Close
Jean-Pierre Picard (EV)
/ Categories: Éditorial, Opinion, Politique

NPD Alberta et Conservateurs fédéraux : même avantage

Ils étaient nombreux à se réjouir de la surprenante arrivée au pouvoir du NPD en Alberta. Après avoir maintenu les Conservateurs au pouvoir pendant 44 ans, la province a fini par avoir la réputation d’une société plutôt à droite. Plusieurs parlent d’un vent de changement au pays.

Mais ceux qui voudraient empêcher Stephen Harper d’obtenir quatre mandats majoritaires consécutifs,  record égalé uniquement par Wilfrid Laurier et John A. MacDonald, ne devraient pas se réjouir trop vite. C’est grâce aux failles de notre système électoral que le NPD a pu se glisser entre les divisions du vote de ses adversaires. 

En fait c’est généralement le cas au Canada. Il est rare de voir un parti prendre le pouvoir avec une majorité de votes. L’équipe de Harper a remporté l’élection de 2011 avec moins de 40% du suffrage exprimé (39,6%). Cela ressemble à ce qu’a obtenu le NPD albertain a obtenu (40%).

En Alberta, l’arrivée du Wild Rose Alliance Party est venue saper l’appui aux Conservateurs en séduisant les électeurs les plus à droite de l’échiquier.  Le WRAP a réussi à maintenir la quasi totalité de ses sièges en plus d’en gagner 4 de plus qu’en 2012. L’appui populaire aux partis de droite albertains s’est maintenu au dessus de la barre des 50% depuis l’élection de 2004.

À Ottawa, c’est le même scénario, mais à l’inverse. Ce sont les partis plus à gauche (ceci étant relatif évidemment… pas besoin d’être socialiste pour être à gauche de Stephen Harper) qui se divisent le vote. On a tendance à oublier qu’après l’élection de 1993 les Conservateurs fédéraux n’avaient plus que 2 sièges alors que les Réformistes de Preston Manning en remportaient 52. En 1997 le Reform Party devenait l’opposition officielle face aux Libéraux reportés au pouvoir.

Le règne des Libéraux aurait pu continuer longtemps si les partis de droite n’avaient pas uni leurs forces derrière un seul parti. Le Reform Party est devenu le Canadian Alliance en 2000 avant de s’unir au parti Progressiste conservateur moribond en 2003. 

À l’élection suivante, en 2004, les Libéraux n’obtenaient qu’un gouvernement minoritaire. Puis en 2005, la droite, unie sous Stephen Harper, prenait le pouvoir et ça dure depuis ce temps.

Il y a fort à parier qu’avec la division du vote centre/centre-gauche aux élections fédérales Harper risque de se faufiler encore une fois au pouvoir. Qu’est-ce que cela augure pour le pays? 

Ce gouvernement a sabré dans tellement d’institutions en recherche en environnement que l’on peut se demander combien de temps il faudra pour reconstruire. Sur le site Web de l’Association des communicateurs scientifiques du Québec on peut lire :  « Le gouvernement fédéral musèle les scientifiques, coupe leur financement pour la recherche… »

Et il y a d’autres domaines qui subissent les politiques actuelles comme les programmes sociaux, les libertés civiles, etc. 

Je vous invite à lire l’excellente analyse de Chantal Hébert dans l’Actualité sur ce qui nous attend avec un prochain gouvernement Harper. Selon elle, « S’il est réélu, Stephen Harper pourrait lancer un assaut décisif contre les deux derniers bastions de résistance aux idées conservatrices : la Cour suprême et Radio-Canada. » 

http://www.lactualite.com/opinions/les-prochains-combats-de-stephen-harper/

Print
16265

Autres nouvelles - Éducation

Revue de l'année 2021 - Éducation

Revue de l'année 2021 - Éducation

Survol de l'actualité fransaskoise durant l'année 2021 dans le domaine de l'éducation.

Friday, January 14, 2022/Author: Lucas Pilleri/Number of views (529)/Comments (0)/
Reconnaissance nationale pour Ronald Ajavon du CÉF

Reconnaissance nationale pour Ronald Ajavon du CÉF

Ronald Ajavon du Conseil des écoles fransaskoises est reconnu parmi les 10 personnalités influentes de la francophonie canadienne de 2021.

Monday, January 3, 2022/Author: Francopresse/Number of views (1142)/Comments (0)/
Garderies à 10 $ : pas de clause linguistique pour les francophones

Garderies à 10 $ : pas de clause linguistique pour les francophones

La Fédération des communautés francophones et acadiennes craint désengagement du fédéral de sa responsabilité de protéger l'éducation de la petite enfance en français. 

 

Friday, December 17, 2021/Author: Inès Lombardo – Francopresse /Number of views (1270)/Comments (0)/
Étudier en français sans le parler : le défi des élèves allophones

Étudier en français sans le parler : le défi des élèves allophones

L’intégration des élèves allophones, de plus en plus nombreux, représente un défi pour les écoles francophones en milieu minoritaire. 

