Close
Économusées : une formule gagnante pour le tourisme local

Économusées : une formule gagnante pour le tourisme local

Le 9 juin, s’est tenue au 245 Valley Road à Saskatoon l’inauguration du troisième Économusée de la province. Un événement mettant à l’honneur l’entreprise Black Fox Farm and Distillery, qui a bénéficié d’un appui du Conseil économique et coopératif de la Saskatchewan (CÉCS).

Le public a pu s’enquérir du riche contenu de ce partenariat gagnant autour d’une conférence de presse qui avait pour invités de marque quelques membres du gouvernement de la Saskatchewan.

Black Fox Farm and Distillery est une entreprise de distillerie fermière qui, recourant à des procédés traditionnels, produit des spiritueux tels que du gin et du whisky.

Les alcools sont produits à partir de matières premières issues des Prairies canadiennes. Des hectares de fruits frais, de fleurs et de céréales sont ainsi récoltés et distillés, mettant en avant la richesse du terroir.

Un maillon du tourisme local

Devenir un Économusée était un rêve que nourrissent depuis plusieurs années les propriétaires John Cote et Barb Stefanyshyn-Cote.

Tout a commencé par l’acquisition d’une grande ferme en 2010, suivie de la décision de s’ouvrir au public en 2015, « dans le but de se rapprocher du consommateur, de partager avec d’autres ce que nous avons pris le temps de cultiver », indique John Cote.

Une ambition qui cadre parfaitement avec les objectifs de l’Économusée, ce concept né au Québec dans les années 1990 qui encourage la préservation des savoir-faire traditionnels dans les métiers artisanaux.

Une belle visibilité

Pour ce faire, la Société du réseau Économusée (SRÉ) aide les entreprises à développer des outils d’interprétation tels que des vidéos, des panneaux explicatifs, de la réalité virtuelle, des visites guidées ou autoguidées.

« L’objectif est de permettre au visiteur de faire la rencontre de l’artisan et de découvrir son savoir-faire », résume Carl-Éric Guertin, directeur général de l’organisme à but non lucratif.

Pour Black Fox Farm and Distillery, l’accompagnement reposait tout d’abord au niveau de la réflexion sur le projet. Autrement dit, de l’expérience recherchée par l’artisan et pour les visiteurs.

Image
Une visite guidée de la distillerie a été offerte au cours de l’inauguration de l’Économusée. Crédits : Bertrand Simb Simb

Image
Les propriétaires de la distillerie John Cote et Barb Stefanyshyn-Cote Crédits : Bertrand Simb Simb

Puis, plus concrètement, c’est dans la rédaction, le graphisme, la recherche et la coordination des technologies numériques que la SRÉ est venue en aide à l’entreprise saskatchewanaise.

Mélanie Dassylva, directrice de l’expérience Artisans à l’œuvre et du développement des affaires à la SRÉ, est celle qui a piloté le projet avec la distillerie. « Ce fut un bon travail d’équipe à travers des rencontres hebdomadaires pour s’assurer que le projet avance bien », témoigne-t-elle.

Le CÉCS, un facilitateur économique

Le CÉCS avait pour mission de trouver l’artisan prêt à recevoir le label Économusée. L’organisme a dû aussi trouver du financement pour la réalisation du projet.

« Nous avons eu un financement de 200 000 dollars du gouvernement fédéral qui nous permettait d’ouvrir deux Économusées et de faire d’autres études de faisabilité pour plusieurs autres Économusées, ceci dans le cadre de l’élaboration des programmes de tourisme en période postpandémique », affirme Kouamé N'Goandi, directeur général du CÉCS.

Car un deuxième Économusée a été inauguré en même temps que la distillerie : celui de l’artiste céramiste Susan Robertson, Susan Robertson Pottery.

Le CÉCS a d’autre part mobilisé des employés qui ont travaillé sur place pour l’aboutissement du projet d’Économusée avec la distillerie.

Lequel s’est matérialisé, entre autres, par la confection d’étagères d’exposition pour la vente des produits, de la communication écrite sur tout le processus de production des spiritueux, ou encore la production d’un magazine.

« Le magazine Artisans à l’œuvre / at work - Saskatchewan est un magazine produit par le CÉCS pour donner de la visibilité aux artisans de la province qui portent le label d’Économusée », précise Serge Raoul Wansi, conseiller en développement économique au CÉCS.

Et d’ajouter : « Cet apport en visibilité passe aussi à travers la promotion qu’on fait de nos artisans. »

Un gouvernement satisfait

La présence du député Ken Cheveldayoff, membre de l’Assemblée législative pour la circonscription de Saskatoon Willowgrove, n’est pas passée inaperçue.

