Close
Aventure et plein air
Dominique Liboiron

Val Marie, portail du parc national des Prairies

Retour dans le temps et découverte du Far West

Le Bison

Le Bison

Symbole de l’Ouest et source de révérence parmi les Premières Nations, le bison occupe les espaces ouverts dans la région de Val Marie. Pour faciliter le visionnement des bisons, le personnel du parc national des Prairies garde le compte des mouvements des troupeaux. Les guides peuvent donc vous dire où aller pour bien voir ces animaux majestueux.
Photo: Dominique Liboiron
Village pittoresque situé dans le sud de la Saskatchewan, Val Marie vous offre la chance de fuir la ville achalandée et de retrouver le rythme de vie d’autrefois, celui de calme et de sérénité dans un endroit qui offre une expérience touristique unique.

Val Marie est le portail du parc national des Prairies qui protège un des derniers vestiges des immenses plaines qui recouvraient autrefois tout le centre du continent. C’est ici que nous pouvons voir à quoi ressemblait la Saskatchewan avant la venue des colonisateurs.

Les troupeaux de bisons et les prairies à perte de vue y sont toujours. Bien que ces deux éléments clé de l’écosystème des grandes plaines soient en évidence, le parc regorge d’animaux intéressants à voir. Parmi les plus gros, on trouve l’antilope, l’animal terrestre le plus rapide du Canada et le wapiti avec son panache superbe.

Du côté des oiseaux, le parc abonde d’espèces qui ne fréquentent pas le nord de la province, comme la chevêche des terriers. De taille modeste, ce hibou vit sous terre dans les tanières abandonnées. Sa diète consiste d’insectes et de souris.

La chance d'observer des animaux uniques ne se limite pas aux oiseaux. Au parc, nous retrouvons deux mammifères qui ne vivent nulle part ailleurs au Canada : le chien de prairie et le furet.

Le chien de prairie est assez facile à voir. Vivant dans d’immenses colonies, nous le voyons des centaines à la fois. Quant au furet, ses habitues nocturnes font de lui un habitant des plaines difficile à observer. Par contre, la meilleure place pour l'apercevoir est à proximité des colonies de chiens de prairie, ceux-ci représentant 90% de sa diète.

Tous les animaux du parc dépendent de l’écosystème des grandes plaines dont la majeure partie à été détruite lors du peuplement agricole de l’Ouest au début du siècle dernier. Ce sont les cow-boys de Val Marie qui ont sauvegardé cet héritage de la nature. Ils ont préservé le flore et la faune ainsi que des sites culturels tel que les anneaux de tipis et les précipices à bisons.

Des personnages légendaires

Bon nombre des cow-boys étaient francophones : Perrault, Trottier, Legault et d’autres. La légende du Far West attire les francophones à Val Marie depuis plus d’un siècle. Sans aucun doute, le plus célèbre parmi eux est Joseph Ernest Dufault, mieux connu sous le de nom Will James. Ce Québécois est devenu un auteur et illustrateur hors pair qui a vendu des milliers d’exemplaires de ses romans.

Un autre personnage célèbre de Val Marie est le hockeyeur légendaire Bryan Trottier. Un des joueurs de la LNH les plus versatiles, son illustre carrière a débuté en 1975-76, saison durant laquelle il a gagné le trophée Calder en tant que meilleure recrue. Plusieurs autres trophées et prix ont suivi, notamment le trophée Hart en 1979 comme joueur le plus utile à son équipe. Avec les Islanders de New York, il a remporté quatre coupes Stanley consécutives à la fin des années 70s et au début des années 80. Il a également gagné la coupe une fois avec les Penguins et une autre fois avec l’Avalanche. Il est 15e parmi les meilleurs marqueurs de la ligue.

Pour en apprendre plus au sujet des personnages célèbres de Val Marie ou de l’écosystème des prairies, visitez le musée Prairie Winds and Silver Sage, situé au village. Vous y trouverez aussi un café, une boutique d’artisanat local, un centre d’information touristique et une galerie d’art.

Un séjour au Couvent?

Il y a un terrain de camping en ville, mais si vous préférez demeurer à l'hôtel, vous vous devez de rester au Convent Inn. Autrefois le chez-soi d’une congrégation des Sœurs de l’Assomption, le couvent a été complètement rénové et converti en hôtel. Le propriétaire, Robert Duncan, a découvert le couvent abandonné lors d’un voyage pancanadien en 1996, alors qu'on s'apprêtait à le démolir une semaine plus tard.  Depuis, le Couvent a retrouvé son ancienne gloire. La revue Canadian Geographic le considère comme l'un des quatre endroits les plus uniques où rester au Canada.

Ne manquez donc pas la gamme d’aventures inoubliables qui vous attend à Val Marie et dans le parc national des Prairies.

Pour plus d'information :

Prairie Winds and Silver Sage, 306-298-4910 ou www.pwss.org.

The Convent Inn, 306 298-4515 ou www.convent.ca

Parc national des Praires : 306-298-2257 ou www.pc.gc.ca/fra/pn-np/sk/grasslands/index.aspx

 

 

Print
8263

Comments are only visible to subscribers.

Terms Of UsePrivacy StatementCopyright 2014 par L'Eau vive
Back To Top