Close

Aventure et plein air

De Vancouver à Ottawa, une arrivée tout en émotions après 131 jours à pied
Dominique Liboiron
/ Categories: Aventure et plein air

De Vancouver à Ottawa, une arrivée tout en émotions après 131 jours à pied

James Topp est parti du monument Terry Fox à Vancouver le 20 février dernier. Il s’est dirigé vers la tombe du Soldat inconnu à Ottawa dans le but d’y déposer un drapeau canadien que son régiment, la Princess Patricia’s Canadian Light Infantry, lui a présenté lors de sa retraite après 24 années de service militaire.

Suite à sa retraite, James Topp s’était inscrit dans la Réserve et est devenu membre civil de la GRC. L’ancien combattant s’est vu démis de ses fonctions car il n’a pas déclaré son statut vaccinal, une exigence qu’il a considérée comme une intrusion bureaucratique.

Ainsi, l’adjudant qui avait servi dans les Forces armées et la Réserve pendant 28 ans a décidé de traverser le Canada afin de promouvoir et de valoriser sa conception de la liberté.

Une fois à Ottawa, environ mille personnes l’ont accompagné jusqu’à la tombe du Soldat inconnu où des centaines de gens l’attendaient et l’ont vivement applaudi. D’autres l’ont remercié pour sa dévotion au Canada et lui ont serré la main.

Image
James Topp a marché de Vancouver à Ottawa en 131 jours. Crédit : Dominique Liboiron

Pas moins de 4 000 personnes ont suivi en direct son arrivée sur internet et bon nombre de spectateurs ont indiqué dans les commentaires qu’ils pleuraient de joie et de fierté.

Après avoir déposé son drapeau, James Topp s’est mis à genou devant la tombe et, alors que cet homme s’exprime en peu de mots et ne parle pas beaucoup de ses émotions, a fondu en larmes.

Par la suite, le résident de Hope, en Colombie-Britannique, a remercié tous ceux qui avaient contribué à son voyage. Tout au long de son périple, des Canadiens l’ont aidé en matière de logistique, de nourriture, d’hébergement, sans oublier les encouragements.

James Topp a franchi la frontière de la Saskatchewan le 9 avril avant d’arriver à Swift Current le 13 avril. Une tempête à Pâques l’a ralenti quelque peu, mais déjà le 19 il atteignait Regina avant de quitter la province le 26.

Au début de son voyage, James Topp tentait de marcher en moyenne 25 miles, ou 40 km, par jour. Au fur et à mesure qu’il avançait, des intempéries l’ont parfois retardé, alors il se reprenait en parcourant jusqu’à 34 miles, ou 55 km, dans une même journée. Il lui fallait presque 12 heures pour atteindre cette distance considérable. Au cours de ces longues journées, James Topp alternait entre du jogging et de la marche rapide.

Durant sa carrière militaire, James Topp a participé à des compétitions de course de fond et de boxe, les deux ayant contribué à le mettre en forme pour marcher jusqu’à Ottawa.

Print
185
Comments are only visible to subscribers.
Terms Of UsePrivacy StatementCopyright 2014 par L'Eau vive
Back To Top