En tant que représentant du premier ministre Scott Moe et de la ministre des Parcs, de la Culture et des Sports Laura Ross, Ken Cheveldayoff a tenu à faire part de la gratitude et de la satisfaction du gouvernement provincial à l’endroit de l’artisan.

Image
Une conférence de presse a été donnée. Crédits : Bertrand Simb Simb

« Nous sommes très heureux pour Black Fox Farm and Distillery, leur succès dans le tourisme et l’attraction des visiteurs en Saskatchewan est remarquable. Ils ont remporté plusieurs distinctions dans le passé et poursuivent dans cette voie », a souligné le député.

« Le ministère des Parcs, de la Culture et des Sports a élaboré plusieurs programmes qui visent à accompagner les fermiers et artisans comme la famille Cote, donc c’est à eux de postuler pour en bénéficier », conclut-il.

Formule qui fait ses preuves, le concept d’Économusée fait des émules depuis son lancement avec pas moins d’une centaine d’inaugurations à travers le monde. De nouveaux Économusées devraient voir le jour en Saskatchewan dans les prochains mois.

Previous Article Le CÉCS investit pour l’avenir
Next Article Gaspillage alimentaire : la Saskatchewan veut mieux faire
Print
4278

Bertrand Simb Simb – IJL-Réseau.PresseSimb Simb

Other posts by Bertrand Simb Simb – IJL-Réseau.Presse
Contact author

Contact author

x
Conseil économique et coopératif de la Saskatchewan

Le CCS sur Facebook

Nouvelles du CÉCS

2 postes à combler : Conseillers.ères en développement économique

Le Conseil économique et coopératif de la Saskatchewan (CÉCS) est à la recherche de deux Conseillers/Conseillères en développement économique (CDÉ). Date de clôture : 17 décembre 2021 Plus de détails The post 2 postes à combler : Conseillers.ères en développement économique appeared first on CÉCS.
Monday, November 15, 2021/Author: Conseil économique et coopératif de la Saskatchewan/

Poste à combler : Conseiller.ère en emploi

Le Conseil économique et coopératif de la Saskatchewan (CÉCS) est à la recherche d’un conseiller(ère) en emploi).  DÉTAILS The post Poste à combler : Conseiller.ère en emploi appeared first on CÉCS.

Offre d’emploi : Coordonnateur.trice du programme Jeunesse Canada au Travail

Le Conseil économique et coopératif de la Saskatchewan (CÉCS) est à la recherche d’un Coordonnateur/Coordonnatrice du programme Jeunesse Canada au Travail dans les deux langues officielles (JCTDLO). DÉTAILS The post Offre d’emploi : Coordonnateur.trice du programme Jeunesse Canada au Travail appeared first on CÉCS.
Thursday, September 30, 2021/Author: Conseil économique et coopératif de la Saskatchewan/
RSS
1345678910Last

Actualité économique

Le FDÉFP, une bouffée d’air pour la fransaskoisie Le FDÉFP, une bouffée d’air pour la fransaskoisie

Le FDÉFP, une bouffée d’air pour la fransaskoisie

Grâce aux financements du Fonds de développement économique francophone des Prairies (FDÉFP), trois organismes fransaskois peuvent concrétiser...
2471
La Belgique tisse des liens avec la Saskatchewan La Belgique tisse des liens avec la Saskatchewan

La Belgique tisse des liens avec la Saskatchewan

L'ambassadeur de Belgique au Canada, Patrick Van Gheel, a effectué une visite officielle en Saskatchewan du 24 au 27 octobre afin de...
3559
Le CÉCS dresse le portrait des régions Le CÉCS dresse le portrait des régions

Le CÉCS dresse le portrait des régions

Disponibles sur le site du Conseil économique et coopératif de la Saskatchewan (CÉCS) depuis la mi-juin, six rapports statistiques offrent un...
3437
Gaspillage alimentaire : la Saskatchewan veut mieux faire Gaspillage alimentaire : la Saskatchewan veut mieux faire

Gaspillage alimentaire : la Saskatchewan veut mieux faire

Depuis le 3 août, une nouvelle application, Too good to go, permet aux habitants de Regina et de Saskatoon de réduire leur gaspillage alimentaire....
3607
Le CÉCS investit pour l’avenir Le CÉCS investit pour l’avenir

Le CÉCS investit pour l’avenir

En se dotant d’un fonds d’investissement depuis la première fois de son existence, le Conseil économique et coopératif de la...
4332
RSS
1345678910Last
Terms Of UsePrivacy StatementCopyright 2014 par L'Eau vive
Back To Top