire francophone de l’Université de Regina et du Collège Mathieu.

En évoquant le projet de Loi sur les langues officielles, toujours en cours d’adoption au Parlement, Ginette Petitpas Taylor souligne l’engagement du fédéral à s’assurer que, à l’échelle provinciale, les communautés de langues officielles en situation minoritaire « reçoivent les services et droits nécessaires pour continuer à vivre et à travailler dans leur langue maternelle ».  

Friday, August 12, 2022/Author: Mehdi Mehenni – IJL-Réseau.Presse /Number of views (421)/Comments (0)/
7,1 millions de dollars pour le postsecondaire fransaskois

7,1 millions de dollars pour le postsecondaire fransaskois

La Cité universitaire francophone de l’Université de Regina et le Collège Mathieu viennent de bénéficier d’un budget de plus de 7,1 millions de dollars pour la construction, la rénovation et le développement d’espaces éducatifs postsecondaires, mais aussi pour accroître l’offre de programmes qui desservent les communautés de langue officielle en situation minoritaire.

Friday, July 29, 2022/Author: Mehdi Mehenni – IJL-Réseau.Presse/Number of views (427)/Comments (0)/
Café le Réseau : les élèves aux manettes derrière le comptoir

Café le Réseau : les élèves aux manettes derrière le comptoir

Depuis le 8 juin, le Café le Réseau a ouvert ses portes au sein même de l’école Monseigneur de Laval. Se voulant un lieu de rencontre, l’établissement est une initiative 100 % étudiante qui fait la fierté des jeunes et de leurs enseignants, et le bonheur des clients.

Saturday, July 2, 2022/Author: Lucas Pilleri – IJL-Réseau.Presse/Number of views (365)/Comments (0)/
Joe Poirier: Une passion pour la fransaskoisie récompensée

Joe Poirier: Une passion pour la fransaskoisie récompensée

Joseph, dit Joe, Poirier a passé sa vie à défendre la cause fransaskoise. À 78 ans, il est récompensé pour ce dévouement en recevant, en avril dernier à Ottawa, la Médaille du souverain pour les bénévoles des mains de la gouverneure générale du Canada Mary Simon.

Friday, May 13, 2022/Author: Marie-Lou Bernatchez – IJL-Réseau.Presse/Number of views (494)/Comments (0)/
La francophonie entre privilèges et marginalisations

La francophonie entre privilèges et marginalisations

Les chercheurs et membres des communautés francophones de l’Ouest et du Canada se sont rassemblés de manière virtuelle dans le cadre du colloque du Centre d’études franco-canadiennes de l’Ouest, organisé par La Cité universitaire francophone de l’Université de Régina.

Wednesday, April 6, 2022/Author: Marie-Lou Bernatchez/Number of views (1030)/Comments (0)/
L’enseignement en français au cœur des débats

L’enseignement en français au cœur des débats

Les collèges et universités francophones en milieu minoritaire font face à d’importants défis partout au Canada.

Tuesday, March 1, 2022/Author: Marie-Lou Bernatchez – IJL-Réseau.Presse/Number of views (2533)/Comments (0)/
Les faibles taux de rétention, revers de la médaille en immersion

Les faibles taux de rétention, revers de la médaille en immersion

Les programmes d’immersion ont augmenté dans les vingt dernières années, mais moins de la moitié des élèves restent jusqu’à l’obtention de leur diplôme.

Thursday, February 10, 2022/Author: Ericka Muzzo – Francopresse /Number of views (2409)/Comments (0)/
Postsecondaire dans l'Ouest: la demande dépasse l’offre

Postsecondaire dans l'Ouest: la demande dépasse l’offre

Dans l’Ouest canadien, la demande pour des programmes en français est plus élevée que l’offre des établissements postsecondaires. C'est ce qui ressort des États généraux sur le postsecondaire en contexte francophone minoritaire.

Tuesday, February 8, 2022/Author: Marianne Dépelteau – Francopresse/Number of views (2633)/Comments (0)/
La francophonie, parent pauvre du postsecondaire

La francophonie, parent pauvre du postsecondaire

L’égalité est loin d’être atteinte entre les établissements postsecondaires francophones et ceux de la majorité anglophone. 

Tuesday, January 25, 2022/Author: Francopresse/Number of views (2955)/Comments (0)/
Revue de l'année 2021 - Éducation

Revue de l'année 2021 - Éducation

Survol de l'actualité fransaskoise durant l'année 2021 dans le domaine de l'éducation.

Friday, January 14, 2022/Author: Lucas Pilleri/Number of views (3196)/Comments (0)/
Reconnaissance nationale pour Ronald Ajavon du CÉF

Reconnaissance nationale pour Ronald Ajavon du CÉF

Ronald Ajavon du Conseil des écoles fransaskoises est reconnu parmi les 10 personnalités influentes de la francophonie canadienne de 2021.

Monday, January 3, 2022/Author: Francopresse/Number of views (3623)/Comments (0)/
Garderies à 10 $ : pas de clause linguistique pour les francophones

Garderies à 10 $ : pas de clause linguistique pour les francophones

La Fédération des communautés francophones et acadiennes craint désengagement du fédéral de sa responsabilité de protéger l'éducation de la petite enfance en français. 

 

Friday, December 17, 2021/Author: Inès Lombardo – Francopresse /Number of views (4521)/Comments (0)/
Étudier en français sans le parler : le défi des élèves allophones

Étudier en français sans le parler : le défi des élèves allophones

L’intégration des élèves allophones, de plus en plus nombreux, représente un défi pour les écoles francophones en milieu minoritaire. 

Thursday, December 16, 2021/Author: Marine Ernoult – Francopresse/Number of views (3651)/Comments (0)/
Qu'est-ce que la communauté fransaskqueer?

Qu'est-ce que la communauté fransaskqueer?

La Cité universitaire francophone de Regina organisait une table ronde sur la communauté fransaskqueer, du nom d’un projet d’études sur l’identité et les expériences queer et trans des Fransaskois.

Sunday, November 28, 2021/Author: Estelle Bonetto – IJL-Réseau.Presse /Number of views (4951)/Comments (0)/
RSS
1345678910Last

 

Nouvelles et blogue du

Conseil des
écoles
fransaskoises

Nouvelles du CÉF

Camp Voyageur

Conseil des écoles fransaskoises 124
Le CÉF rappelle aux familles qu'il est partenaire de l’édition 2022 du Camp Voyageur, organisé par l’Assemblée communautaire fransaskoise (ACF). Ce partenariat permet aux familles des écoles fransaskoises de profiter d’un rabais de 15% sur les...

Eau-Vive Village Fransaskois

Conseil des écoles fransaskoises 163
Jeudi le 12 mai dernier, l’École canadienne-française Pavillon Monique-Rousseau a eu la chance d’accueillir l’équipe d’animateurs de l’Association jeunesse fransaskoise. Ce groupe de jeunes animateurs a organisé l’activité « Village fransaskois »...

Camp Voyageur

Conseil des écoles fransaskoises 163
Le CÉF rappelle aux familles qu'il est partenaire de l’édition 2022 du Camp Voyageur, organisé par l’Assemblée communautaire fransaskoise (ACF). Ce partenariat permet aux familles des écoles fransaskoises de profiter d’un rabais de 15% sur les...
1345678910Last

Le CEF sur Facebook


Terms Of UsePrivacy StatementCopyright 2014 par L'Eau vive
Back To Top