Close

Aventure et plein air

Dominique Liboiron

La COVID-19 nous donne une leçon de vie

Le tumulte causé par la pandémie me pousse à me poser deux questions. D’abord, quelles leçons pouvons-nous tirer de la pandémie du point de vue de l’aventure ou du plein air? Ensuite, comment cela peut-il améliorer notre vie en général?

Les aventures et les excursions de plein air exigent que l’on se déplace, chose difficile avec les restrictions imposées par la pandémie. Nous avons donc plus de difficultés à satisfaire notre goût de l’aventure. Un voyage outre-mer, une excursion de camping ou tout simplement une sortie d’après-midi se font de plus en plus rares.

Malgré tout, nous restons exposés aux images et sources d’informations d’où nous tirons notre inspiration pour nos prochaines aventures : films, livres, internet et amis continuent à nous donner des idées.

Nous croyons posséder ces idées d’aventure, mais ce sont en réalité les idées qui nous possèdent. Je me souviens de la première fois que j’ai vu une photo d’une pagode. Les coins de toit relevés, typiques des édifices traditionnels d’Asie, m’ont marqué. Je n’avais que 5 ou 6 ans, mais je voulais un jour voir de mes propres yeux une bâtisse semblable. Ce désir est resté avec moi tout au long de ma jeunesse. Après l’université, j’ai voyagé en Corée du Sud où j’ai vu, enfin, des pagodes et des temples.

Satisfait d’avoir vu ces édifices, d’autres idées de voyage sont nées en moi. Avant la pandémie, je rêvais d’une excursion de pêche à la mouche en Argentine. Avec le coronavirus qui se propage dans ce pays présentement, je n’irai pas. La leçon que j’en tire est que des changements rapides et imprévus, tels que ceux causés par une pandémie, peuvent rendre nos buts difficiles et même impossibles à réaliser.

Au-delà de la pandémie, un événement moins rare peut tout aussi facilement réduire ou éliminer la possibilité d’accomplir ses buts. Par exemple, une blessure, une maladie, nos responsabilités ainsi que des transformations politiques et économiques peuvent intervenir, d’où l’importance de voyager ou d’atteindre ses objectifs quand nous en avons la chance. Voilà comment bien vivre. Après tout, nous ne savons jamais ce que le lendemain nous réserve.

La pandémie sert de rappel que la vie peut changer soudainement, et drastiquement. Peu importe le but, que ce soit de perdre du poids, de retourner aux études ou d’apprendre une nouvelle langue, il faut battre le fer quand il est encore chaud.

Print
1679
Comments are only visible to subscribers.

Theme picker

Terms Of UsePrivacy StatementCopyright 2014 par L'Eau vive
Back To Top