Close

en quelques mots

 

 

Alexandre Daubisse (EV)
/ Categories: Communautaire, Économie

Financement Patrimoine canadien 2014-15

L’inquiétude grandit

À l’heure où s’écrivent ces lignes, seule La Troupe du Jour (LTDJ) a obtenu la confirmation de son financement pour l’année qui débute. L’Assemblée communautaire fransaskoise (ACF), l’Association des juristes d’expression française de la Saskatchewan (AJEFS), le Conseil culturel fransaskois (CCF), la Coopérative des publications fransaskoises (CPF), la Société historique de la Saskatchewan (SHS), l’Association canadienne-française de Regina (ACFR), la Fédération des francophones de Saskatoon (FFS), les associations régionales, personne n’a reçu le courriel rassurant qui précède la lettre de confirmation habituelle de Patrimoine canadien (PCH).

Certains, selon l’aphorisme « Pas de nouvelles, bonnes nouvelles! », restent optimistes. À Ponteix, on s’attend à des coupures. En vérité, tout le monde s’attend à des coupures. La question est de savoir combien. L’an dernier, lors de l’atelier de PCH, destiné à aider les organismes à remplir les nouveaux formulaires de demandes de subventions, il avait été clairement énoncé que les projets innovants / organismes émergents seraient financés en priorité. L’enveloppe de PCH restant la même, cela signifie que chacun recevra moins.

Selon le site Internet de PCH,  « leur objectif est d'émettre un avis écrit officiel sur la décision de financement dans un délai de 13 semaines suivant la date de réception de [la] demande de subvention. » L’an dernier, fin avril, la plupart des réponses avaient été reçues. Il va falloir s’armer de patience.

La question de la diversification financière est très tendance ces jours-ci. Sans doute est-ce une solution à explorer sérieusement? Pas forcément évident pour tout le monde.

Print
8578

Comments are only visible to subscribers.

Terms Of UsePrivacy StatementCopyright 2014 par L'Eau vive
Back To Top