Close

en quelques mots

 

 

Vers un circuit touristique francophone en Saskatchewan

Vers un circuit touristique francophone en Saskatchewan

Depuis leur adhésion au Réseau des villes francophones et francophiles d’Amérique (RVFFA), les villes de Prince Albert et Saskatoon soutiennent le développement d’un projet d’envergure mené par les Fransaskois : le tout premier circuit touristique francophone de la province.

Une rencontre a eu lieu le 27 février pour faire avancer le dossier. À la table, la ville de Saskatoon était représentée par April Sora, le département de Tourisme Saskatoon par son directeur général Todd Brandt, et les francophones par Éric Lefol, directeur de la Fédération des francophones de Saskatoon (FFS). « Ils sont très intéressés. Ils sont vraiment enchantés par cette initiative. On reçoit beaucoup de louanges de leur part », se réjouit ce dernier.

Trois partenaires francophones sont impliqués dans le projet : la FFS, la Société canadienne-française de Prince Albert (SCFPA) et le Conseil des écoles fransaskoises (CÉF). Un front commun à la mesure de l’enjeu : « Ce projet représente la redynamisation  de notre communauté », souligne Christian Fure, directeur de la SCFPA.

Le choix d’une approche concertée reflète aussi la vision du projet : « Le circuit implique toutes les communautés francophones, métisses et des Premières Nations dans cette région entre Saskatoon et Prince Albert qui est riche en histoire », souligne Éric Lefol.

Un projet pilote pour commencer

Dans un premier temps, un projet pilote sera développé d’ici l’été ou l’automne prochain. « Il s’agit de faire un inventaire de tous les sites et ressources existants au niveau de la francophonie, des Métis et des Premières Nations », précise le directeur de la FFS. Ce premier circuit pourrait durer une ou deux journées.

Il faudra aussi décider de la structure de gestion du projet. « L'idée est de créer une entreprise d'économie sociale pour ce circuit », évoque Christian Fure. Un organisme satellite rattaché à un organisme déjà existant pourrait aussi faire l’affaire. Dans tous les cas, « le modèle de gestion sera mis sur pied pour l’été 2020-2021 », assure Éric Lefol.

Des ressources mobilisées

Tourisme Saskatoon mettra à disposition une personne-ressource pour aider au développement du projet. « On va avoir une relation constante avec l’office de tourisme », espère ainsi le directeur de la FFS. De son côté, la SCFPA a embauché une stagiaire pour trois mois à compter de juin. Celle-ci sera épaulée par deux autres stagiaires recrutés par le CÉF qui travailleront, eux, pendant un an.

« Les discussions sont encore à l'état embryonnaire, rappelle toutefois Christian Fure. La mairie nous a promis sa parfaite collaboration. C'est vraiment à nous de développer ce circuit et la mairie sera là plus pour la promotion. »

Un nouveau souffle

Prince Albert avait rejoint le Réseau des villes francophones et francophiles d’Amérique (RVFFA) en mars 2019 et Saskatoon en novembre 2019. Ces adhésions assurent une certaine visibilité pour les francophones de la région selon Éric Lefol : « Ça nous place sur la carte ! », s’exclame-t-il, enthousiaste.

Du travail avait déjà été effectué auprès de l’aéroport de Saskatoon pour obtenir un affichage bilingue. En outre, le site web de Tourisme Saskatoon propose depuis un peu plus d’un an une version française. L’élection de Charlie Clark au poste de maire de Saskatoon en 2016 y est pour beaucoup selon Éric Lefol. « Il est beaucoup plus ouvert à la francophonie que le précédent maire, note le directeur de la FFS. Auparavant, le français était considéré comme une culture parmi les autres. »

Désormais, une relation de confiance semble être établie avec les mairies de Prince Albert et Saskatoon. Pour la première fois lors du discours annuel du maire de Prince Albert le 30 janvier dernier, la francophonie faisait partie des priorités. Il y a des signes qui ne trompent pas.

Print
5600
Comments are only visible to subscribers.

Theme picker

Index - En quelques mots

No content

A problem occurred while loading content.

Previous Next
Terms Of UsePrivacy StatementCopyright 2014 par L'Eau vive
Back To Top