Close
L’inclusion : un choix judicieux pour les entreprises francophones
Emmanuel Masson

L’inclusion : un choix judicieux pour les entreprises francophones

La croissance de l’immigration a apporté une nouvelle diversité dans les milieux de travail. Cette situation apporte des opportunités, mais aussi de nouveaux défis pour les entreprises francophones qui embauchent les nouveaux arrivants.

Le jeudi 12 novembre, l’organisme Connexions francophones a offert une formation gratuite destinée aux employeurs francophones intitulée Réussir la diversité culturelle au sein de votre entreprise. La formation a été enregistrée pour pouvoir être présentée à nouveau à d’autres entreprises.

Fondé en janvier 2019 et financé par Immigration, Réfugiés et Citoyenneté Canada (IRCC), Connexions francophones est un service pré-départ pancanadien gratuit qui a pour mission de « faciliter l’établissement des immigrants francophones à la société canadienne et leur intégration socio-économique dans la province de leur choix ».

Selon la description donnée par l’organisme, cette formation avait pour but de permettre aux participants de « poser un regard à la fois critique et bienveillant sur certaines de leurs attitudes et réflexes naturels en situation de diversité culturelle, tout en leur permettant de découvrir des clés de communication qui génèrent de l’ouverture dans leurs échanges ».

La rencontre était animée par Annie Girard, spécialiste en stratégie d’affaires et communication et formatrice en gestion, ainsi qu’Isabelle Déry, stratège en communication et formatrice certifiée par le Centre canadien pour la diversité et l’inclusion.

Une trentaine de personnes de partout au pays se sont présentées, pour la plupart responsables des ressources humaines dans leur entreprise. Il y avait entre autres des employés de garderies francophones dont la majorité des employés sont issus de l’immigration.

Une formation complète

Ennéagramme
Un exemple d’ennéagramme qui permet d’identifier neuf types de personnalité au travail. Crédit : réussitepartagée.com
La formation s’est divisée en trois sections. Durant la première partie, les animatrices ont parlé de l’importance de se doter de politiques en diversité et inclusion au sein des entreprises. « Il faut voir la diversité non pas comme une imposition, mais comme un avantage […] porteur d’opportunités », a noté Isabelle Déry. Les animatrices ont mis en garde les participants contre la tolérance de préjugés en milieu de travail et ont offert des stratégies pour les identifier et les éliminer.

Dans un deuxième temps, Annie Girard a introduit le concept de l’ennéagramme comme stratégie de gestion des ressources humaines. Selon l’International Enneagram Association, l’ennéagramme est « un système psycho-spirituel pour cartographier les neuf personnalités possibles ». Annie Girard a vanté les mérites de ce modèle en le décrivant comme « le système par excellence pour transcender les cultures », encourageant les participants à l’utiliser pour connaître le type de personnalité des employés et ainsi améliorer la communication au sein de l’entreprise.

La troisième partie a abordé plus concrètement la question des stratégies à adopter pour assurer que les nouveaux arrivants s’intègrent bien au travail. Annie Girard suggère d’abord de faire un état des lieux de l’accueil réservé aux nouveaux arrivants dans l’entreprise, puis de développer une « stratégie de gestion du changement » suivie d’une « stratégie d’intégration des ressources humaines soutenue par une stratégie de communication ». Pour que le changement vers un milieu de travail plus inclusif ait lieu, il faut que les gestionnaires soient « convaincus et convaincants » de son importance, souligne-t-elle.

Des services appréciés

Oulette Kouamé, adjointe aux ressources humaines à la garderie La Coccinelle à Ottawa, a assisté à plusieurs formations semblables au cours de sa carrière. Elle dit avoir fortement apprécié l’activité, surtout la section sur l’ennéagramme qu’elle serait encline à adopter dans son entreprise.