Thursday, December 16, 2021/Author: Marine Ernoult – Francopresse/Number of views (1068)/Comments (0)/
Qu'est-ce que la communauté fransaskqueer?

Qu'est-ce que la communauté fransaskqueer?

La Cité universitaire francophone de Regina organisait une table ronde sur la communauté fransaskqueer, du nom d’un projet d’études sur l’identité et les expériences queer et trans des Fransaskois.

Sunday, November 28, 2021/Author: Estelle Bonetto – IJL-Réseau.Presse /Number of views (2078)/Comments (0)/
Éducation francophone : Me  Roger Lepage décortique l’article 23

Éducation francophone : Me Roger Lepage décortique l’article 23

Me Roger Lepage nous explique que la francophonie canadienne en situation minoritaire revient de loin en matière d’éducation en français.

Sunday, November 21, 2021/Author: Mehdi Jaouhari – IJL-Réseau.Presse/Number of views (2265)/Comments (0)/
Quel continuum en éducation pour les Fransaskois ?

Quel continuum en éducation pour les Fransaskois ?

Le Rendez-vous fransaskois qui avait lieu du 1er au 7 novembre touchait un sujet sensible et urgent : l’éducation. Dans cet article, vous trouverez un résumé des discussions qui ont eu lieu à ce sujet.

Saturday, November 13, 2021/Author: Marie-Lou Bernatchez/Number of views (2192)/Comments (0)/
Jean Féron : à la découverte d’un trésor bien caché

Jean Féron : à la découverte d’un trésor bien caché

Le Conseil culturel fransaskois a publié un troisième guide pédagogique consacre à Joseph-Marc Lebel, alias Jean Féron, l’un des joyaux les plus méconnus de la littérature francophone de l’Ouest.

 

Monday, November 1, 2021/Author: Estelle Bonetto/Number of views (2429)/Comments (0)/
Des balados en français pour les écoles

Des balados en français pour les écoles

Le Conseil culturel fransaskois a dévoilé son projet déCLIC, une série de balados éducatifs qui explore la construction langagière, identitaire et culturelle en Saskatchewan.

Monday, October 25, 2021/Author: Leslie Diaz/Number of views (2211)/Comments (0)/
Garderies à 10 $ : ententes opaques sur d’éventuelles clauses linguistiques

Garderies à 10 $ : ententes opaques sur d’éventuelles clauses linguistiques

La création d’un système public pancanadien de garderies à 10 $ améliorera le sort des parents canadiens, mais les francophones en situation minoritaire s’inquiètent du manque de places de garderie pour eux malgré tout.

Friday, October 8, 2021/Author: Marine Ernoult – Francopresse/Number of views (2541)/Comments (0)/
Garderies francophones : une cinquantaine de nouvelles places à Saskatoon

Garderies francophones : une cinquantaine de nouvelles places à Saskatoon

Apprenez-en plus sur les deux nouveaux établissements de la petite enfance francophones qui ont ouvert leurs portes récemment à Saskatoon.

Thursday, October 7, 2021/Author: Mehdi Jaouhari – IJL-Réseau.Presse/Number of views (2489)/Comments (0)/
Une Journée d’orientation scolaire réussie

Une Journée d’orientation scolaire réussie

La Journée d’orientation scolaire du SAIF-SK pour les nouveaux arrivants a attiré plus d’une quinzaine de familles francophones et non francophones.

Monday, September 6, 2021/Author: Mehdi Jaouhari/Number of views (3839)/Comments (0)/
Projet de loi 96 : quel impact pour les étudiants fransaskois ?

Projet de loi 96 : quel impact pour les étudiants fransaskois ?

Le gouvernement québécois veut rapprocher la francophonie canadienne et québécoise, notamment en réduisant les frais de scolarité des programmes universitaires et collégiaux offerts en français. 

Monday, June 14, 2021/Author: Emmanuel Masson/Number of views (6672)/Comments (0)/
Une troisième école élémentaire déjà en pourparlers à Regina

Une troisième école élémentaire déjà en pourparlers à Regina

Depuis l’automne 2018, l’école du Parc de Regina accueille quelque 200 enfants francophones dans l’attente de l’ouverture d’un établissement flambant neuf d’ici septembre 2023.

Friday, June 11, 2021/Author: Lucas Pilleri – IJL-Réseau.Presse/Number of views (6998)/Comments (0)/
Assemblée des députés communautaires: du PDG à l’Académie Rivier

Assemblée des députés communautaires: du PDG à l’Académie Rivier

Pour la deuxième fois cette année, les députés de l’Assemblée communautaire fransaskoise se sont réunis en ligne pour discuter des enjeux touchant la fransaskoisie.

Friday, June 11, 2021/Author: Emmanuel Masson – IJL-Réseau.Presse/Number of views (8875)/Comments (0)/
RSS
135678910Last

 

Nouvelles et blogue du

Conseil des
écoles
fransaskoises

Nouvelles du CÉF

135678910Last

Le CEF sur Facebook


Terms Of UsePrivacy StatementCopyright 2014 par L'Eau vive
Back To Top