Si ce genre de formation et de stratégie en diversité et inclusion sont relativement nouvelles dans les milieux de travail francophones, elles ont une longue histoire derrière elles dans l’Amérique anglophone. Cette pratique professionnelle est née après l’adoption de la Loi sur les droits civiques de 1964 aux États-Unis qui visait à donner des conseils aux entreprises voulant éviter de contrevenir à la loi. Ce domaine s’est réinventé plusieurs fois au fil des ans. Isabelle Déry, qui a travaillé aux États-Unis et œuvre dans la diversité depuis longtemps, a d’ailleurs mentionné que le contenu de ses formations a beaucoup évolué dans les dernières années.

Connexions francophones organise une foire virtuelle de l’emploi le 26 novembre pour mettre en relation des candidats à l’immigration et des nouveaux arrivants avec des employeurs des communautés minoritaires francophones. L’occasion pour plusieurs gestionnaires en ressources humaines de mettre en pratique ce qu’ils auront appris dans cette formation.

Previous Article COVID-19 : les entreprises payent l’addition
Next Article La fin de Keystone XL pourrait faire l’affaire de Trudeau
Print
6855
Conseil économique et coopératif de la Saskatchewan

Le CCS sur Facebook

Nouvelles du CÉCS

2 postes à combler : Conseillers.ères en développement économique

Le Conseil économique et coopératif de la Saskatchewan (CÉCS) est à la recherche de deux Conseillers/Conseillères en développement économique (CDÉ). Date de clôture : 17 décembre 2021 Plus de détails The post 2 postes à combler : Conseillers.ères en développement économique appeared first on CÉCS.
Monday, November 15, 2021/Author: Conseil économique et coopératif de la Saskatchewan/

Poste à combler : Conseiller.ère en emploi

Le Conseil économique et coopératif de la Saskatchewan (CÉCS) est à la recherche d’un conseiller(ère) en emploi).  DÉTAILS The post Poste à combler : Conseiller.ère en emploi appeared first on CÉCS.

Offre d’emploi : Coordonnateur.trice du programme Jeunesse Canada au Travail

Le Conseil économique et coopératif de la Saskatchewan (CÉCS) est à la recherche d’un Coordonnateur/Coordonnatrice du programme Jeunesse Canada au Travail dans les deux langues officielles (JCTDLO). DÉTAILS The post Offre d’emploi : Coordonnateur.trice du programme Jeunesse Canada au Travail appeared first on CÉCS.
Thursday, September 30, 2021/Author: Conseil économique et coopératif de la Saskatchewan/
RSS
1345678910Last

Actualité économique

La hausse du cout de l’essence inquiète les agriculteurs de l’Ouest La hausse du cout de l’essence inquiète les agriculteurs de l’Ouest

La hausse du cout de l’essence inquiète les agriculteurs de l’Ouest

478

Le cout de l’essence a augmenté de 32,8 % entre septembre 2020 et 2021. La situation affecte le secteur de la production agricole partout au pays, déjà durement touché par la pandémie.

Le CÉCS démystifie les cryptomonnaies Le CÉCS démystifie les cryptomonnaies

Le CÉCS démystifie les cryptomonnaies

1033

Le Conseil économique et coopératif de la Saskatchewan a organisé deux formations qui expliquent le monde des cryptomonnaies.

Pénurie de ressources humaines dans la fransaskoisie Pénurie de ressources humaines dans la fransaskoisie

Pénurie de ressources humaines dans la fransaskoisie

Cet année, plusieurs postes restent longtemps non pourvus au sein d’organismes communautaires. On peut constater ce...
823
Un premier marché sous les étoiles à Zenon Park Un premier marché sous les étoiles à Zenon Park

Un premier marché sous les étoiles à Zenon Park

L’Association fransaskoise de Zenon Park (AFZP) a organisé un premier Marché sous les étoiles le 21 août dernier au centre communautaire du...
2022
RSS
1345678910Last
Terms Of UsePrivacy StatementCopyright 2014 par L'Eau vive
Back To Top